Les 100, tome 4 (16 mars 2017) de Kass MORGAN

Le quatrième tome de la série best-seller international.
Guérir.
À peine les blessures de la guerre fratricide entre les 100 et les Nés-Terre commencent-elles à se refermer qu’une nouvelle menace surgit.
Subir.
Un groupe inconnu de Terriens illuminés attaque le campement des 100, pillant leurs provisions et kidnappant les meilleurs éléments.
Résister.
Restés libres mais surpassés en puissance de feu, Clarke, Bellamy et Luke doivent attendre le moment idéal pour sauver Wells, Octavia et Glass des griffes des dangereux fanatiques.
Se libérer.
Deux conceptions radicalement différentes de la vie sur Terre s’opposent, et jamais celle des 100 n’a paru si fragile.
Découvrez la série télé adaptée du roman par les producteurs de The Vampire diaries et Gossip girl sur les chaînes Syfy et France 4.

Chronique :Une chose que vous devez savoir avant de lire cette chronique est que  a série 100 des livres et la série Tv ne sont pas pareil. Ils ont lieu dans le même monde avec certains des mêmes personnages et se déplacent à un rythme beaucoup plus lent, mais c’est les mêmes personnages tridimensionnels que les spectateurs connaissent. Rébellion reprend là où le dernier livre a cessé et c’était comme si le dernier livre n’a jamais pris fin. On apprécie chaque mot de ce monde que Kass Morgan construit avec ces personnages qui sont censés tomber en amoureux entre eux dès la toute première page. Si vous n’êtes pas familier avec la série ce n’est pas grave, mais il vaut mieux avoir lu les tomes précédents. L’histoire raconte ici que un mois après l’arrivée des nacelles, les colons et les terriers se préparent  à célébrer une fête de la moisson. Tout comme ils se rassemblent, les protecteurs, membres d’un culte adorant la terre, un peuple tuant des gens et en kidnappant d’autres, volant leurs approvisionnements et brûlant le village. Les personnes enlevées (y compris Wells et Glass) sont emmenées au camp des Protecteurs du Pentagone. Une fête de sauvetage (y compris Clarke et Bellamy) se dirigent pour récupérer leurs amis. Rebellion ne déçois pas. C’est une lecture rapide qui vous permet vraiment de comprendre certains des personnages et leurs motifs (en particulier Wells, Glass, Clarke et Bellamy). Il est écrit à partir d’un point de vue de chaque personnes. Un livre sans prise de têtes mais qui est tout aussi bien que la série tv, une très bonne suite.

Note : 8,5/10

  • Broché: 306 pages
  • Editeur : R-jeunes adultes (16 mars 2017)
  • Collection : R

51LTWO-pgaL._SX311_BO1,204,203,200_

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s