Eos de G. D. Arthur

« Le sombre destin d’un jeune poète épris de liberté, une tragédie douce-amère, mêlant action, suspense et amours libertaires. »
Inspiré par les espoirs d’une république refondée, Eos, un jeune homme amoureux et rebelle, aime vivre l’instant présent. Son utopie en marche ? Une petite colonie, le Val-de-la-lune, qui oscille entre durs travaux et fêtes chaleureuses, jusqu’au soir maudit où elle est sauvagement attaquée par des créatures monstrueuses, réputées disparues depuis longtemps… Eos se révèle alors un combattant sans pitié, au grand dam de ses compagnons et de ses amours. Mais il est loin de se douter qu’il va rencontrer, ce jour-là, son destin.

Critique : Lorsque l’on aime la fantasy, et être plongé dans un monde somme toute assez noir, avec un héros charismatique et un peu perdu dans son code moral et son éthique, on appréciera forcément ce livre qui  est un vrai coup de cœur .Dans une république naissante qui supplante un ancien pouvoir archaïque, nous suivons les tribulations d’un petit groupe de colons utopistes, volontaires, chaleureux, profondément humains qui décident de s’installer dans de nouveaux territoires à défricher et plus particulièrement d’Eos, le jeune poète épris de liberté dont le destin basculera à tout jamais, au grand dam de ses compagnons et de ses amours…

L’auteur nous narre, à l’aide de sa plume déliée, précise et acérée, d’un style redoutable et captivant, un monde qui est le nôtre sans être vraiment le nôtre, avec une précision hallucinante qui fait plonger tout droit au coeur du récit et la féérie de peuples de fantasy, qui foulent la terre et ont tous d’immenses particularités. Un univers, donc, riche, est original.

Quand l’amitié se confronte à la trahison, on n’est pas toujours sûr de la chute de l’histoire… C’est cru, cruel, terriblement réaliste et presque désillusionné, un monde dur, sans pitié, où les uns combattent pour le Pouvoir tandis que les autres se débattent pour la survie de leur peuple…

Un livre entre tragédies douces-amères, paradis perdu, amours libertaires, redoutables épreuves de vie, résurgences de sombres secrets, un roman à conseiller.

 

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 350 pages
  • Editeur : MNEMOS (2 avril 2016)
  • Collection : Icares

51Rg4iSTGlL._SX331_BO1,204,203,200_

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s