Le grand livre des labyrinthes – Dans l’espace (9 juin 2016) de Kirsteen Robson

Une multitude de labyrinthes originaux sur le thème de l’espace, avec des énigmes à résoudre et des pièges à éviter en cours de route. Les astronautes en herbe et les amateurs de galaxies lointaines seront ravis.

Critique:  Un livre très complet des Éditions Usborne qui fait 64 pages et on y trouve des labyrinthes sur le thème de l’espace. Les illustrations sont belles et très colorées. On s’amuse à chercher, à observer et on se perd dans tous ces fabuleux décors qui nous font rêver et voyager. C’est un jeu très amusant qui nous replonger en enfance ! Que ce soit les parents où les enfants le bonheur de se plonger dans cet univers où l’on cherche le chemin sont un bonheur sans limite. Un livre-jeu fabuleux est très joli qui tient ses promesses et offre de belles heures d’amusements !

Note : 10/10

 

  • Broché: 64 pages
  • Editeur : Usborne (9 juin 2016)

index.jpg

 

J’habille les oursons – A l’hôpital – Autocollants Usborne (13 juillet 2016) de Felicity Brooks et Ag Jatkowska

Les oursons jouent au docteur. Les enfants s’amuseront à les habiller en choisissant leurs tenues et toutes sortes d’accessoires parmi les nombreux autocollants.
Les autocollants aux formes simples sont faciles à détacher et à coller. Ils contribuent à améliorer la motricité fine des jeunes enfants.
Une activité qui passionnera tous les enfants qui aiment habiller leurs poupées et leurs peluches.

Critique :  Zazie, Rosie, Oscar et Benjamin, nos oursons préférés, sont de retour dans un nouvel album d’autocollants. Ils habitent toujours une adorable maison dans un arbre, au cœur de la forêt, mais cette fois, ils vont à l’hôpital. Ils ont besoin d’aide.                                Cette collection d’albums d’autocollants est vraiment un coup de cœur avec ces petits oursons qui sont vraiment adorables. On les découvre à chaque fois dans une situation et il faut les habiller en conséquence. L’enfant doit donc observer et réfléchir pour deviner ce qui appartient à chaque ourson et ce qu’il doit porter suivant le temps qu’il fait et l’activité qu’il pratique.  L’enfant doit les aider dans leurs situations et  c’est très amusant pour permettre à l’enfant de développer sa motricité fine .Les illustration sont charmantes, colorées et pleines de détails adorables. Les autocollants  sont mignons. Il y a les vêtements mais aussi beaucoup d’accessoires et même des éléments à insérer dans les différentes scènes .                                                                                                                                            Un livre d’autocollants vraiment adorable qui accompagne les plus jeunes dans leurs découvertes. Ils doivent aider les petits oursons à s’habiller en fonction du temps qu’il fait et de ce qu’ils font.

 Note : 10/10

 

  • Editeur : Usborne (13 juillet 2016)
  • Collection : AUTOCOLLANTS

51joemARvTL._SX386_BO1,204,203,200_.jpg

 

Notre monde – Mon premier livre avec autocollants (26 mai 2016) de Felicity Brooks et Caroline Young

Pourquoi pleut-il ? Où vivent les manchots ? Combien y a-t-il d’océans ? Tout en s’amusant, les enfants découvriront dans ce livre d’autocollants étonnamment instructif un tas de choses sur le temps, les saisons et les différents climats, les mers et les océans, le monde végétal et animal…
Une façon ludique et interactive de faire découvrir des notions de géographie aux enfants.

Critique : Ce nouvel album d’autocollants Usborne est encore une réussite car il est vraiment sublime. Adressé aux plus jeunes, cet album peut plaire aussi aux plus grands. Le principal attrait vient des très belles illustrations, très colorées et pleines de détails. Les quelques textes sont anecdotiques, mais ils indiquent le nom du milieu aux enfants qui savent lire. Le nom de chaque autocollant est indiqué afin que l’enfant puisse se repérer. Un livre très bien qui permet de faire découvrir le monde en s’amusant.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 24 pages
  • Editeur : Usborne (26 mai 2016)
  • Collection : Mon premier livre

512hIto+6tL._SX388_BO1,204,203,200_.jpg

 

A la découverte de Londres avec autocollants (3 juin 2016) des Editions Usborne

Ce livre d’autocollants est un véritable guide de poche de Londres : les enfants y trouveront les cinquante monuments et sites les plus célèbres de la capitale, accompagnés d’un descriptif détaillé et d’indications pratiques dont les stations de métro les plus proches, ainsi qu’une brève histoire de la ville.
Un beau livre d’autocollants à offrir aux enfants en prévision d’un voyage à Londres.
Les jeunes globes-trotteurs pourront placer les autocollants sur les illustrations au fur et à mesure qu’ils visitent la ville et repèrent les monuments et endroits cités.

