Le chat Po de Madame Irma: Pièces en castelet Théâtre (15 août 2017) de Sylvie Nicollet

Voici cinq pièces en castelet pour frissonner, rire et rêver : La légende du docteur Faustus : une interprétation moins sombre de la légende de Faust. La Seine en bouteille : À la découverte de Paris. . . Le chat Po de Madame Irma: une comédie qui joue avec les sons et les mots. Objet Musical Non Identifié : une fantaisie où animaux domestiques et de la forêt parlent le langage des hommes et chantent.Alice au pays des fleurs : À la découverte d’un jardin extraordinaire où les fleurs parlent.

Chronique : Imaginez des personnages qui, dans leurs dialogues, intervertissent les mots, laissent les phrases en suspens ou ajoutent des mots inutiles et extravagants: en faisant exploser les codes classiques du langage, Sylvie Nicollet interroge le lien communicationnel entre les êtres humains à travers cinq pièces. Lecture aisée pour des enjeux linguistiques considérables. Avec la langue, une réflexion sur les proximités entre théâtre et poésie. Peut servir de point de départ à une réflexion générique, à une approche du comique ainsi qu’à l’étude raisonnée de la langue.

Note : 9/10

  • Broché: 100 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 9 années
  • Editeur : Editions L’Harmattan (15 août 2017)

51LPu+yLoML._SX312_BO1,204,203,200_.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s