Le Dernier Péché (1 juin 2017) de Rebecka Aldén

Vous pensiez qu’il n’existait que sept péchés capitaux ? Voici le huitième, et il est redoutable… Brillante auteure et conférencière, Nora sait convaincre son public que le bonheur et la réussite sont à la portée de chacun, pour peu que l’on s’en donne la peine. Ce bonheur, elle a décidé de le construire après son accident, survenu dix ans plus tôt lorsqu’elle est tombée du septième étage et a miraculeusement survécu. Elle vit à présent avec son mari, Frank, qui est aussi son agent, et leurs deux enfants, dans un quartier résidentiel cossu. Une fois par an, Nora organise pour tout le voisinage une somptueuse fête où elle joue à merveille son rôle d’hôtesse. Mais ce tableau idyllique est un jour bousculé par l’arrivée de Klara, qui s’installe dans la maison d’en face.

ChroniqueC’est un thriller psychologique bien écrit. Il est très facile à lire,et les chapitres sont efficace. La langue coule facilement et bien, et l’excitation … oui, l’excitation est là tout le temps! Ce livre à un début très bien écrit, et il montre que l’auteur est en train d’écrire .
Il y a beaucoup de marqueurs de temps modernes. Nora est obsédé par la façon dont elle apparaît à l’extérieur, et dans la société d’aujourd’hui, cela signifie bien sûr qu’elle dépend des médias sociaux.
Ce récit à un sens totalement maitrisé du tempo et une cohérence d’ensemble parfaite. L’auteur s’amuse à nous faire tomber de fausse piste en fausse piste, de chausse trappe en chausse trappe ; elle lézarde lentement mais surement nos certitudes, en jouant avec les indices qu’elle parsème au long des chapitres. Elle nous fait vivre aussi comme si on y était la lutte de Nora pour sa survie, avec un sens aigu du détail.
Le style d’écriture est fluide, très agréable, le vocabulaire simple mais maitrisé et rarement répétitif. La fin de ce roman est très bien trouvé. Il y a néanmoins un bon travail de recherche sur la psychologie des personnages, les dialogues selon la maturité des personnages tiennent la route.

Note : 9/10

 

  • Broché: 368 pages
  • Editeur : Denoël (1 juin 2017)
  • Collection : Sueurs froides

51jeL7ruwyL._SX342_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s