Test DVD : Ghost In The Shell (31 juillet 2017) de Rupert Sanders avec Scarlett Johansson, Pilou Asbæk

Le Major est une humaine unique en son genre : sauvée d’un terrible accident et dotée de capacités cybernétiques, elle est devenue un agent à la tête d’une unité d’élite, chargée de mettre les plus dangereux criminels hors d’état de nuire. Face à une menace d’un nouveau genre qui permet de pirater et de contrôler les esprits humains, le Major est la seule capable de l’anéantir. Alors qu’elle s’apprête à affronter ce nouvel ennemi, elle découvre qu’on lui a menti. Rien ne l’arrêtera dans sa recherche de vérité sur son passé.

Chronique : Ghost in the shell est une agréable surprise. Pour commencer sur le défaut du film, le scénario est assez classique. Pourtant, la simplicité de l’histoire lui permet aussi une certaine cohérence et laisse le temps au film de camper des personnages émouvants : celui du docteur joué par Juliette Binoche, bien que secondaire, se voit offrir une belle place par la mise en scène. Mais le vrai point fort du film, c’est le fantastique travail visuel. Pour la première fois, la 3D est  justifiée d’un point de vue cinématigraphique : au-delà du gadget immersif, elle se met ici au service d’une ambition artistique. Chaque plan, littéralement, semble façonné avec attention, comme les plongées dans les abimes d’une sorte de Tokyo futuriste, jouant sur les perspectives et les textures, ou encore la délicatesse d’un visage humain. Le visuel évoque aussi quelques belles métaphores, notamment l’image récurrente de cet acharnement du personnage principal à « briser la coquille », en pénétrant dans l’esprit d’un autre ou en se déchirant pour ouvrir le toit d’une machine de guerre.

Note : 9/10

611cMLebVwL._SL1000_

Test DVD :

Image : Paramont fait un super travail sur ce dvd avec des détails supérieurs, des couleurs vives, un fort contraste et une absence de bruit, des bandes Ou d’autres artefacts. Des portions substantielles se jouent dans des intérieurs sombres, non seulement dans la base, mais aussi les d’extérieurs. Alors que le manque d’illumination dans de telles scènes peut provoquer des plaintes erronées d’écrasement, un examen minutieux révèle que l’absence de détail dans certaines parties du cadre est intentionnelle. L’éclairage révèle les éléments essentiels du design visuel d’une scène, en utilisant la noirceur et l’ombre à la fois pour diriger l’oeil et pour créer de l’atmosphère. La séquence de bagarre final face à la machine comporte de la lumière et des tons riches en terre.

Son : Le mixage audio 5.1  sans perte, continue de profiter pleinement de la matrice surround, ce qui place l’environnement et les effets spécifiques dans les canaux arrière pour une immersion complète dans les scènes d’actions la gamme dynamique est large, l’extension des graves est profonde et le dialogue est clairement rendu.

Bonus : Deux bonus avec un making off qui nous parle du film avec son réalisateur de sa création, ses ambitions, les inspirations et les différents rôles des personnages.

  • Acteurs : Scarlett Johansson, Pilou Asbaek, Takeshi Kitano, Juliette Binoche, Michael Pitt
  • Réalisateurs : Rupert Sanders
  • Format : PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
  • Audio description : Anglais
  • Sous-titres : Finnois, Norvégien, Danois, Suédois, Néerlandais, Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Région : Région 2
  • Rapport de forme : 1.78:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Paramount Pictures
  • Date de sortie du DVD : 31 juillet 2017
  • Durée : 102 minutes

91HlMt5UPNL._SL1500_

 

Test DVD : Jeu trouble (25 juillet 2017) de Zack Whedon avec Aaron Paul, Annabelle Wallis

Claire et David vivent une idylle parfaite jusqu’au jour où Claire disparait soudainement sans laisser de traces. David part à sa recherche au péril de sa vie et découvre qu’elle n’est pas celle qu’il croyait

