Père et fils (31 mai 2017) de Cristina Alger

Charlie Goldwyn est avocat dans un prestigieux cabinet new yorkais. Depuis la mort de sa femme, deux ans plus tôt, il se noie dans le travail, et néglige son fils, Caleb, un petit garçon de cinq ans. Sa vie bascule le jour où, suite à un banal écart de conduite, sa boîte le licencie. Ce revirement brutal qui voit s’effondrer ses ambitions professionnelles le pousse à se tourner vers Caleb. Au contact de son fils, il prend conscience des priorités de la vie. Et, pour la première fois, se découvre le père qu’il se croyait incapable d’être. Park Avenue, le premier roman de Cristina Alger, explorait les milieux impitoyables de la finance new yorkaise. Père et fils introduit une dimension plus intime : un homme réalise qu’être père n’est pas une question d’argent ni de compétition.

Chronique : C’est le livre que vous voulez lire lorsque vous avez besoin d’un livre.
Ce livre porte sur un jeune père veuve dont la femme est morte trop tôt. Ils ont un jeune fils qui se souvient à peine de sa mère. Avec une carrière de haut niveau comme avocat qui travaille trop, sa sœur jumelle aide à élever son fils. Elle vit avec eux. Quelque chose arrive au travail un jour et sa vie change pour toujours. Ajouter un père séparé, une situation compliquée là-bas, et une mère récemment décédée que les jumeaux adorent. Ainsi commence l’histoire. Chagrin, tous ne fonctionnent pas amusants, les défis parentaux, la solitude, où est-ce qu’il rentre.

C’est un livre que vous commencez et votre curiosité vous fera envie de continuer à lire. Que va-t-il se passer ensuite. Qui entrera dans l’image. Vous vous battez pour le personnage principal, mais vous voulez aussi le secouer un peu. Vous voyez ce qu’il ne peut pas voir. Il y a de la bonne humeur malgré l’angoisse. Alger, qui a un contexte impressionnant, connaît clairement son chemin dans le monde de la finance et le monde juridique estimé, et s’attaque à la maternité à Manhattan. Avec un oeil vif, elle tisse un conte à lire. Un livre sincère plein d’esprit et de chaleur c’ est un livre convaincant sur les familles, la parentalité et la découverte de cet équilibre parfait dans nos vies que nous nous efforçons tous.

Note : 9,5/10

  • Broché: 377 pages
  • Editeur : Albin Michel (31 mai 2017)
  • Collection : A.M. ROM.ETRAN

613rSeavD3L._SX337_BO1,204,203,200_.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s