Le Loup et le Chevalier (13 juin 2017) de Corda Tullio

Petit ours demande à son papa : « Tu me racontes une histoire ? ». Papa ours alors commence d inventer son histoire, mais ne veut pas mettre de loup dedans. Attirés par le conte, les animaux de la forêt s attroupent peu à peu autour et l histoire prend forme.

Chronique :Un album drôle et intelligent ? Tullio Corda vise en plein dans le mille ! Avec ce beau livre il invite autant l’enfant que le parent à avoir un regard critique sur les contes. Cet album est une première approche du célèbre concept Loup  parce que arrive un véritable loup arrive près d’eux. Papa ours va alors continuer l’histoire en transformant le lapin en chevalier pour aller affronter l’animal. Et il participera aussi pour l’aider et en allant assommer le loup. L’album se termine sur une petite pirouette hilarante! le tout est porté par des graphismes simplissimes et une mise en page originale tant pour rassurer et accompagner l’enfant qu’appuyer le propos un livre que on va lire et relire.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 32 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : Balivernes (13 juin 2017)
  • Collection : Calembredaines

517SMLxTpxL._SX358_BO1,204,203,200_.jpg

 

3 histoires pour la rentrée (29 juin 2017)

3 histoires pour bien préparer la rentrée à l’école maternelle : «La rentrée des animaux» de Samir Senoussi et Henri Fellner«Tous à l’école de Trotro» de Bénédicte Guettier«Je veux un ami !» de Tony Ross

Chronique : Gallimard nous fait un beau cadeau avec ses anthologies, ici pour bien préparer à la rentrée. La rentrée des animaux qui est une bonne façon pour voir la rentrée des classes autrement. Il s’agit de la rentrée d’un dromadaire, d’un éléphant d’un flamant rose , d’un tamanoir et même d’un paresseux. Mon tout est signé Samir Senoussi et illustré par Henri Fellner. C’est un grand album et, une fois refermé, on se dit que, finalement, la rentrée sera peut-être un peu plus marrante vue sous cet angle. Ensuite Tous à l’école de Trotro est bien pour les petits, histoire simple, jolis dessins mais un peu trop traditionnel et Je veux un ami est magnifique parce qu’il parle bien aux enfants qui se sentent isolés dans la cour de l’école.

Note : 9/10

  • Album: 96 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 6 années
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (29 juin 2017)
  • Collection : Les Petits Trésors de l’Heure des histoires

41GNS-fLWuL._SX408_BO1,204,203,200_

3 histoires de voyage (29 juin 2017)

3 histoires pour s’évader : «Margot l’escargot» d’Antoon krings «Le voyage en bras long de la famille Motordu» de Pef «La Baleine et l’Escargotte» de Julia Donaldson et Axel Sheffler

Chronique :  Une superbe anthologie de trois histoires pour s’évader.  Margot l’escargot à pour personnage principal une jeune fille escargot, à l’humeur aventureuse; l’intrigue se tient avec un texte qui est consistant illustré de dessins couleur assez peu réalistes; Margot aura beaucoup de choses à raconter à sa famille restée au jarddin
on ne peut parler d’une initiation à l’histoire naturelle mais cette adorable fable pour découvrir le monde. Le voyage en bras long de la famille Motordu nous fait retrouver tout l’univers de Pef, les jeux de mots mais aussi des connaissances distillées par petites touches. Finalement, les enfants apprennent un tas de choses sans s’en rendre compte. Même si l’on sait bien que le pet de troll ne fera pas avancé le ballon dans la vie réelle.. et pour finir La Baleine et l’Escargotte nous entraîne dans une histoire irrésistible remplie d’aventure et d’amitié avec une véritable incitation à la découverte et au voyageLe vocabulaire est répété, certaines phrases aussi, ce qui permet de jouer l’histoire ou de travailler certains sons.