Critique : Buckingham Palace, Big Ben, Trafalgar Square, Piccadilly Circus : autant de lieux emblématiques de Londres dans lequel ce formidable album plonge les enfants.
Au fil des pages, ils se promènent à travers cette ville foisonnante et découvrent le quotidien des londoniens et les grandes attractions de la capitale : la relève de la garde à Buckingham, la vie dans le métro ou les promenades au bord de la Tamise.
Avec plus des autocollants joyeux et colorés, les enfants animent chaque tableau qui se met alors à fourmiller d’une multitude de détails amusants.
Un magnifique outil qui développe la motricité fine, et fait découvrir l’une des plus belles capitales européennes et ses curiosités.

Note : 10/10

 

  • Editeur : Usborne (23 juin 2016)
  • Langue : Français

61t2MfjRstL._SX346_BO1,204,203,200_

 

L’écureuil : Tome 1 (1 juin 2016) de Fabien Grolleau

Les Prussiens sont aux portes de la capitale, le peuple de Paris gronde.

Mais qui est donc cet étrange gamin roux qui danse ou plutôt vole littéralement de toit en toit ?
Pourquoi le terrible Hector, Empereur des bas-fonds de Paname, veut absolument « avoir sa peau » ?
Et enfin, que vient faire dans cette aventure de haut vol l’immense Victor Hugo

Critique : Un premier tome formidable qui raconte une aventure Poétique et historique sur les toits de Paris, portée par personnage attachant rempli d’aventure dans un Paris des plus poétiques et où le récit nous entraine dans une histoire à la Arsène Lupin où le lecteur rencontrera Victor Hugo et nous fera vivre à travers les toits de Paris un monde historique que les adolescents et adultes vont aimer se plonger. Le graphisme de l’album est très influencé par Sfar, Blain et le côté reconstruction de la ville est éblouissante. On a hâte d’être en mars 2017 pour la suite.

Note : 9/10

 

  • Editeur : Editions Sarbacane (1 juin 2016)
  • Collection : BD

51ma-214gvL._SX373_BO1,204,203,200_

 

Le capitaine étoile-de-mer (1 juin 2016) de de Davina Bell et Allison Colpoys

Demain, c’est le grand concours de déguisements à l’école.
Voilà Nathan bien préoccupé, son costume est prêt mais il ne se sent pas l’étoffe d’un héros, du tout même.
Il confie son secret aux cow-boys de son papier peint : maman sera-t-elle fâchée ?

Critique : Un album plein de poésie, de tendresse et de sagesse qui évoque à travers l’enfance avec l’anxiété et la peur de la confiance en soi . À travers cet album on apprend l’estime de soi et chose assez rarement dite dans un livre pour enfants la peur du jugement, et qu’il n’est pas grave d’être timide et d’appréhender un événement qui nous fait peur. Nathan notre petit enfant a peur du public et même camouflé derrière un déguisement il n’y arrive pas, mais sa mère va lui apprendre une chose bien plus belle que le jugement des gens sur soi. Un livre très bien illustré avec cinq couleurs qui exploite ce monde sous-marin plein d’amour.

Note : 10/10

 

  • Editeur : Editions Sarbacane (1 juin 2016)
  • Collection : ALBUMS (HORS CO

51kDl3hv97L._SX412_BO1,204,203,200_

 

Romi dans la nature (1 juin 2016) de Janik Coat

Romi le rhino fluo créé par Janik Coat est paré pour l’été !
Prêt à découvrir les contraires dans la nature luxuriante.

Critique : Une nouvelle aventure de Romi le Rhino flui qui est un petit livre idéal pour développer leur ses de l’observation à travers des situations très drôle où le  petit lecteur  va y voir des  oppositions sur le terrain et y expérimente différentes situations dans ce décor où l’univers est différant à chacune des pages et où les surprises sont nombreuse. Un vrai moment de bonheur à lire et à relire.

Note : 10/10

 

  • Editeur : Editions Sarbacane (1 juin 2016)
  • Collection : ALBUMS (HORS CO

51K+zWkWS9L._SX473_BO1,204,203,200_.jpg

 

Luna viva (1 juin 2016) de Aurélie Benattar

Lors de son hospitalisation la jeune tireuse de cartes Luna a rencontré un jeune métis qui depuis sa mort, l’accompagne sous forme de spectre. Mais le chef des forains, le Falcone, a inscrit Luna à un concours de cartomancie et l’a confiée à Izabella. A ses côtés, elle prend conscience de la puissance de son don de divination mais aussi des menaces que fait peser le Cercle sur les voyantes.

