Confessions d’un ami imaginaire de Michelle Cuevas (9 février 2017)

Jacques Papier a l’impression que personne ne l’aime. La maîtresse l’ignore quand il lève la main, personne ne lui passe le ballon en sport. Heureusement qu’il y a Fleur, sa soeur et meilleure amie, qui le comprend si bien. Un jour Jacques apprend que sa soeur Fleur a un ami imaginaire. Il se met à son tour à s’inventer un ami imaginaire. Et si lui-même n’était pas tout à fait réel ?

Critique : Ce roman est une très belle découverte, Merci à Nathan pour cette petite pépite de 200 pages, le livre est avant tout destiné aux tout jeunes lecteurs mais il se lit à deux niveaux de lecture, la première est un niveau de lecture douce où Jaques ne sais pas qu’il est un ami imaginaire et qui se comporte en tant que petit garçon et la seconde celle de l’adulte où l’auteur présente ce phénomène avec les parents et montre que la plupart des enfants savent que leur ami n’existe pas vraiment et que les autres ne le voient pas. Mais certains, surtout parmi les plus jeunes, y croient fermement. Lorsqu’un tout-petit parle de son ami imaginaire, il ne cherche donc pas à mentir. Il s’agit bel et bien d’une manifestation de son imagination débordante. L’ami imaginaire est positif tout comme Jaques.
Ce roman est touchant et frais avec un petit plus avec les dessins. Un livre à lire.

Note : 10/10

  • Auteur Michelle Cuevas
  • Editeur Nathan
  • Date de parution 09/02/2017
  • Collection Romans Grand Fromat, numéro 

Confessions-d-un-ami-imaginaire.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s