Note : 9,5/10

  • Album: 96 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 6 années
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (29 juin 2017)
  • Collection : Les Petits Trésors de l’Heure des histoires

41fmu6Y1pbL._SX407_BO1,204,203,200_.jpg

Dragon Ball Super Vol.01 (5 avril 2017) de Akira Toriyama et Toyotaro

Les mois ont passé depuis le terrible affrontement entre Goku et Majin Boo… Mais après une période de paix, une nouvelle menace s abat encore sur la Terre !! Et cette fois, les ennemis viennent de l univers 6 … Qu est-ce que ça signifie ?!
Voici enfin la suite tant attendue et totalement inédite de Dragon Ball, sur une idée originale d Akira Toriyama lui-même !!

Chronique : Le retour de nos héros préférés est jouissif. Retrouver Sangoku, Sangohan est toujours un plaisir et assure un retour en enfance certain. Les dessins sont de qualité et on peut retrouver l’humour que l’on connait. Les combats s’enchainent en 3 à 4 pages, les personnages ne sont pas développés et  tout va trop trop vite. On dirait que le manga a été écrit en résumé pour appuyer les animes. Point marquant et inévitable en comparaison avec l’animé, et bien sur la qualité des dessins absolument superbe. Là où l’animé est une grosse déception sur la majorité des épisodes, Toyotaro qui prend la relève du maître Toriyama(ici en charge du scénario), fait un travail remarquable avec des personnages superbe. Son trait est vraiment très proche de lui tout en y incorporant sa touche personnelle et c’est un véritable plaisir de retrouver ce charme d’antan qui restera à jamais indémodable. Cette édition est qualitative. Les traductions sont fidèles et les couvertures respectent celles de l’édition japonaise.

Note : 8/10

  • Broché: 192 pages
  • Editeur : GLENAT (5 avril 2017)
  • Collection : Shonen

51OFkEFLg+L._SX318_BO1,204,203,200_.jpg

Ma Compil’ – 12 histoires pour chanter et danser (27 juin 2017)

Comme nos petits héros, les enfants aiment chanter et danser. Il y a toujours une bonne occasion pour s’amuser en musique : à la fête de l’école, pour l’anniversaire d’un copain… Et parfois cela suscite même des vocations , les voilà qu’ils s’imaginent devenir de célèbres chanteurs ou musiciens !

Chronique  : Ce concept de ces DVD qui proposent de nombreuses petites histoires avec des héros connus, et d’autres moins, pour apprécier ceux que les enfants adore, et découvrir de nouveaux personnages. Un dvd super, comme tous ceux de la série.
La diversité des dessins animés proposés fait que l’enfant ne se lasse pas.  Idéal pour les plus petits qui ont du mal à regarder un long dessin animé.

Note : 9/10

 

  • Format : PAL
  • Audio : Français (Dolby Digital 2.0)
  • Région : Région 2
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Universal Pictures France
  • Date de sortie du DVD : 27 juin 2017
  • Durée : 100 minutes

71RU2hJR+iL._SL1000_.jpg

 

Test DVD : Thomas et ses amis – Des locomotives extraordinaires (27 Juin 2017)

L’effervescence se propage à Chicalor avec l’arrivée d’une toute nouvelle machine, bien différente des autres ! Inquiets d’être remplacés par le rapide et moderne Hugo, les locomotives ne lui réserveront pas le meilleur accueil… cependant, ils découvriront vite que cette nouvelle locomotive a quelque chose de très spéciale, voire extraordinaire !

Chronique : Thomas est un dessin animé sympathique, mettant en avant des valeurs d’entraide et de partage , c’est bien pensant, chaque dessin animé est une leçon de morale, qui prône le pardon, la réconciliation, la modestie, la bienveillance, la gentillesse. Pourtant, ce côté moraliste n’est pas lourd car chaque intrigue est basée sur un suspens et une tension psychologique assez bien construits, qui font que des enfants ne se lassent pas de regarder encore et encore ces gentilles histoires.

61nYz11M+NL._SL1000_

Test DVD :

Image : Une image splendide piquée, très équilibrée en colorimétrie et fourmillant de détails . Malgré les nombreux décors de la série cette perfection visuelle est particulièrement saisissante.

Son : Une piste sonore splendide, riches en détail, spatialisées au laser et dotées d’une dynamique très bonne.

