Entre hommes (20 avril 2017) de Germán Maggiori

Dans un luxueux appartement de Buenos Aires, un sénateur, un juge et un banquier se retrouvent pour participer à une orgie en compagnie de deux travestis et d’une jeune prostituée, mais l’affaire tourne mal : la prostituée meurt d’une overdose. Or toute la scène a été filmée et la vidéo a disparu. Chargés de retrouver l’enregistrement, entrent en scène deux flics, l’un obsessionnel, l’autre ex-tortionnaire alcoolique, deux voleurs prêts à tout pour parvenir à leurs fins, et une bande de jeunes drogués embarqués bien malgré eux dans cette histoire.

Chronique :  Deux flics, « Le Timbré » et « Le Monstre » enquêtent sur le meurtre de travestis. C’est totalement barjo, outrancier, avec une galerie de personnages plus violents, dingues et tordus les uns que les autres. Tout ça déborde d’adrénaline, de testostérone, le langage est cru, mais l’humour est également présent. L’écriture est de qualité du roman est intéressante. Un polar argentin qui sort de l’ordinaire.. A découvrir si vous ne reculez pas devant un genre un peu dérangeant, qui secoue sans complexes.

Note : 9/10

 

  • Poche: 416 pages
  • Editeur : Folio (20 avril 2017)
  • Collection : Folio Policier

51NAPOtgvSL.jpeg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s