Croquemitaines : Tome 2 (31 mai 2017) de Djet et Mathieu Salvi

Passionné de lecture, Elliott a toujours eu une préférence pour les histoires de Croquemitaines, ces créatures monstrueuses qui, la nuit, se cachent dans l’ombre ou sous le lit pour effrayer les petits enfants. Il n’imagine pas à quel point elles vont changer sa vie…

Chronique : Avec ce deuxième et dernier tome de Croquemitaines, Glénat Comics les auteurs que sont Djet et Mathieu Salvia offre un  résultat est réussi et très bon.Dès les premières pages de ce second tome le lecteur est plongé dans une ambiance lugubre et angoissante avec Djet qui propose un dessin moderne dont les influences (jeu vidéo et animation) apportent une vraie originalité à l’album. L’ambiance est sombre à souhait et permet d’embarquer le lecteur dans un récit angoissant. Djet propose par ailleurs un découpage rythmé et par moment audacieux ce qui favorise la lecture jusqu’au final.

croquemitaines_2.jpg

. Sans connaitre les influences des auteurs, on peut trouver des similitudes avec le « Spawn » de Mc Farlane, mixé avec un soupçon de « pop » qui entoure l’excellente série « Rumble » de John Arcudi.  Digne d’un thriller haletant, ce deuxième et dernier tome fonctionne et ce, malgré une intrigue qui a tendance à se faire un peu étouffer par la richesse de l’univers qu’elle propose. Avec un récit qui va à cent à l’heure, on en redemande tout en se disant que c’est la fin . Avec des thèmes universels du deuil et de la fin de l’innocence  les auteurs sont arrivé à nous offrir une superbe saga.

Note : 9,5/10

  • Broché: 128 pages
  • Editeur : Glénat Comics (31 mai 2017)

9782344018736-L

 

Le Saule rieur (3 mai 2017) de Pog et Maureen Poignonec

C’est un petit garçon qui aime aller pêcher à ‘étang, non lui de chez lui, y observer les oiseaux, la vie qui pullule… Un jour, sa lance se prend dans les branches d un saule. « Aïe, tu m’as fait mal ! » entend le garçonnet, ébahi. Alors seulement il s’en aperçoit : le saule porte des lunettes ! Commence une journée fantastique où le « saule rieur », gardien de l’étang, dévoile à l’enfant mille secrets et jeux à partager au bord de l’eau. Et le soir venu, une ultime surprise attend le petit garçon, de retour à la maison.

Chronique : Un très joli album qui dessine une tendre métaphore sur l’apprentissage, grâce au saule.
Le texte est poétique, on y trouve de nombreuses rimes très joliment entremêlées entre les différents végétaux présents sur toutes les pages.
L’univers merveilleux de cet album charmera les enfants. Les illustrations aux tons pastels soulignent à merveille l’univers de ce livre.

Note : 9/10

 

  • Album: 40 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : SARBACANE (3 mai 2017)
  • Collection : ALBUMS (HORS CO

51pDbEnXLdL._SX350_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Le Jour de l’âge de raison (3 mai 2017) de Didier Lévy et Thomas Baas

Dans 7 jours, Georges aura 7 ans. L’âge de raison. Il se demande bien ce qui va lui arriver… Est-ce qu’il n aura plus envie de jouer avec ses petites voitures ? 7 ans, l’âge du grand carambolage ? Est-ce qu’il va soudain avoir la tête de son père, dont on lui dit qu’il est le portrait craché ? Georges préférerait ressembler à un grand chef indien, comme Geronimo ! Du lundi au dimanche, jusqu’à la fête familiale pour son anniversaire, Georges s’interroge, tiraillé entre l’envie de faire le grand plongeon et la tentation de retomber en petite enfance. Et le jour dit, il se tient les yeux écarquillés face à la glace : 5, 4, 3, 2…

Chronique :  Il faut grandir et, pour cela, prendre de la distance, afin de gagner de nouveaux territoires d’autonomie et de liberté c’est le thème de cette superbe histoire. Mais peut-on grandir sans peine ? Pourquoi la séparation avec notre ancien nous fait-elle naître en nous un sentiment d’abandon ? Qu’est-ce que le travail de deuil, et est-il jamais terminé ? À quoi servent les souvenirs ? Sommes-nous vraiment nostalgiques de cette fusion première avec notre passé? Avec ce livre qui ici répond avec de la chaleur et de l’humanité une grande empathie pour les enfants nous qui tendant ainsi un miroir où chacun retrouvera ses interrogations et ses appréhensions face à la séparation.

Note : 9/10

 

  • Album: 32 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : SARBACANE (3 mai 2017)

51moFRpGI+L._SX351_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Les Secrets de Brune (29 avril 2017 de Vieira Bruna et Cafaggi Lu

C’est bientôt la rentrée et Brune change de collège… Son angoisse grandit à mesure que le jour fatidique approche. À quoi ressemblera sa nouvelle vie ? Son histoire commence…
Brune est une adolescente timide et secrète, qui
s’interroge sur sa vie, sur le monde qui l’entoure.
Ses copains de classes, ses professeurs,
sont autant d’énigmes qu’elle peine à résoudre.
Comment trouver la clé ?`« Les secrets de Brune » sonnent comme une invitation à se découvrir, se faireconfiance, et pourquoi pas, s’aimer… C’est la recherche du pont qui relie la vie d’une fille ordinaire à ses rêves les plus secrets, un voyage intime sur les ailes d’une hirondelle.