 

  • Réalisateurs : Dianna Basso
  • Format : PAL
  • Audio : Italien (Dolby Digital 2.0), Néerlandais (Dolby Digital 2.0), Anglais (Dolby Digital 2.0), Grec (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 2.0), Espagnol (Dolby Digital 2.0)
  • Région : Région 2
  • Rapport de forme : 1.78:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Universal Pictures France
  • Date de sortie du DVD : 27 juin 2017
  • Durée : 65 minutes

71DNYoHDb3L._SL1000_.jpg

 

 

Récits de la Bible (8 juin 2017) de Pierre-Marie Beaude

Adam et Ève au jardin d’Éden, la vengeance de Caïn contre Abel, Noé construisant son arche pour échapper au Déluge, Moïse qui écarte les eaux de la mer Rouge, David tuant Goliath avec sa fronde… Traduits de l’hébreu et adaptés par Pierre-Marie Beaude, quinze récits extraordinaires, à la portée de tous, pour découvrir l’Ancien Testament.

Chronique : Excellent ouvrage pour ceux qui veulent comprendre l’ancien testament au-delà du texte brut. P.M.Beaude est un exégète reconnu par ses pairs, davantage connu du public par ses livres pour la jeunesse. Le livre est tout à fait fidèle à la Bible pour autant, le texte, bien que très simplifié, est fluide, avec des transitions et de proche en proche, l’enfant apprend ainsi sa langue maternelle et enrichi son vocabulaire en reprenant et en testant de nouveaux mots dans ses phrases. Parfois cela est cocasse et donne lieu aux « mots d’enfants » qui nous font sourire
Par contre elle doit se lire par passages isolés, aléatoirement ou au fil de ses interrogations.

Note : 9/10

 

  • Poche: 176 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 14 années
  • Editeur : Folio Junior (8 juin 2017)
  • Collection : Folio Junior Textes classiques

514RZ5wQkJL._SX346_BO1,204,203,200_.jpg

 

Robot sauvage (15 juin 2017) de Peter Brown

Un cargo fait naufrage. Rozzoum unité 7134, alias Roz, échoue sur une île déserte. Pourra-t-elle survivre dans la vie sauvage ?

Chronique : L’auteur et l’illustrateur du livre Peter Brown, nous raconte un récit de rêve  pour comprendre les racines de notre humanité et essayer de concilier ce que nous apprenons avec la réalité de la vie que nous vivont. C’est une histoire de famille et de communauté; comment apprendre ce qu’est la solitude et comment la combattre; De l’interaction entre le monde humain et le monde naturel. C’est une histoire de sacrifice et où il faut surmonter la peur de l’inconnu et la différence; De changer pour ceux que vous aimez et pour vous-même (et savoir quand ne pas le faire). C’est une histoire qui nous résonne et  cela fera de profondes et belles discussions autour de ce roman.
C’est essentiellement une histoire de survie mais il ne s’oppose pas aux faits fondamentaux de la violence dans la nature (y compris les humains). Mais ce que qui est superbe est la voix unique donnée à toutes les créatures dans les bois, et à quel point l’histoire est passée d’une survivance effrayante à une histoire sur les créatures vivant en équilibre les uns avec les autres, même si elles ne le font pas se comprendre complètement. C’est un message puissant, mais doucement dit, sur les amis adoptifs et le tout superbement illustré. Un vrai coup de coeur.

Note : 10/10

WildRobot2.jpg

 

  • Broché: 288 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 14 années
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (15 juin 2017)
  • Collection : ROMANS JUNIOR

51r5Mo+8vXL._SX338_BO1,204,203,200_.jpg

 

La dynastie Donald Duck, Tome 23 : Perdus dans les Andes ! et autres histoires (21 juin 2017) de Carl Barks

L’avant-dernier volume d’une intégrale indispensable ! Retrouvez l’intégralité de l’oeuvre de Carl Barks, l’auteur le plus réputé et le plus talentueux des aventures de Donald. Aventure, mystère et magie sont bien sûr au rendez-vous de ces histoires, mais aussi humour, amitié et cacophonie familiale.

