Profil bas (2 février 2017 de Nugent,Liz

« Mon mari n’avait pas l’intention de tuer Annie Doyle, mais cette petite menteuse l’avait bien cherché ». Lydia vit dans une superbe demeure dublinoise avec son mari, le très respectable juge Fitzsimons, et leur fils adolescent. Ils forment une famille unie et heureuse. Il manque juste un petit quelque chose pour que le bonheur de Lydia soit total… et ce petit quelque chose, elle est prête à tout pour l’obtenir. Même à tuer ? Comme dans Oliver ou La fabrique d’un manipulateur (Denoël, 2015), Liz Nugent nous livre les pensées les plus sombres d’un être capable de causer la perte de tous ceux qu’elle aime sans éprouver le moindre remords.

Chronique :Profil bas est un roman effrayant rempli de jeux de puissance, nauséabond de secrets où la culpabilité et la folie sont au rendez-vous. C’est la recette parfaite pour un thriller psychologique sombre et tordu. On lit ce livre d’une traite. Il nous pend du début et on ne peut pas le poser. Il est clair dès le début qu’une série de catastrophes se met en marche et qu’on est fasciné et repoussé par ce qui s’y passe. Liz Nugent a écrit une histoire impressionnante remplie de suspense et de terribles surprises.
Le style d’écriture est facile à lire avec un contraste entre la manière accessible que l’auteur écrit et les choses horribles qui se produisent dans l’histoire. On se sent fasciné et indigné en même temps. L’écriture de Liz Nugent est comme un spectacle de théâtre, elle est le maître de marionnettes qui contrôle tout et tout le monde et elle sait exactement quand elle a besoin de tirer quelle corde. Cela rend cette histoire extraordinaire.
Profil bas est un livre étonnant. C’est une histoire dont on s’en souviendra. Il y a tellement de bonté dans certains des personnages principaux, mais il y a aussi un grand mal. C’est une histoire remplie d’oppositions, de scrupules et de décisions impossibles avec beaucoup de torsions et de tours intéressants et l’auteur réussit à surprendre le lecteur encore et encore. La fin est fantastique et inattendue, créative et brillamment mise en scène. Si vous aimez le genre du policier à suspense, vous ne voulez pas manquer cette histoire.

Note : 9/10

 

  • Broché: 400 pages
  • Editeur : Denoël (2 février 2017)
  • Collection : POLICIER – SUSP

51ZWmZQnEpL._SX343_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s