Comme de longs échos (24 août 2017) de Elena PIACENTINI

Vincent Dussart est sûr de son coup.
Ce break imposé par sa femme va prendre fin aujourd’hui. Il n’a rien laissé au hasard. Comme toujours.
Confiant, il pénètre dans la maison de son épouse. Le silence l’accueille. Il monte les escaliers. Puis un cri déchire l’espace. Ce hurlement, c’est le sien. Branle-bas de combat à la DIPJ de Lille. Un mari en état de choc, une épouse assassinée et leur bébé de quelques mois, introuvable. Les heures qui suivent cette disparition sont cruciales. Le chef de groupe Lazaret et le capitaine Mathilde Sénéchal le savent.
Malgré ses propres fêlures, ou peut-être à cause d’elles, Sénéchal n’est jamais aussi brillante que sous la pression de l’urgence. Son équipe s’attend à tout, surtout au pire. À des milliers de kilomètres, un homme tourne en rond dans son salon. L’écran de son ordinateur affiche les premiers éléments de l’affaire. Ce fait divers vient de réveiller de douloureux échos

Chronique : Une femme retrouvée assassinée et un bébé disparu, voilà qui, de prime abord désigne Vincent Dussart le mari et père de l’enfant comme premier suspect pour l’équipe de police chargée de l’enquête.
Mais une affaire similaire survenue 20 ans plus tôt vient éveiller de nouveaux soupçons chez un flic hors service qui jadis s’était occupé de dénouer le mystère d’une disparition d’enfant jamais résolue.
De chapitre en chapitre, l’auteure a choisi de nous emmener dans des endroits différents introduisant tour à tour de nouveaux personnages.  La plume est élégante, parfois pleine de poésie, belle à vous élever l’âme! Et ce style sert parfaitement l’intrigue policière. La mise en place des personnages, leur profondeur psychologique, leurs failles donne envie de les retrouver dans une nouvelle enquête pour en savoir plus sur eux, notamment sur le passé de Mathilde, voir évoluer les interactions entre les membres de l’équipe, et la petite voisine Adèle.  Une écriture subtile qui crée une atmosphère et donne
corps aux personnages. A découvrir absolument !

Note : 9/10

  • Broché: 288 pages
  • Editeur : Fleuve éditions (24 août 2017)

519N2BMnasL._SX332_BO1,204,203,200_.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s