Chronique : Voila un titre plein de mystères pour un habile petit thriller oscillant entre «Ne le dis à personne», le best-seller d’Harlan Coben, brillamment adapté au cinéma en 2001 par Guillaume Canet et «L’homme qui voulait savoir» de Georges Sluizer en 1988. Encore une fois maladroitement titré «Jeu trouble» chez nous (pourquoi ne pas garder les titres originaux?), nous découvrons David (Aaron Paul, «Breaking Bad») et Claire (Annabelle Wallis, «Peaky Blinders»), un joli couple amoureux, dont l’histoire nous est présentée à travers des flashbacks successifs. Une vie sans histoire semble se dessiner pour notre jeune couple, jusqu’au jour où Claire disparaît sans laisser aucune trace. Le réalisateur Zack Whedon laissera à David 380 jours, (un peu plus d’une année), pour transformer un drame poignant : (la perte de l’être cher, le traumatisme de ne pas savoir, la difficile reconstruction) en un thriller prenant. Et si Claire n’était pas celle qu’elle prétend être ? Vu récemment dans l’excellent «La 9e vie de Louis Drax» d’Alexandre Aja, Aaron Paul incarne avec brio un homme fragile mais surtout déterminé à retrouver l’amour de sa vie. Annabelle Wallis (l’héroïne de «La momie» avec Tom Cruise), quant à elle, livre une excellente prestation en femme ambiguë au cœur d’une dramatique histoire où les multiples rebondissements et l’action sont proportionnels à la détermination sans faille d’un homme prêt à tout pour savoir la vérité !

Note : 8/10

421634.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Test DVD :

Image : Sur ce dvd des détails supérieurs, des couleurs vives, un fort contraste et une absence de bruit, des bandes Ou d’autres artefacts. Des portions substantielles se jouent dans des intérieurs sombres, non seulement dans l’appartement, mais aussi les extérieurs. Alors que le manque d’illumination dans de telles scènes peut provoquer des plaintes erronées d’écrasement, un examen minutieux révèle que l’absence de détail dans certaines parties du cadre est intentionnelle. L’éclairage révèle les éléments essentiels du design visuel d’une scène, en utilisant la noirceur et l’ombre à la fois pour diriger l’oeil et pour créer de l’atmosphère.

Son : Le mixage audio 5.1  sans perte, continue de profiter pleinement de la matrice surround, ce qui place l’environnement et les effets spécifiques dans les canaux arrière pour une immersion complète avec  une gamme dynamique est large, l’extension des graves est profonde et le dialogue est clairement rendu.

Bonus : Un making off qui nous parle du film avec son réalisateurs de sa création, ses ambitions, les inspirations et les différents rôles des personnages.

  • Acteurs : Aaron Paul, Annabelle Wallis, Garret Dillahunt, Terry Chen, Zachary Knighton
  • Réalisateurs : Zack Whedon
  • Format : PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Néerlandais, Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Région : Région 2
  • Rapport de forme : 2.40:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Universal Pictures France
  • Date de sortie du DVD : 25 juillet 2017
  • Durée : 107 minutes

712X7gFLFsL._SL1290_

Merlin : Le grand arbre d’Avalon (13 juillet 2017) de T.A Barron et Agnès Piganiol

Une sombre prophétie pèse sur Avalon !
L’année où les étoiles s’éteindront, naîtra un enfant voué à détruire les royaumes magiques. Seul le véritable héritier de Merlin pourra les sauver…
Dix-sept ans après cette Année des Ténèbres, une terrible sécheresse s’abat sur le Grand Arbre d’Avalon. Et tandis qu’un sorcier maléfique complote en secret, la constellation du Bâton de l’Enchanteur disparaît peu à peu. Les deux prêtresses Elli et Lynia partent alors en quête du héros qui sauvera leur monde. En chemin, elles rencontrent Tamwyn, un jeune homme à la recherche de son frère disparu Scree. Le destin d’Avalon est désormais entre leurs mains…

Chronique : Tout comme dans les précédents tomes, le récit, d’une grande inventivité, où se mêlent mystère et magie, alliances et combats, entraîne le lecteur dans des univers inexplorés : Lac des Ténèbres, Ombreracine, Boisracine, source secrète… L’une des grandes forces du récit réside, d’ailleurs, dans la richesse des différents peuples, chacun ayant des coutumes et des univers bien définis.
Le suspense, habilement entretenu, aiguise notre curiosité et l’on se prend à lire cette nouvelle aventure à rebondissements, écrite dans un style alerte.
Comme le veut l’esprit « série », la fin de l’histoire laisse le lecteur avec ses conjectures concernant les événements à venir.

