H.E.N.R.I endort les grands (3 juin 2016) de Yves Grevet et Jess Pauwels

C’est vendredi. Manon et H.E.N.R.I., son nouvel ami, jouent dans la cour de récré quand deux grands viennent les embêter. Alors, l’air de rien, H.E.N.R.I. endort les méchants garçons. Décidément, chaque jour, Manon découvre un nouveau pouvoir chez son ami. Mais, cette fois, son incroyable copain s’est blessé. Et Manon n’a pas rêvé : son sang est vert ! H.E.N.R.I. va être obligé de lui révéler son plus grand secret, et elle ne devra rien répéter !

Critique : H.E.N.R.I est nouveau en classe et est très différent, Manon est intrigué et se rend compte qu’Henri est quelqu’un de bien singulier.
Le personnage d’Henri est intrigant et Yves Grevet sais cultiver ce mystère. Rien de bien extraordinaire ne se passe, mais on se prend à chercher à savoir d’où il vient et pourquoi Henri est là.
Et puis pourquoi H.E.N.R.I. avec tous ces points?
C’est une série bien amenée qui ne révolutionne rien mais qui fait passer un agréable moment à l’enfant et aux parents. Quant aux illustrations, elles sont très jolies avec des couleurs bien choisies.

Note : 9/10

 

  • Poche: 32 pages
  • Editeur : Nathan (3 juin 2016)
  • Collection : Premiers Romans

51DEiZ5pbLL._SX372_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s