Glouton croqueur de dinos (31 août 2017) de Emma YARLETT

Un album plein d’humour à la découverte des dinosaures ! GLOUTON, le croqueur de livres, a grignoté un trou dans le livre des DINOS. Maintenant, il sème la pagaille chez les tricératops. Vite ! Il faut le rattraper avant qu’il ne dévore tout le livre ! Ou qu’il ne se fasse dévorer…

Chronique : Un monstre jaune poilu dont on voit la photo sur la couverture du livre dévore entre autres les petits petons mais ce qu’il aime par dessus tout, ce sont les livres! Et il se glisse aussi dans un livre de dinosaure et y sème la pagaille.
Les pages sont aussi « croquées » pour permettre le passage du trublion jaune. Après les contes de féé on entre dans un livre à la découverte des dinos et si on est séduit par l’histoire, pleine d’inventivité et d’humour, on est littéralement conquit par les illustrations. Comment ne pas s’attendrir devant la petite bouille ronde de Glouton et la malice dont il fait preuve ? Les autres personnages ne sont pas négligés pour autant. Leurs visages sont tout aussi expressifs, les décors sont très soignés et fourmillent de détails. Les couleurs chaudes rendent l’album particulièrement attractif.
L’un des autres points forts de cet album c’est sa conception. On pourrait presque parler de livre animé, même s’il n’y a pas de languettes, rabats et cie. Les trous dans les pages sont bien réels et donnent corps à l’histoire de Glouton. La mise en abîme se retrouvent elle-aussi dans l’objet livre. Quand Glouton pénètre dans ce livre, nous tournons nous aussi la page d’un autre livre. C’est intelligent et bien réalisé. Que demander de plus !
Un livre innovateur à avoir dans la bibliothèque de nos enfants.

Note : 9,5/10

  • Album: 32 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 8 années
  • Editeur : Grund (31 août 2017)

51IiEEXJ3HL._SX436_BO1,204,203,200_.jpg

 

Mensonges ! (20 septembre 2017) de Geoffroy de Pennart

Deux amis, Lucas (le loup) et Maurice (le cochon), organisent la rencontre de leurs papas respectifs. Mais surprise ! Ces deux-là s’étaient déjà rencontrés dans une antipathie immédiate et prévisible… Et les circonstances de cette rencontre ? Ah ! Mais à chacun sa version de la vérité !

Chronique : C’est un superbe livre qui permet aux enfants de comprendre qu’il ne faut pas se fier aux apparences : un cochon peut devenir l’ami d’un loup et où chacun loup où cochon peut avoir une version de fait différant, tout en leurs faisant avantage  .
Mais c’est sans compter les enfants de chacun que le loup et le cohon vont voir la réalité en face. Les deux parents feront preuve d’une inventivité et d’un courage sans pareil qui, vous l’imaginez bien, les sauveront de cette situation et, plus encore, le feront admettre dans leurs clans.
Nul besoin d’aller chercher au-delà, dans de la psychologie de pacotille l’histoire se suffit en elle-même, est séduisante et très agréable. De quoi passer un bon petit moment avec son ou ses enfants.

Note : 9/10

  • Album: 40 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : Kaléidoscope (20 septembre 2017)

51AodjZXmlL._SX361_BO1,204,203,200_.jpg

Ringard (6 septembre 2017) de Emily Gravett

Harbet avait un bonnet, tricoté par sa mamie quand il était petit. Un bonnet… RINGARD ! Mais Harbet doit-il vraiment suivre la mode ? A partir de 4ans

Chronique : Deux fois gagnant de la Médaille Kate Greenaway Emily Gravett est bien connue de nombreux éducateurs et elle ne déçoit pas avec son nouveau livre.Cette histoire a un message fabuleux sur être fidèle à vous-même et ne pas suivre les manies ou les modes. Il semble que n’importe quels que soient les vêtements Harbet est immédiatement hors de style et il ne sait pas pourquoi il ne peut pas suivre les derniers styles. Les illustrations des différents chapeaux sont hilarantes, car chacun devient de plus en plus scandaleux alors que Harbert essaie de suivre ses amis. Harbert apprend la leçon précieuse que vous ne pouvez être vraiment heureux que lorsque vous arrêtez de vous inquiéter de ce que les autres pensent de vous et peut être votre soi est authentique.

