Test DVD : On the Milky Road (12 décembre 2017) de Emir Kusturica avec Emir Kusturica, Monica Bellucci

Sous le feu des balles, Kosta, un laitier, traverse la ligne de front chaque jour au péril de sa vie pour livrer ses précieux vivres aux soldats. Bientôt, cette routine est bouleversée par l’arrivée de Nevesta, une belle réfugiée italienne. Entre eux débute une histoire d’amour passionnée et interdite qui les entraînera dans une série d’aventures rocambolesques…

Chronique : 10 ans après son dernier film de fiction, Promets-moi, Émir Kusturica nous offre une nouvelle folie baroque qui nous replonge dès ses premières images dans un univers qui n’appartient qu’à lui. Adepte de l’anarchie romantique, Kusturica n’accorde qu’une importance relative à son scénario et encore moins aux dialogues. Encore une fois, dans On the Milka Road, c’est l’aspect visuel qui prime, et de quelle manière ! Un festival pyrotechnique avec des moments de grâce mais même quand il frise le grotesque, le cinéma de Kusturica reste touchant, pour ceux qui l’aiment en tous cas, parce que sincère et d’une énergie folle. Et puis, pour la première fois peut-être, Emir raconte une histoire d’amour, en temps de guerre, certes, mais ce n’est pas rien. Bien entendu, dans ce récit taillé à la serbe, le bestiaire est imposant : âne fidèle, poule narcissique, ours gourmand, serpent protecteur, faucon danseur sans compter oies, moutons et autres animaux. . Les comédiens principaux sont parfaits dans leur rôle, en particulier Monica Belluci. Un film passionnant où l’on retrouve toute la magie et le savoir-faire de Kusturica. Il nous emmène dans des paysages grandioses sans pour autant oublier de nous faire palper l’horreur de la guerre (l’allégorie des moutons qui sautent sur les bombes – en temps réel c’est des êtres humains et Kusturica nous montre la violence de la guerre) Surréaliste, très plaisant à regarder jusqu’à cette fin poignante .

51jlhn3LPtL._SX522_

Test DVD :

Video: On the Milky Road offre une image satisfaisante, stable et précise à tous égards. La rétention du grain est constante et légère, accentuant les qualités texturales de l’image et créant un placage filmique satisfaisant. Les images sont constamment nettes. Qu’il s’agisse de traits du visage complexes, d’éléments structurels et de petits dans les paysages les couleurs sont très bien saturées, une tique chaude mais offrant des nuances agréablement diverses et robustes tout au long du film.

Son : Le film dispose d’une bande sonore sans perte où le son est plutôt simple, mais elle est aussi organique et capable de gérer facilement les besoins sonores modestes du film. La musique joue bien, frappant toutes les bonnes qualités, y compris la largeur transparente, la clarté forte, et le complément équilibré. L’immersion dans l’atmosphère est agréable.  Le dialogue propulse la majeure partie du film, et il est présenté sans problème.

 

  • Acteurs : Emir Kusturica, Monica Bellucci, Sloboda Micalovic, Predrag Manojlovic, Sergej Trifunovic
  • Réalisateurs : Emir Kusturica
  • Format : PAL
  • Audio : Serbe (Dolby Digital 2.0), Serbe (DTS 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Wild Side Video
  • Date de sortie du DVD : 12 décembre 2017
  • Durée : 125 minutes

71l-8z1ZnpL._SY445_.jpg

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s