Après la vague (16 mars 2017) de Orianne Charpentier

Il fait beau, ce jour-là, à la terrasse de l’hôtel. la famille est attablée. On discute d’un temple à visiter. Mais avec cette mer turquoise… Maxime n’a aucune envie de bouger. Il va rester ici, tranquille, à profiter de la plage avec Jade, sa soeur jumelle. Quelques minutes plus tard, une vague apparaît. Une vague qui n’en finit pas de grossir. Une vague qui engloutit tout. Dans leur course folle, Jade lâche la main de son frère. Pour Max, il n’y a plus de mots. Plus de larmes. Plus de présent. Plus d’avenir. Pourra-t-il survivre à ce drame ? Le cheminement vers la reconstruction d’un adolescent frappé par le tsunami dévastateur de 2004. Un récit d’une sensibilité exemplaire où l’émotion prend à la gorge.

Chronique : Avant « Rage » il y avait « Après la vague  » de Orianne Charpentier un récit sensible sur la reconstruction d’un adolescent frappé par le tsunami de 2004. C’est un livre avec beaucoup d’émotions dans ce court récit qui raconte l’histoire de Maxime est dévasté après la perte de sa soeur jumelle lors du tristement célèbre Tsunami de 2004.
Orianne Charpentier nous plonge dans le ressenti de ce jeune garçon qui voit sa vie voler en éclat après le drame. Le reste de la famille tente aussi de survivre, de trouver du sens à sa vie, de reconstruire là-bas, en Asie, de se reconstruire …
Voyage, rencontres, quête de soi … Max va beaucoup mûrir, partir hors des sentiers battus, pour se chercher, se trouver. Au début de l’histoire, on pressent la catastrophe et au moment où cela se produit c’est un déchirement ! Tout le long du livre, l’émotion nous prend à la gorge. L’auteure se glisse avec finesse et compréhension dans le mal-vivre de cet adolescent bouleversé par une catastrophe naturelle imprévisible. Oeuvre fictive inspiré d’une catastrophe naturelle mais tellement réaliste. On se met à la place de ces gens ce fameux jour de 2004 et c’est terrible
Les mots sont justes et l’atmosphère pas pesante malgré le sujet difficile.
Un beau roman à découvrir ou re découvrir

Note : 9,5/10

  • Poche: 148 pages
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (16 mars 2017)
  • Collection : Pôle fiction

41x5YuMlsdL._SX298_BO1,204,203,200_

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s