La Vie secrète des arbres (1 mars 2017) de PETER WOHLLEBEN

Les citadins regardent les arbres comme des « robots biologiques » conçus pour produire de l’oxygène et du bois. Forestier, Peter Wohlleben a ravi ses lecteurs avec des informations attestées par les biologistes depuis des années, notamment le fait que les arbres sont des êtres sociaux. Ils peuvent compter, apprendre et mémoriser, se comporter en infirmiers pour les voisins malades. Ils avertissent d’un danger en envoyant des signaux à travers un réseau de champignons appelé ironiquement « Bois Wide Web ». La critique allemande a salué unanimement ce tour de force littéraire et la manière dont l’ouvrage éveille chez les lecteurs une curiosité enfantine pour les rouages secrets de la nature

Chronique : Bien des forêts d’Europe et du Royaume-Uni ont inspiré des écrivains, mais avec ce livre Wohlleben va dans les détails avec les dernières recherches et la compréhension de la façon dont un arbre est créé, grandit et meurt. La science est derrière ces nouvelles découvertes révolutionnaires révèle un monde secret de communication, de culture et de microclimat. L’environnement que les arbres créent des racines aux extrémités de la couronne est soigneusement contrôlé, ils abritent les jeunes arbres du soleil d’été féroce, passent des nutriments à travers les réseaux fongiques dans le sol et se protègent les uns des autres . Il y à des détails sur la façon dont ils parviennent à pomper des gallons d’eau dans l’air; Quelque chose qui n’est pas encore pleinement compris et comment ils réagissent lorsque vous briser une branche. Pas étonnant qu’ils puissent vivre cinq fois plus longtemps que nous. L’auteur est profondément passionné par les bois et les forêts, ce qui est évident dès le premier chapitre. La science qu’il révèle est presque incroyable mais elle est soutenue par des preuves solides et des exemples; mais il y a encore tant de choses que nous ne savons pas ou ne comprenons pas. Comme il a compris la profonde complexité de ces arbres individuels et de la forêt dans son ensemble. Les forêts ajoutent tant à notre santé et à nos vies, et plus important encore au bien-être de notre planète et cette philosophie est aussi bénéfique pour nous que pour la gestion des forêts. Il s’agit d’un appel pour apprendre à aimer nos zones boisées. Une merveille de pédagogie.

Note: 9,5/10

  • Broché: 300 pages
  • Editeur : Les Arènes (1 mars 2017)
  • Collection : AR.ENVIRONNEMEN

61wT7j9tl-L._SX318_BO1,204,203,200_.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s