Note : 8/10

 

  • Broché: 480 pages
  • Editeur : Nathan (13 juillet 2017)
  • Collection : GF MERLIN

51pAJM44roL._SX330_BO1,204,203,200_.jpg

 

 

 

Les histoires de Grand-Mère (29 juin 2017) de Eve Herrmann et Roberta Rocchi

 » Dis, Mamie, comment c’était quand tu étais petite ?  » Dans cette nouvelle histoire de Liv et Emy, leur grand-mère leur raconte son enfance, ce qui n’existait pas encore, la liberté de jouer dans la rue ou d’aller seule à l’école.
Au fil de leurs questions, les petites filles découvrent que leur grand-mère n’a pas toujours été âgée… et à travers elle, la France des années 1950/ 1960

Chronique : Mes Petites histoires Montessori est une collection simple et poétique inspirée de vie afin de développer la curiosité et l’imagination de l’enfant. On se retrouve ici avec l’histoire de la France. Ce qui est bien avec ce livre et qu’a la fin il se trouve une double page avec une activité en lien avec l’histoire.

Note : 9/10

 

  • Album: 32 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 8 années
  • Editeur : Nathan (29 juin 2017)
  • Collection : MONTESSORI

51Ts-7siGDL._SX390_BO1,204,203,200_.jpg

 

Mon coffret de lecture Montessori (13 juillet 2017) de Marie Kirchner

Composer puis lire ses premiers mots directement inspirée par le matériel utilisé dans les classes Montessori, ce coffret propose 2 activités progressives :
1. les dictées muettes : l’enfant prend une image (par exemple bol), prononce le mot en essayant de décomposer chaque son et cherche les lettres mobiles correspondantes.
2. les étiquettes mots : l’enfant associe chaque image avec le mot correspondant

Chronique : Coffret très bien fait avec une livret d’accompagnement pour aider les parents à utiliser au mieux le matériel. Les enfants vont adorer toucher les cartes qui sont très grosses, jolies et lisibles. Dans un premier temps (selon l’âge de l’enfant) le matériel ne peut pas être utilisé par l’enfant seul; il faut l’aide d’un parent. Par la suite, on peut créer toutes sortes de jeux avec des jouets par exemple, les objets de la maison et faire trouver à l’enfant ceux qui contiennent le son puis le graphème exact. Un lot d’image et de mot écrits en cursifs (« attaché ») permettent de mettre en pratique l’apprentissage des graphèmes. Très bien conçu!

Note : 9,5/10

 

 

  • Editeur : Nathan (13 juillet 2017)
  • Collection : MONTESSORI

51xNRuPUZYL._SY428_BO1,204,203,200_.jpg

 

Mon premier livre de lecture Montessori (13 juillet 2017) de Marie Kirchner et Roberta Rocchi

Ce livre propose au lecteur débutant des mots et des phrases adaptées à ses capacités. Il accompagne l’enfant vers la lecture courante.

Chronique : Un superbe livre à partir de 3 ans mais l’enfant doit quand même connaitre les sons formés par deux lettres (me, ma, mi, mu) et grasse à ce livre il  va déchiffrer et à écrire des mots simples (moto, vélo, bébé, papa…).  Il va  reconnaitre les lettres attachées  et  ça suit bien l’évolution naturelle de l’apprentissage. Le livre commence avec les mot de deux et trois lettres (dé, pic, roc, ver). On écrit, on lit, on relie aux images. Très vite vient la première phrase avec uniquement des mots court. .Très ludique et adapté aux enfants en apprentissage de l’écriture.

Note : 9/10

 

  • Relié: 96 pages
  • Editeur : Nathan (13 juillet 2017)
  • Collection : MONTESSORI

51LoEXbgbXL._SX367_BO1,204,203,200_.jpg

 

Mon cahier Montessori des lettres et des sons (13 juillet 2017) de Marie Kirchner et Roberta Rocchi

Un matériel Montessori incontournable pour apprendre la lecture. Ce cahier s’utilise en complément des lettres rugueuses.
Chaque double page présente une lettre de l’alphabet : ses 3 graphies (lettre d’imprimerie, cursive, majuscule bâton) et un mot illustré commençant par cette lettre.

Chronique : Montessori est à la mode ces temps-ci et le marché voit naître une kyrielle de livres et jeux éducatifs portant l’étiquette ‘Montessori’…
Ce livre propose des activités permettant aux enfants  de développer au quotidien leur ‘autonomie, confiance en soi, concentration, créativité’.
Toutes les activités proposées dans cet ouvrage sont intéressantes, mais si vous êtes un parent qui aime déjà prendre le temps de partager vos passions, les activités quotidiennes avec vos enfants, un parent qui a lui même reçu une éducation riche en transmission, nombreuses seront celles qui vous viendront à l’esprit sans aucune aide.