Chronique : Nous suivons Brune, jeune adolescente, qui se retrouve dans un nouveau collège. Elle a peur, elle ne connait personne et est persuadée que personne ne l’aimera. L’histoire est intéressante avec des bout de phrases, des pensées de Brune, des ressentis…  Le lecteur sera touché. Au niveau des illustrations les couleurs et les douceurs de ces traits sont magnifiques! L’illustratrice permet de donner de la douceur et du charme au livre de cette histoire sensibile.

Note : 9/10

 

  • Album: 88 pages
  • Editeur : SARBACANE (29 avril 2017)
  • Collection : BD JEUNESSE

index.jpeg

 

Simon et Louise (3 mai 2017) de Max de De Radiguès

Simon a 14 ans, il est en vacances à Arcachon avec sa mère. Il découvre sur Facebook que sa petite amie, Louise, a changé son statut de « en couple » à « célibataire ». C’est à cause du père de Louise : il trouve qu’elle est trop jeune pour être amoureuse. Simon ne peut pas l’accepter et décide de fuguer en stop pour rejoindre Louise, sa Louise, à Montpellier où elle est en vacances. Le voyage ne sera pas aussi simple que Simon l’avait imaginé…

Chronique : Premier épisode : Simon apprend sur facebook que sa copine Louise est fraîchement célibataire, autrement dit qu’elle vient de le jeter froidement. Mais pourquoi ? lui demande l’adolescent éploré par téléphone. Réponse tiédasse : son père la trouve trop jeune pour être amoureuse..
Changement d’angle le second épisode. Focus sur Louise, la lâcheuse lâche. Ce message sur FB est en fait une blague douteuse de sa cousine Manon. Jalouse, la cousine ? Bien contente en tout cas d’être accompagnée de Louise pour aborder les garçons sur la plage. Premiers flirts pour les deux filles, premiers tourments adolescents : je l’aime, ou pas ? bisous, un petit peu plus, ou pas ? Louise fait l’expérience désagréable de l’insistance mufle d’un garçon qui n’écoute pas ses réticences.
Une bande dessinée toute en nuance et intéressante à plus d’un titre. Elle décrit avec justesse les amours de vacances et la pression que peuvent exercer nos amis sur nos choix.

71LMZCTkfbL.jpeg

Le lecteur assiste aussi à la méchanceté dont peuvent faire preuve les adolescents face à un autre adolescent comme ici Arthur, un copain d’enfance de Luca et Quentin qui se fait quotidiennement chahuté par eux. D’autre part, l’auteur touche du bout des doigts les questions qui occupent l’esprit des adolescents : est ce que je l’aime ou je l’aime bien? Est ce que je suis homosexuel ou non? Est ce que je quitte mon copain pour les vacances ?
On peut entrevoir la question des valeurs dans les questionnements et les actions des personnages ce qui peut être très positif pour les jeunes lecteurs.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 128 pages
  • Editeur : SARBACANE (3 mai 2017)
  • Collection : BD

51kj5Kz0d6L._SX368_BO1,204,203,200_.jpeg

 

La maîtresse a des ennuis (4 mai 2017) de Pamela BUTCHART et Thomas Flintham

Isa et ses amis sont vraiment surpris quand Mme Loterie, leur maîtresse, devient tout à coup très gentille avec eux. Elle, qui est d’habitude si sévère, leur passe tout, annule la leçon de mathématiques pour leur montrer un film et les appelle même par de petits noms ! Et pourquoi est-ce qu’il y a un nounours sur son bureau avec marqué  » Tu es extra !  » sur le ventre ? Mme Loterie n’est pas vraiment du genre à aimer les nounours, et elle est même du genre à détester les chiots et à trouver les chatons hideux !

Chronique : Isabelle et ses amis ont une imagination débordante et on est embarqués avec eux dans une histoire loufoque et très drôle. Pourquoi la maîtresse est soudainement devenue très gentille ? C’est le point de départ d’une course aux aliens et aux quiproquos, entre salle de classe, secrétariat et bureau du directeur.
Le roman est très agréable à lire, avec un texte écrit assez gros et aéré et de multiples petites illustrations, qui viennent animer les pages.
Idéal pour les enfants de 8 à 10 ans, qui lisent tout seuls !

