Test DVD : Pris au piège ( 5 septembre 2017) de Álex de la Iglesia avec Mario Casas, Blanca Suárez

9 heures du matin. Des clients qui ne se connaissent pas prennent leur café dans un bar de quartier, quand l’un d’entre eux est tué net sous leurs yeux par la balle d’un sniper. Ils réalisent alors qu’ils sont dans sa ligne de mire, se retrouvant de fait prisonniers du bar et en danger de mort. Le compte à rebours est lancé pour trouver le moyen de s’échapper !

Chronique : Ce thriller espagnole est du plus original . L’histoire comporte des rebondissements et de l’inattendu en expliquant tout au fur et à mesure pour faire avancer le film et la compréhension en restant claire et très souvent cohérent . La sorte d’enquête avance bien par dénouement ,les personnages sont étudier et nous sont révélé au cour du film . Les informations et les idées de chacun sont utiles et peuvent nous embrouiller dans cette ambiance inquiétante tout le long . Une très bonne fin assez dure à deviner prouvant que le film est réussi mélangeant thriller et comédie avec une pointe d’horreur dans la révélation de la nature humaine en situation extrême. Réalisé de main de maître et superbement interprété par une bande d’acteurs déjantés habitués aux œuvres du réalisateur, Pris Au Piège est absolument immanquable et aurait bien mérité sa chance au cinéma car il est sans doute l’un des meilleurs films de l’année.

Note : 9/10

71MIpc8f3oL._SL1500_

Test DVD :

Image : Pour un direct dvd l’atelier d’image fait un super travail sur ce dvd avec des détails supérieurs, des couleurs vives, un fort contraste et une absence de bruit, des bandes Ou d’autres artefacts. Des portions substantielles se jouent dans des intérieurs sombres. Alors que le manque d’illumination dans de telles scènes peut provoquer des plaintes erronées d’écrasement, un examen minutieux révèle que l’absence de détail dans certaines parties du cadre est intentionnelle. L’éclairage révèle les éléments essentiels du design visuel d’une scène, en utilisant la noirceur et l’ombre à la fois pour diriger l’oeil et pour créer de l’atmosphère.

Son : Le mixage audio 5.1  sans perte, continue de profiter pleinement de la matrice surround, ce qui place l’environnement et les effets spécifiques dans les canaux arrière pour une immersion complète  et la gamme dynamique est large, l’extension des graves est profonde et le dialogue est clairement rendu.

Bonus : Deux bonus avec un making off qui nous parle du film avec son réalisateur de sa création, ses ambitions, les inspirations et les différents rôles des personnages et un entretien de 15 min avec Álex de la Iglesia.

  • Acteurs : Blanca Suarez, Mario Casas, Carmen Machi, Secun de la Rosa, Jaime Ordonez
  • Réalisateurs : Alex de la Iglesia
  • Format : PAL
  • Audio : Français (Dolby Digital 5.1), Espagnol (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : L’Atelier d’Images
  • Date de sortie du DVD : 5 septembre 2017
  • Durée : 98 minutes

71UpQvvh5iL._SL1000_

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s