Forçats tome 2 : Le Prix de la liberté (10 mai 2017) de Pat Perna et Fabien Bedouel

En France Albert Londres se démène pour innocenter son ami Eugène Dieudonné, qui s’évade à nouveau. En 1927, la presse annonce sa mort en mer, mais Londres est persuadé qu’il est encore en vie. Il part pour le Brésil et retrouve par hasard Dieudonné à Rio.

Chronique : Excellent second tome de Forçat, qui vient clore le cycle consacré à Albert Londres et qui mérite vraiment à être connue. Le dessin et la mise en couleur sont parfaits, très esthétiques. Le découpage est lui aussi d’une grande qualité et donne un rythme au récit qui n’est ni trop lent ni trop rapide.On ne retrouve pas dans ce second tome les petites incohérences du premier tome dans le dessin. Il faut dire que l’on a moins de scènes qui se déroulent dans le même endroit.Le plus difficile pour les adaptations des œuvres littéraires en BD est sans doute de rester fidèle à l’ambiance de la réalité autobiographique des personnages. De ce point de vue, le challenge est plus que réussi. Belle série qui retranscrit à merveille le récit de ce journaliste . Fabien Bedouel et Patrice Perna offrent au catalogue des éditions Arênes une magnifique œuvre.

Note : 9/10

 

  • Editeur : Les Arènes (10 mai 2017)
  • Collection : AR.HORS COLLECT

41kN9e9AfDL._SX363_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s