Critique : Dès le début l’auteur nous fait un prologue des plus dramatiques avec la présentation de la vie de Luna qui a une mère décédée, un frère violent, une communauté de forains s’apparentant à une secte, ce qui permet aussi de justifier sa tentative de suicide.
Le roman est dur et par des thèmes difficiles comme l’inceste ou le frère et tours là la limite du raisonnable et de sa vigilance. Le personnage principal qu’est Luna est mise à l’écart avec son physique de poupée aux cheveux blonds, un autre sujet bien aborder est les sectes avec les règles concernant les filles dans la communauté. Le livre est très bien mené et on se retrouve à le lire rapidement pour en connaitre le dénouement. Sous chaque titre de chapitre on trouve l’image d’un arcane majeur du tarot de Marseille, son nom et sa signification, ce qui est vraiment bien pour les jeunes et le style de l’auteur est vraiment bien écrit. Étant un livre assez court et rempli de rebondissement il est dur d’en faire une critique sans dévoiler l’histoire initiale et de relever au lecteur beaucoup de points que lui seul devra découvrir. Un super livre qu’on espère qu’il y aura une suite.

Note : 9,5/10

 

  • Editeur : Editions Sarbacane (1 juin 2016)
  • Collection : Exprim

51DMWF6g95L._SX312_BO1,204,203,200_

 

Joyeuses Retrouvailles: Les mystères de Tana T02 (11 mai 2016) de Franco CLERC

Vaness, fille d un richissime homme d affaires, fait l objet d une tentative d enlèvement en plein coeur de Tananarive. Sauvée par hasard par Ed, un jeune marginal plein de ressources, elle s enfuit avec lui vers la campagne, loin de la capitale. Obligés de se débrouiller par eux-mêmes pour survivre, les deux jeunes vont apprendre à se connaître pendant que le danger se rapproche… Avec ce deuxième volet des Mystères de Tana, Franco Clerc fait découvrir aux lecteurs un Madagascar luxuriant bien loin des clichés habituels sur ce pays surnommé «  »l île rouge » ».

Critique : Dans ce deuxième tome de la série Les Mystères de Tana, l’auteur Franco Clerk raconte l’histoire de Vanessa, une fille pas comme les autres. Cette suite de 62 pages fascinera les lecteurs par la singularité de l’histoire de Franco Clerc. Le scénario, hollywoodien à certains égards nous fait entrer dans une aventure entre suspens et aventure qui plongera le lecteur, averti ou non, dans les odeurs et la nuit de de Madagascar, et ce peu importe qu’on aime ou pas son trait. . récit haletant, personnages découpés au couteau, suspense et surprises une suite qui ce lit d’un trait.

Note : 9/10

 

  • Poche: 62 pages
  • Editeur : Harmattan BD (11 mai 2016)
  • Collection : HA.BD AFRICAINE

51bhKND+s2L._SX351_BO1,204,203,200_

 

La Trahison de la reine (26 mai 2016) de Antonia Hodgson

Printemps 1728. On traîne un homme jeune, bien habillé, dans les rues de Londres, jusqu’à la potence de Tyburn. À son passage, la foule le raille, le traitant de meurtrier. Thomas Hawkins essaie de rester calme. Il est innocent. Et il doit le prouver avant que la corde ne lui serre le cou.
Il sait, bien sûr, que tout est de sa faute. Il était si heureux avec Kitty Sparks. Pourquoi s’est-il mis à fréquenter le criminel le plus dangereux de Londres ? Pourquoi avoir offert son aide à Henrietta Howard, la maîtresse du roi, dans sa lutte désespérée face à un mari brutal et impétueux prêt à tout pour servir ses intérêts ? Et, surtout, pourquoi avoir accordé sa confiance à la reine Caroline, cette femme pleine d’esprit, qui se révèle une redoutable calculatrice ?
Elle lui avait promis un pardon royal en échange de ses services. De grâce, pourtant, il n’y aura pas… Thomas Hawkins est conduit au gibet. Trahi. Mais pas seul. Kitty est là. Décidée à le sauver et à faire triompher la vérité.

Critique : Un bon livre historique qui auquel ont a du mal à débuter à cause des métaphores et les descriptions pesantesLe lecteur devra aller jusqu’au chapitre V pour que le livre débute réellement mais c’est aussi à ce moment que le roman prend une force et change son rythme afin qu’il devient intéressant et le personnage dit caricatural prennent de la forme et nous entraine dans ce très bon récit historique.
Ce roman est aussi la suite de « Le sourire du Diable » et comme son précédent livre tout est richement documenté.
Mais au-delà de l’ambiance très bien rendue, dans le contexte et le style de l’écriture, on pourrait être dans la même veine que les récits de Jean-François Parot mais l’ensemble se lit agréablement, nous avons bien affaire à une histoire policière sur fonds historique, bien menée et documentée. Avec son dernier roman on s’attendait dans l’ensemble un peu plus de frissons et d’aventure, et de diableries … Une très bonne lecture auquel on espère un tome 3 dans le futur.

Note : 8/10

 

  • Broché: 416 pages
  • Editeur : XO (26 mai 2016)

51yjWAx0OuL._SX317_BO1,204,203,200_