Double faute (14 novembre 2016) de Isabelle Pandazopoulos

Depuis leur plus jeune âge, Ulysse et Ludovic sont entraînés par leur père pour devenir champions de tennis. À tout prix. Un jour, Ulysse craque et décide de tout arrêter. Dès lors, Ludo n’a plus le droit de perdre. Et tout vient séparer les deux frères. Jusqu’au drame.

Critique : Les héros de ce roman subissent la tyrannie de leur père des années durant avant qu’une catastrophe ne fasse éclater cette famille bancale. Ce drame provoque des prises de conscience qui permettent de faire évoluer tous les protagonistes à l’exception du père. Ulysse s’accorde enfin le droit de façonner sa vie à la hauteur de ses envies. Pandazopoulos traite de la tyrannie d’un père qui se projette dans ces fils pour atteindre par procuration l’aura du champion, les ravages du dopage qui guette ces sportifs obsédés par la performance, les difficultés de communiquer dans une famille, les relations amour/haine dans une fratrie…L’écriture contribue à accrocher le lecteur dans cette histoire captivante avec une atmosphère souvent oppressante qui ne laissera personne indifférent.

Note :  9,5/10

 

  • Broché: 208 pages
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (14 novembre 2016)
  • Collection : Cart Post Voile

41ERlcZOb9L._SX322_BO1,204,203,200_.jpeg

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s