Note : 9/10

 

  • Broché: 168 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 12 années
  • Editeur : Poulpe Fictions (4 mai 2017)
  • Collection : HORS COLLECTION

51WQt+9gtqL._SX350_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Tarzan, poney méchant (4 mai 2017) de Cécile ALIX et Louis Thomas

 » Je me suis fait avoir sur toute la ligne ! Mon ami Noé a déménagé et sa famille m’a collé en pension au club des Edelweiss, un endroit abominable ! Rempli de stars à crinières tressées et de ponettes à leurs mémères !
Tout ça me rend vraiment… méchant !
Et les choses ne s’arrangent pas quand on m’inflige Jeanne, la pire cavalière qui soit, et qu’on m’oblige à partir en randonnée avec cette maladroite hargneuse sur le dos…  »

Chronique : Roman très drôle et plein d’énergie sur un poney qui se retrouve dans un club équestre contre son gré !
Le roman est écrit à la 1ère personne, c’est le poney qui parle, et ça donne un côté vécu à l’histoire !
On retrouve tout l’univers du centre équestre et l’histoire est pleine d’aventures car Tarzan, le poney, a une cavalière très râleuse aussi. Ils ne pensent qu’à s’échapper chacun de son côté, ce qui n’est pas facile car l’une est sur le dos de l’autre !
Il n’y a rien de vraiment méchant, mais beaucoup de mauvaise humeur de la part des 2 personnages principaux et c’est très drôle !

Note : 9/10

 

  • Broché: 168 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 12 années
  • Editeur : Poulpe Fictions (4 mai 2017)
  • Collection : HORS COLLECTION

51fa6p1OKJL._SX331_BO1,204,203,200_.jpeg

 

La Dernière Licorne (24 mai 2017) de Tobby ROLLAND

Un thriller ambitieux au rythme effréné. Une intrigue historique diaboliquement séduisante qui embarque le lecteur dans une course folle, de Bordeaux à Erevan en passant par le Vatican et Hong Kong, à la poursuite d’un secret qui n’est rien de moins que celui de l’humanité tout entière.  Turquie, marché d’Igdir. Aman, la fillette kurde dont la famille est gardienne millénaire du mystère de l’Ararat, n’aurait pas dû accepter cette licorne en bois… Elle savait que c’était interdit.

Chronique : Ce roman de Tobby ROLLAND est tout aussi surprenant que fascinant, l’auteur nous propose un thriller contemporain avec un dénonciation sur la folie des hommes qui prennent le risque de perdre le contrôle de leur destin. La lecture de ce superbe roman présente les dérives d’une logique de progrès poussé à l’extrême avec de nombreux personnages qui nous offre ne histoire passionnante et pleine de rebondissements.L’auteur nous transporte ici aux quatre coins du monde à la recherche d’une fable : la célèbre arche de Noé. Mais justement, si ce n’était pas une fable ou un récit évangélique mais bel et bien une histoire vraie et que nous pourrions en démontrer l’existence ?Et si la violence n’est pas un problème pour lui, le lecteur passe de bons moments, ne serait-ce que par l’interaction explosive entre Zak et Cécile, sous le regard bienveillant du vieil Arsène Parella… Le livre se lit facilement, et on est embarqué dès les premières lignes dans une histoire passionnante. On attend impatiemment, la parution du prochain livre de Tobby ROLLAND.

Note : 9/10

 

  • Broché: 594 pages
  • Editeur : Presses de la Cité (24 mai 2017)
  • Collection : HORS COLLECTION

51XnwBvnAkL._SX315_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Agence Confettis : Même pas peur ! (24 mai 2017) de Juliette Saumande et Hélène Canac

Pour un anniversaire réussi, faites appel à l’Agence Confettis ! Une nouvelle commande est arrivée à l’Agence : Hanaé voudrait un anniversaire 100 % sensations fortes. Cette aventurière n’aime rien tant qu’affronter le danger !

Chronique : Humour et fantaisie sont les deux registres toujours agréablement utilisés par l’auteur pour évoquer les difficultés à construire une relation d’amitié : moments d’incompréhension, de jalousie, qui, finalement se résolvent en communiquant tout en dévoilant habilement les appréhensions, les bonheurs et les difficultés qui font grandir, à travers les expériences d’une joyeuse bande d’amis volontaires et attachants.

Note : 9/10

 

  • Broché: 144 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 12 années
  • Editeur : Nathan (24 mai 2017)
  • Collection : GF 8-10 ANS

61HFyNh6yUL._SX331_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Princesses Power (11 mai 2017) de Lucia Etxebarria et Allegra R

Cendrillon est une princesse punk ? Le Petit Chaperon noir s’éclate en concert avec le loup ? Blanche-Neige et les Sept Nains sont un groupe de rock ? Lucía Etxebarria, avec l’aide de sa fille, brise les codes des contes classiques pour transformer ces héroïnes trop sages en jeunes filles fortes, intelligentes et bien ancrées dans leur temps.

Chronique :  Absolument génial, le talent de Lucia Etxebarria et de sa fille pour la réécriture de contes détournés !!! Absolument hilarant !! Ce livre est accessible aux enfants à partir de 8ans, mais il est tout aussi agréable de le relire en tant qu’adulte. Les contes et princesses revisités sont vraiment drôles et on ne peut s’empêcher d’avoir envie de les lire à voix haute, tant le rythme sont excellents. De quoi faire un excellente lecture aux enfants avant de dormir!

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 144 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 12 années
  • Editeur : Nathan (11 mai 2017)
  • Collection : GF 8-10 ANS

612kqIvWyDL._SX331_BO1,204,203,200_.jpeg