COMME UN PHARE DANS LA TOURMENTE (21 décembre 2017) de Wendall Utroi

Au soir de sa vie, Martial, paysan bourru, se remémore le parcours jalonné d’embuches de ses quinze dernières années. Notre vie d’adulte se façonne dans les premières années de notre enfance. Lorsque l’on évoque notre passé, il nous revient le souvenir d’un parent, d’une mamie, que l’on porte dans son cœur, et qui nous a soutenu dans cette étape délicate.
Voici l’histoire de Martial et celle de son petit-fils Antoine, qui, au travers des tourments d’une famille qui se consume et se déchire, vont apprendre à se connaître, et à s’aimer. Un récit intime, peuplé d’émotions, de joies et de chagrins, de peurs et d’amours qui parsèment nos mémoires d’enfants.

Chronique : Condensé de cette œuvre de génie : Traité avec justesse, l’ouvrage est d’une qualité littéraire remarquable. Wendall nous livre ici un condensé d’émotion et de tendresse avec le lien indéfectible entre l’aïeul et son petit-fils, pour préserver ce dernier d’une enfance meurtrie et sans horizon. Dans un esprit de rédemption, l’ancien va déployer tout son savoir-faire avec l’énergie qu’il lui reste et jusqu’à son dernier souffle pour remettre sur le bon chemin, le destin tourmenté de sa fille Ce nouveau livre de Wendall Utroi est un maître de l’imagination avec ce roman il raconte une histoire simple, banale, qui pourrait concerner n’importe lequel d’entre nous, ce qui fait qu’on s’y identifie facilement avec un sentiment d’abandon, maltraitance et culpabilité sont les thèmes abordés qui portent en nous l’immense présence d’un être fort qui nous a appris la vie et nous transmet des valeurs et que l’on croyait invincible où le lecteur se replonge quelques décennies en arrière. Des moments beaux et touchants, un amour et une complicité, l’histoire d’une complicité intergénérationnelle mais l’histoire aborde aussi un sujet sensible comme la violence conjugale. Martial fait tout son possible pour soustraire sa fille et son petit-fils des mains de son gendre et leur redonner le goût du bonheur. Un très beau moment de lecture..

Note : 9,5/10

 

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 4036.0 KB
  • Nombre de pages de l’édition imprimée : 370 pages
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français

51TWn0ZfViL

 

 

Robot Trains : Mes coloriages (1 février 2018) de Dragon d’or

Livre de coloriages sur Robot Trains.

Chronique : Un cadeau idéal pour les fans de Robot Trains adapté au mains des enfants  avec un très bon livre de coloriage où l’enfant va trouver de quoi s’amuser.

Note : 9/10

  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : Les Livres du Dragon d’Or (1 février 2018)
  • Langue : Français

Robot-Trains-Mes-coloriages.jpg

Robot Train : Le voleur d’énergie / Le défi de Kay (1 février 2018) de Dragon d’or

Kay est le plus rapide des trains ! Il vit avec ses amis Alf, Duck et Selly, à Train World. Mais attention, ce ne sont pas des trains comme les autres… Ils sont capables de se transformer en robots !

Chronique : Robot trains représente le fantasme des enfants et surtout des petits garçons.
Tous ces jeux auxquels les garçons jouent les fonts rêver : des robots et des trains dans un seul et même livre.
Les situations sont hilarantes, les dessins sont clairs, les personnages attachants, …
Ces tomes sont une bonne alternative et reste de bonne qualité. Ce ne sont pas des chefs-d’œuvre, juste des adaptations de la série TV mais dès qu’on accepte ce postulat des livres sont sympas et font leur travail.

Note : 8/10

 

  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : Les Livres du Dragon d’Or (1 février 2018)
  • Langue : Français

 

Cache-cache petit renard / petit tigre / petit chat / petit ours / petit chien / petit poussin (11 janvier 2018) de Yu-Hsuan Huang

Un livre coucou/caché avec des flaps en feutrine et un petit animal , l’un des premier jeu que comprend le bébé.

