Sur la tête de la chèvre (19 octobre 2017) de Aranka Siegal

Piri Davidowitz, neuf ans, cette petite fille juive qui ne s’était jamais sentie différente de ses amies hongroises ou ukrainiennes, comprend que sa vie ne sera plus jamais la même. L’antisémitisme gagne l’Europe. Malgré les injustices et les privations, sa famille s’efforce de continuer à vivre dignement. Prises dans la tourmente, Piri et sa sœur aînée apprivoisent la peur et la faim et découvrent l’entraide, l’endurance, la résistance. Jusqu’à leur déportation, à Auschwitz…

Chronique : Ce roman autobiographique décrit avec réalisme les stratégies de survie, dans une famille matriarcale et imprégnée de rites. De beaux portraits de femmes fortes mettent en relief l’injustice faite au peuple juif et la difficulté à être lucide sur son époque.L’histoire est réelle ce qui rend l’enjeu de la lecture encore plus excitant!! Pour tous ceux qui n’aime pas vraiment les livres pleins de combats et qui préfère ceux plein de réflexion,d’amour,de questions sur eux même,de sentiments et de vérité,bref les livres intéressants,ceux-la ce livre est fait pour vous.

Note : 9,5/10

 

  • Poche: 336 pages
  • Editeur : Folio Junior (19 octobre 2017)
  • Collection : Folio Junior
  • Langue : Français

51yUAO0X0sL._SY346_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s