Chronique : En introduction, ce volume propose un appareil critique de l’œuvre de Barks et chaque histoire est précédée d’une courte fiche d’identité bibliographique permettant de la replacer dans le contexte de sa première publication.
Cette intégrale arrive sur la fin  ce volume est avec ses nouveau récit de longueurs variables dominées par l’action et les situations absurdes qui caractérisent le style de l’auteur. On y croise Balthazar Picsou, Donald Duck, les neveux Riri, Fifi et Loulou, l’inventeur Géo Trouvetou et son fidèle Filament (la petite lampe sur pattes), Daisy, Grand-mère Donald, Gontran Bonheur, les Rapetou, Gripsou, etc.

71zRTv5kFEL

Une fiche explicative introduit chaque récit illustré. Elle mentionne le titre original et la date de la première publication, les dates des rééditions successives dans les magazines américains et français (chez nous dans « le Journal de Mickey », « Picsou Magazine », « Mickey Poche » ou en albums) ! On peut parler à juste titre de classique du 9ème art. Ce livre est divertissant, bourré d’informations. Les scénarios sont excellents même si le dessin est assez simple, les histoires sont moins irréels au contraire et ce sont les meilleurs où on suit leurs aventures dans le quotidien.
En tout cas, ce fut un des meilleurs tomes qui montre que les premiers sont toujours les meilleurs.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 384 pages
  • Editeur : GLENAT (21 juin 2017)
  • Collection : LES GRANDS MAIT

518odY9HS7L._SX350_BO1,204,203,200_.jpg

 

L’île du docteur Moreau (14 juin 2017) de Herbert George Wells et Dobbs

Unique survivant d’un naufrage, Edward Prendick est secouru par Montgomery, l’assistant d’un certain Docteur Moreau. Depuis une dizaine d’années, sur leur île isolée du monde, les deux scientifiques se livrent à de terribles expériences, greffant et modifiant génétiquement des animaux pour les rendre doués de conscience et de parole. Sur place, les « Hommes-bêtes » obéissent à un ensemble de règles bien précises, la Loi, leur interdisant tout comportement primitif, et vénèrent Moreau tel un dieu. Mais Prendick découvrira bien vite que les pulsions animales de ces créatures sont loin d’être oubliées…Interrogeant les questions de l’identité et de la dignité animale, le troublant et visionnaire L’Île du Docteur Moreau n’a rien perdu de sa pertinence.

Chronique : Edward Prendick est un naufragé qui est recueilli sur une île du Pacifique Sud, et il découvre rapidement avec fascination et répulsion qu’il s’agit d’un terrain d’expérimentation grandeur nature pour le savant Moreau ayant disparu de la circulation à cause de scandales liés à la vivisection, qui à grands renforts de transfusions et de transplantations explore ici la frontière entre l’homme et l’animal, la raison et l’instinct, la réflexion et la pulsion.
L’aspect philosophique du roman  n’a pas perdu de son intérêt,est il est quasi prophétique car le narrateur hanté par l’animalité qui resurgit en lui annonce le phénomène de brutalisation des sociétés qui a éclaté avec les guerres mondiales !
La Bd est fidèle, puisqu’il y a redondance dans les deux naufrages initiaux du narrateur, et incohérence avec le narrateur qui critique la violence et l’arbitraire de la microsociété mise en place par Moreau avant de lui substituer sa propre microsociété plus violente et plus arbitraire encore.

71dBsjdFicL

Cette relecture de l’œuvre est passionnante de bout en bout mais surtout nous livre une réflexion intéressante sur un savant qui se prend pour Dieu et qui veut modifier le cours normal de la nature.
Ici « Les monstres » sont assez pathétiques et font surgir de la compassion chez le lecteur.
Wells et Dobbs se posent en visionnaire. Cette fibre pessimiste sur les applications pratiques de la recherche se retrouve dans l’Homme Invisible, autre roman et adaptation. Le dessin et la mise en couleur sont parfaits, très esthétiques. Le découpage est lui aussi d’une grande qualité et donne un rythme au récit qui n’est ni trop lent ni trop rapide.  Le plus difficile pour les adaptations des œuvres littéraires en BD est sans doute de rester fidèle à l’ambiance de l’œuvre originale. De ce point de vue, le challenge est plus que réussi.

Note : 9/10

  • Album: 56 pages
  • Editeur : GLENAT (14 juin 2017)
  • Collection : HG Wells

51f+G9QNzCL._SX373_BO1,204,203,200_