Chronique : Des livres des Éditions Nathan qui font partie d’une collection dit : les cache cache feutrines. Ils sont tous adorables. A chaque page il y a des petits morceaux de feutrine à soulever au fil de l’histoire pour découvrir les différents personnages. Non seulement les bouts de tissus sont beaux et joliment décorés mais en plus ils sont extrêmement résistants. C’est vraiment conçu pour les petits qui ne sont pas des plus délicats.
Les illustrations sont absolument mignonnes avec des petits détails pour enrichir le vocabulaire.
Les enfants vont les adorer,  rire à chaque surprise cachée sous les tissus.
A recommander.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 6 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 5 années
  • Editeur : Nathan (11 janvier 2018)
  • Collection : MES PREM CACHE

 

Bonjour petite voiture ! & Bonjour Bébé manchot ! (1 février 2018) de Nathalie Choux

  • Ma première histoire pour découvrir la journée de petite voiture grâce aux animations
  • Maman fait rouler l’œuf jusqu’à papa manchot, on fait éclore l’œuf, on nourrit bébé manchot, on le fait glisser sur la banquise et à la fin, bébé manchot a le droit à un câlin géant !

Chronique : Cette collection est superbe pour les jeunes enfants.  Deux jolis petits livres, 17×17 cm, en carton bien épais et bien solide avec de belles images pour découvrir la journée d’un bébé manchot et d’une petite voiture ! 10 jolies pages avec de très belles illustrations de Nathalie Choux sont  gaies et colorées qui permettront à l’enfant de commencer à comprendre les systèmes de fenêtres, volets et tirette qui apportent un côté jeu très appréciable ! Des albums qui invite à la découverte avec ludisme et amusement.

Note : 10/10

 

  • Album: 10 pages
  • Editeur : Nathan (1 février 2018)
  • Collection : KIDIDOC HISTOIR

 

 

 

Mon imagier des pompiers & L’imagier de mon anniversaire (04 janvier 2018) de Nathalie Choux

– Mon tout premier imagier animé des pompiers

– Mon tout premier imagier animé pour mon anniversaire !

Chronique : Nathan avec ces imagiers sont parfait pour les petits autour d’un an ! Le livre est solide, les tirettes faciles à manipuler, les illustrations de Nathalie Choux toujours aussi réussies. Ici on aborde le thème des pompiers et de l’anniversaire et les enfants adoreront mettre leur doigt dans les petites encoches prévues sur chaque page pour faire le déroulement d’une journée type de la vie d’un pompier où d’un déroulement d’anniversaire, ce qui doit être leurs cas concernant l’anniversaire , ils peuvent revirer ce qu’ils ont fait où vont faire à l’avenir où rêver d’une journée où ils serait comme un pompier.  Des livres ludiques et amusant pour les tout petits.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 10 pages
  • Editeur : Nathan (4 janvier 2018)
  • Collection : IMAGIERS KIDIDO
  • Langue : Français

 

Mon imagier-jeu des couleurs (1 février 2018) de Nathalie Choux

6 doubles pages, une par couleur présentée : rouge, bleu, jaune, orange, vert et rose.
Sur chaque double, on tourne la roue pour jouer à trouver l’objet de la bonne couleur : un poisson rouge, un citron jaune, une grenouille verte…

Chronique : Voici un très chouette livre pour petits. Celui-ci fonctionne sur le principe d’un imagier simple mais il combine un petit jeu rigolo où l’enfant doit associer les couleurs à un objet. Le concept de ce livre pour petits. est vraiment très sympa, et surtout les petits lecteurs vont adorer ce titre. En effet, le principe est drôlement amusant puisque c’est à l’aide d’une petite roue à tourner que les enfants doivent rechercher les couleurs correspondants. Chaque page présente une couleur et l’enfant doit les associer. Le livre est très simple à utiliser. Dans un premier temps, avec les plus petits, ce sont les parents qui pourront actionner la roue et leur montrer le fonctionnement, faire le lien mais très vite, les tout petits seront ravis d’actionner seul la petite roue et de jouer à trouver les correspondances. Le côté très simple de ce livre est fait comme un imagier où l’on voit les couleurs et leurs mots seulement. C’est plus simple pour les petits afin qu’ils retiennent les couleurs. Il n’y a pas de détails qui pourraient les distraire. Les dessins sont rigolos et enfantins, parfaitement adapté aux plus petits. Autre bon point, le livre est très solide et parfaitement manipulables par les jeunes enfants. Vous n’aurez pas peur qu’il le casse où l’abime. Vraiment top !

