Follow Me Back (1 juin 2017) de A. V. Geiger

Agoraphobe, Tessa Hart ne parle à presque personne au quotidien, exception faite des réseaux sociaux où elle nourrit sa passion pour Eric Thorn, le prodige pop-rock de sa génération. Prenez-la pour une folle si vous voulez, mais il est le seul qui semble la comprendre, alors même qu’ils ne se sont jamais rencontrés…
Pris au piège entre son contrat et des fans envahissants au point de lui faire craindre pour sa vie, Eric se crée un faux compte Twitter pour troller l’un de ses plus gros followers, @Tessa♥Eric. Au lieu de ça, la relation qu’ils tissent sur Twitter dépasse vite tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Et lorsque les deux se donnent rendez-vous dans la vraie vie, ce qui aurait pu être la plus belle rencontre de tout les temps vire au cauchemar…

Chronique :  Tout ce que Eric veut faire, c’est libérer un certain stress et un contrecoup sur certains de ses fans. Ce qu’il ne s’attend pas, c’est un fan solitaire appelé Tessa pour comprendre la lutte qu’il traverse. La dernière chose qu’Eric voulait faire, c’était tomber amoureux d’elle.
La seule façon de faire face à son agoraphobie (la peur de quitter sa chambre) de Tessa est d’écouter son artiste préféré, Eric Thorn. Quand on parle aux gens dans la vie réelle cela devient trop difficile, Tessa se tourne vers les médias sociaux où elle peut être complètement anonyme et exprimer son amour pour l’artiste, ce qu’elle ne s’attend pas à être amitié avec la personne qui la harcèle en ligne.
Cette histoire est absolument adorable.L‘idée derrière l’histoire, les personnages et l’unicité est tout simplement si bien pensée et se fond dans une si belle histoire.
Tessa était un personnage aussi confidentiel. Elle était si gentille et intelligente. Au début, on pense que sa part de l’histoire sera ennuyeuse en raison de son agoraphobie, mais l’auteur a fait un travail incroyable en gardant son histoire intéressante, même si elle a passé la plupart du livre dans sa chambre. vous pouvez comprendre totalement pourquoi elle a développé la peur

Le point de vue d’Eric à ce le côté moche et effrayant que personne ne pense vraiment. Le côté d’Eric que vous voyez hors scène est complètement différent de ce que vous voyez sur la caméra. Il n’est pas sorti, il n’aime pas être à moitié nu et agir comme un joueur, ce n’est pas ce qu’il est vraiment, mais malheureusement, il doit faire ce que dit son publiciste.  L’auteur a fait un travail incroyable éliminant les clichés et rendant l’histoire si intéressante que on ne pourrais pas la mettre en pause.
On vous préviens, la fin est super mignonne, où tout fonctionne parfaitement (juste le type de fin que vous pensiez arriver), puis BAM! Vous lisez le dernier chapitre (très court) et toute l’histoire vient d’être décalée. Un superbe roman où on a hâte de lire le tome 2

Note : 9/10

 

  • Broché: 360 pages
  • Editeur : R-jeunes adultes (8 juin 2017)
  • Collection : Hors collection

index.jpeg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s