Le Pacte du silence (24 août 2016) de Martine Delomme

Un secret du passé rattrape Élisabeth, la brillante héritière et directrice des porcelaines Astier, à l’occasion d’un cocktail donné en l’honneur de son aïeule. Sa vie s’apprête à voler en éclat. Mensonges, jalousies, chantages, drames familiaux, un souffle romanesque ébouriffant dans le sérail des grands porcelainiers français.

Critique : Dès les premières pages nous rentrons dans l’histoire. Comment Élisabeth, chef d’entreprise assez hautaine pour qui l’usine de porcelaine est toute sa vie, va pouvoir de nouveau faire resurgir ce passé qu’elle avait laissé de coté? Le personnage principal est bien décrit et on s’y attache pleinement, on comprend sa retenue et ses chagrins, ses difficultés comme ses réussites. On s’y identifierait presque car on brûle avec Élisabeth de savoir ce qui se cache derrière les sourires et les amitiés de façade, et on a de temps à autre envie de remettre à sa place cette femme arrogante et sûre d’elle, incapable de laisser la place à d’autres mêmes quand cela s’avère nécessaire.                                                                                                                                                           Note : 8,5/10

 

  • Broché: 360 pages
  • Editeur : Calmann-Lévy (24 août 2016)
  • Collection : Littérature Française
  • Prix : 19,90 euros

410MugTfd1L._SX324_BO1,204,203,200_.jpg

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s