Note : 10/10

  • Album: 32 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : Kaléidoscope (6 septembre 2017)

51Ph+yHGtNL._SX426_BO1,204,203,200_.jpg

Elmer et la chanson (30 août 2017) de David McKee

Tu entends ? C’est Rose, la demoiselle éléphant, qui fredonne une chanson. Hippo, Lion, Tigre, Croco… l’air est si entraînant que tous les animaux de la jungle l’ont dans la tête. Comment diable s’en débarrasser ? Heureusement, Elmer n’est jamais à court d’idées

Chronique : Dans ce livre un air de chanson est entendu et  tous les animaux ne peuvent tout simplement pas se la débarrasser de leur tête. Bien sûr, presque tout le monde a eu cette expérience – une mélodie s’infiltré dans nos têtes, et malgré les autres choses qui se passent autour de nous, nous nous retrouvons en bourdonnant, en le bourdonnant et en le bourdonnant. Cela devient très ennuyeux lorsque la musique n’est même pas celle que nous aimons. C’est donc avec la mélodie de Rose qui fait que Elmer, un éléphant inhabituel recouvert de couleurs de patchwork est capable de tracer le chemin que Rose a pris par tous les sons des autres animaux en train de bourdonner sa même mélodie. Finalement, tous les animaux de la jungle craquent la mélodie et se deviennent fous. Il faut une mesure drastique pour sortir de leur tête cette air. Coloré avec un bon message sur la musique, a lire pour des mots simples pour un enfant et une possibilité de le prendre bien en main.

Note : 9/10

  • Album: 32 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : Kaléidoscope (30 août 2017)

51IpHQYGapL._SX431_BO1,204,203,200_

Logis de souris (30 août 2017) de John Birmingham

Un logis dans lequel humains et souris vivent en harmonie… est-ce possible ? Les enfants pensent que oui. Mais leurs parents, ça, c’est une autre histoire ! Parfois, les grandes personnes sont incompré­hensibles !

Chronique : Dans ce livre jeunesse John Birmingham arrive en quelques pages, abondamment illustrées de dessins colorés, le jeune lecteur découvre le plaisir de lire seul. Une ponctuation importante et une typographie large permettent d’appréhender aisément et avec plaisir le texte à voix haute. La narration, au vocabulaire simple et juste, est avantageusement complétée par des dessins expressifs et colorés et même les plus retissant aux souris vont les aimer et avoir de la peine pour elles.
Les personnages sont drôles, vivants, attachants et pleins d’idées.
L’histoire met en valeur l’amitié et la compassion.

Note : 9/10

  • Album: 40 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : Kaléidoscope (30 août 2017)

51lATRrpPYL._SX384_BO1,204,203,200_.jpg

Les courges de Sophie vont à l’école (23 août 2017) de Anne Wilsdorf et Pat Zietlow-Miller

C’est le premier jour d’école et Sophie n’en mène pas large. Tous ces enfants qui parlent, qui rient, qui bondissent ! Heureusement, elle est venue accompagnée de ses deux fidèles amies courges, Béa et Bonnie. Elles sont net­tement moins intimidantes que les nouveaux camarades de Sophie !

Chronique : Très bel album, qui évoque très subtilement la vie à l’école, sans qu’on s’en aperçoive ! les illustrations sont a la fois douces et dynamiques, et les petits plaisirs de vie de famille très bien représentés, avec humour et tendresse dans une histoire originale mais qui fera pourtant écho à tous les parents et la vie qu’ils ont à faire quansd les enfants sont à l’école et n’y arrive pas … Et une ode à l’imagination. Que demander de plus?

Note : 9/10

  • Album: 40 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : Kaléidoscope (23 août 2017)

61GzMyUtFSL._SX396_BO1,204,203,200_.jpg

 

Le livre des couleurs des crayons (23 août 2017) de Oliver Jeffers et Drew Daywalt

Crayon rouge dessine des pommes, crayon gris, un éléphant et crayon jaune, le soleil. Sauras-tu reconnaître toutes ces couleurs ? Et les autres ?

Chronique : Cette histoire très colorée est illustrée avec malice par Oliver Jeffers, auteur/dessinateur, né en Australie et élevé en Irlande, qui tous les jours pose sur papier son imagination délurée pour le plus grand plaisir des enfants du monde entier. l’auteur Drew Daywatt (scénariste américain pour Disney et Universal) ayant observé un beau jour une boîte de crayons posée sur son bureau, a remarqué que tous n’avaient pas la même taille et a inventé une histoire astucieuse et drôle et ceci est la suite de super album sur les crayons.
Le livre des couleurs des crayons est un joli album, plein de couleurs (dans tous les sens du terme!) et dont la lecture où l’observation des couleurs grâce  à chaque crayon présente ce qu’il sait faire.
C’est drôle, bien amené, les dessins sont chouettes, l’enfant s’identifie à tous les coups avec les dessins.
Malgré le peu de parole le vocabulaire est riche, l’occasion d’apprendre les couleurs de manière rigolote.

Note : 9/10

  • Album: 20 pages
  • Editeur : Kaléidoscope (23 août 2017)

51+U2xjgxVL._SY497_BO1,204,203,200_.jpg