Mabel Jones et le livre de l’apocalypse (03) (22 juin 2017) de Will Mabbitt

Le retour de l’intrépide héroïne Mabel Jones !

Après avoir sauvé sa petite sœur, Mabel Jones est restée bloquée dans le futur, où les houuu-mains ont disparu. Son objectif ? Découvrir la cause de cette mystérieuse extinction ! Aidée par ses fidèles compagnons pirates, Mabel se lance en quête du Livre de l’Apocalypse, un ancien texte houuu-main qui, elle en est sûre, détient la réponse à sa question. Mais les services secrets de deux États rivaux veulent eux aussi mettre la main sur ce précieux trésor…

Chronique :Qui est Mabel Jones ? C’est une petite fille normale, kidnappée par des pirates, parce qu’elle a osée commettre l’acte. L’acte de sortir une crotte de nez avec son doigt et de la manger. Depuis, embarquée sur le navire de l’Asticot Férosse, accompagnée de ses nouveaux compagnons pirates (des animaux étranges, hauts en couleurs), elle va se retrouver au coeur d’une énorme chasse au trésor. Une chasse au trésor qui se révélera être sa seule issue pour rentrer chez elle.
Mabel Jones, c’est la Peter Pan des fillettes. Elle est enlevée par des pirates monstrueux, mais elle n’a pas peur, bien au contraire. Elle se montre courageuse, dévouée aux tâches qui lui sont confiées et ouverte d’esprit quant aux coutumes (bien étranges et différentes des « houuumains ») de ses nouveaux compagnons. En plus de cela, Mabel Jones est une petite fille très intelligente et extrêmement maligne, qui va être d’une grande aide dans la quête des pirates.
Dans ce troisième tome il y a beaucoup d’actions, et les illustrations de Ross Collins rendent le récit encore plus dynamique, tout comme les intrusions de l’auteur, qui s’immisce dans le livre pour commenter les faits et gestes de notre jeune protagoniste. A noter aussi les jeux de l’illustrateur sur le texte, qui s’amuse tantôt à grossir les caractères, tantôt à les rapetisser, qui les adapte au récit (par exemple si la protagoniste tombe, le texte va être placé de façon à créer un effet de chute)… C’est bien pensé, c’est ludique et bon enfant.
Une bonne saga qui allie humour et aventures. dans un monde fantastique et merveilleux, où tous les rêves (et les coups) sont permis.

Note : 9/10

  • Broché: 336 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 12 années
  • Editeur : Nathan (22 juin 2017)
  • Collection : GF 8-10 ANS

51Ul+6Y+M0L._SX331_BO1,204,203,200_

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s