Note : 9,5/10

  • Relié: 96 pages
  • Editeur : Nathan (13 juillet 2017)
  • Collection : MONTESSORI

513eJIi1ybL._SX417_BO1,204,203,200_

Découvrez la bande-annonce exceptionnelle du livre « Gary Cook »

Bonjour,

À l’occasion, de la parution du premier tome de la trilogie de science-fiction Gary Cook, le 31 août prochain,les éditions Nathan et les auteurs Romain Quirot et Antoine Jaunin se sont lancés un pari fou : réaliser une bande-annonce exceptionnelle pour accompagner la sortie. Une trilogie à l’univers ultra visuel, poétique et cinématographique, entre Miyazaki et Mad Max.Autour de Romain Quirot, co-auteur du livre et réalisateur, une équipe d’une quarantaine de personnes s’est mobilisée pour un résultat spectaculaire, digne d’un blockbuster hollywoodien. Du jamais vu en France !

 

 

 

 

 

 

L’Affaire Cendrillon (2 novembre 2016) de Mary Higgins Clark et Alafair Burke

Une ravissante étudiante, un petit ami suspect, un célèbre réalisateur de Hollywood, des millionnaires, des stars du show-biz… et un meurtre jamais élucidé.
Quel meilleur scénario pour Suspicion, célèbre série de télé-réalité qui reconstitue des cold cases avec la participation des proches de la victime ? Encouragée par l’énorme succès de son émission pilote, la productrice Laurie Moran a choisi de s’attaquer à l’« affaire Cendrillon » : l’assassinat de Susan Dempsey, une étudiante retrouvée près d’une somptueuse villa de Hollywood… étrangement chaussée d’un seul escarpin. L’émission pourrait bien faire exploser l’audimat. En braquant les projecteurs sur un coupable plus dangereux qu’on ne le pense…

Chronique : L’affaire Cendrillon, écrit à quatre mains avec Alafair Burke est un récit  palpitant et on se laisse embarquer par l’enquête et ses rebondissements Les deux auteurs connaissent très bien l’art de l’écriture et le suspense est efficace. L’affaire Cendrillon revient sur l’histoire de Susan une étudiante retrouvée assassinée à Hollywood dont l’auteur du crime n’a jamais été identifié.
Pour réaliser son émission Laurie entre en contact avec des proches de la victime. Tour à tour elle va les interroger revenir avec eux sur la nuit du crime en espérant découvrir de nouveaux éléments permettant de lever le mystère.
L’enquête est habilement menée et on se laisse prendre à l’histoire en ayant toutefois quelques doutes sur l’identité du coupable.
Un bon moment de lecture. Le livre se lit rapidement mais l’histoire est très dense. Il n’y a pas de temps mort. En bref, L’affaire Cendrillon n’est pas le meilleur livre de Mary Higgins Clarke mais son alliance avec Alafair Burke nous offre un roman policier percutant et agréable à lire avec toujours la même intensité.

Note : 8,5/10

 

  • Poche: 416 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (2 novembre 2016)
  • Collection : Policier / Thriller

51rzNJAi7zL._SX307_BO1,204,203,200_.jpg

 

 

Les Tops des Planètes (13 juillet 2017) de Eric Mathivet et David Wilgenbus

Pour décrypter l’Univers, et en particulier notre planète Terre, ses paysages et ses climats ! Une présentation claire et rapide pour découvrir le Big Bang, les galaxies, les voyages dans l’espace, les grandes dates et figures de l’astronomie et de la conquête spatiale, le Soleil et les planètes du système solaire… et aussi la naissance de la Terre, ses colères, ses milieux naturels, sa vie, comment les hommes la transforment et pourquoi il faut la protégé.

Chronique :  D’une grande richesse, le recueil donne un aperçu précis et très complet des planètes :  L’univers, la terre, temps et climat et protéger la planète…, l’ensemble est parfaitement articulé pour chacune des catégories.
De nombreux dessins accompagnent des textes vivants, agrémentés d’anecdotes.
Table des matières et index détaillés permettent de retrouver rapidement des informations sur un sujet déterminé.
Un ouvrage qui comble les attentes du jeune public ; un fabuleux voyage  !

Note : 9,5/10

  • Broché: 160 pages
  • Editeur : Nathan (13 juillet 2017)
  • Collection : TOP DOKEO

51qAazIHbTL._SX469_BO1,204,203,200_