Le grand nocturne & Les cercles de l’épouvante (2 mars 2017) de Jean Ray

Le grand nocturne (1942) et Les cercles de l’épouvante (1943) ont paru au cœur de la Deuxième Guerre mondiale durant l’occupation de la Belgique, période d’intense activité pour Jean Ray. En plus de ces deux recueils de  » récits d’épouvante « , l’écrivain gantois publie – presque simultanément – ses deux grands romans : La cité de l’indicible peur (1943, réédité par Alma, mai 2016) et Malpertuis (1943, réédité par Alma, en mai 2017)

Chronique :Lire Jean Ray, c’est se plonger dans un univers très particulier, aux règles glauques et souvent distordues, où les aberrations spatiales et/ou temporelles sont choses banales et où les thèmes chers à la littérature d’épouvante ont trouvé, une forme de renaissance.
Sur Le Grand Nocturne », que Ray donne le meilleur de son noir génie. La nouvelle qui donne son titre au recueil, pleine d’une poésie lovecraftienne, « La Ruelle Ténébreuse » – on est tenté d’ajouter « bien sûr » – « La Scolopendre » et enfin « Le Psautier de Mayence », autant de récits qui, pour un initié, évoquent la peur, à la fois délicieuse et horrifiante.
Evidemment, Jean Ray applique à la plupart de ses histoires un style des feuilletons du XIXème et du journalisme à sensation du XXème. emment, ses phrases sont courtes, ses descriptions renvoient des échos à la Gaston Leroux et il n’y a pratiquement pas d’analyses intérieures. Mais le romancier flamand a cette truculence, cette imagination débordante que l’on croise aussi sur les gravures des danses macabres moyenâgeuses et l’ensemble crée quelque chose d’unique dans la littérature fantastique européenne.

Note : 9/10

 

  • Broché: 305 pages
  • Editeur : Alma Editeur (2 mars 2017)
  • Collection : Jean Ray

51iuocrdril-_sx351_bo1204203200_

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s