Note : 9,5/10

61fODxwtKEL.jpg

 

  • Album: 14 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 5 années
  • Editeur : Nathan (1 février 2018)
  • Collection : KIDIDOC IMA JEU

51QDepJ25vL._SY497_BO1,204,203,200_.jpg

 

Stony Bay Beach (18 janvier 2018) de Huntley Fitzpatrick

Samantha a 17 ans. Sa mère est une figure politique locale. Leur maison est immense, immaculée, tout le contraire de celle des Garrett, les voisins que sa mère déteste. Ces derniers ont huit enfants et vivent dans un bouillonnant désordre organisé. Un jour d’été, alors que Sam les observe de son balcon, un garçon l’y rejoint : c’est Jase, le troisième enfant des Garrett. Commence alors pour Sam et Jase l’été des premières fois, mais aussi des secrets, qui ne peuvent rester bien longtemps gardés…

Chronique : Voici un livre qui vaux la peine d’attendre et ce lit d’une traite. Voici un excellent exemple de ce que signifie créer des personnages crédibles – nous sommes introduits avec tout le monde graduellement et obtenons les informations sur chaque personnage à travers leurs actions. L’intrigue vous entraîne dans un VENT FRAIS d’émotions! L’écriture était assez détaillée. On tourne les pages frénétiquement parce qu’il y a un énorme dilemme moral et que c’est un peu angoissant. Samantha doit faire ce qu’il faut quand elle se rend compte que sa mère a affecté la famille Garrett dans laquelle elle est devenue un pseudo membre. La relation de Jase et Samantha est adorable et bien faite. L’histoire n’était pas trop jeune mais juste la bonne quantité de premier amour, d’amusement estival et de drame méchant. Bien que la fin ne tombe pas vraiment comme un final on à pas l’impression que ça se termine, mais qu’elle tombe.Ce qui nous laisse quand même face à un superbe live.

Note : 8,5/10

 

 

  • Broché: 544 pages
  • Editeur : Nathan (18 janvier 2018)
  • Collection : GRAND FORMAT DI

41LcxUL2e2L._SX340_BO1,204,203,200_.jpg

 

Test Blu-Ray : Ça (24 janvier 2018) de Andy Muschietti avec Bill Skarsgård, Jaeden Lieberher

À Derry, dans le Maine, sept gamins ayant du mal à s’intégrer se sont regroupés au sein du « Club des Ratés ». Rejetés par leurs camarades, ils sont les cibles favorites des gros durs de l’école. Ils ont aussi en commun d’avoir éprouvé leur plus grande terreur face à un terrible prédateur métamorphe qu’ils appellent « Ça »…

Chronique : Andy Muschietti livre une adaptation de haute volée avec cette adaptation Terrifiante et Angoissant du plus célèbre roman de Stephen King qui est un mixage parfait entre Shining et Stranger Things. Pour commencer la réalisation est innovante et parfaitement mis en valeur sur certaines séquences dont l’ambiance oppressante du roman est parfaitement retranscrite avec une ambiance des années 80 dignes des goonies et autres films de cette époque et qui est accompagnée d’une BO de qualité signée par Benjamin Wallfisch qui livre des partitions musicales glaçantes et frissonnantes qui correspond parfaitement à l’univers du long métrage. Ensuite le scénario est quant à lui Captivant tout en parvenant à moderniser d’une façon astucieuse le récit de Stephen King dont le rythme est mené tambour battant pendant 2h15 sans interruption, ajouter à cela une tension permanente qui arrive brillamment à mettre nos nerfs à rude épreuve en passant par des Séquences de frayeur particulièrement stressante et émotionnellement fortes tout en n’oubliant pas d’y inclure une bonne dose d’humour et D’émotion dans cette ambiance glauque et inquiétante. Enfin le casting est prestigieux avec en tête l’acteur Bill Skarsgård qui incarne à la perfection le rôle emblématique de Pennywise le clown terrifiant qui nous fait froid dans le dos à chacune de ses apparitions et qui entre au panthéon des meilleurs méchants de cinéma de cette décennie, autour de notre intrigant clown on retrouve d’immenses acteurs pleins potentiels qui campent avec panache la fameuse Bandes des losers dont on parvient à énormément à s’attacher cette bande de copains persécutée par Pennywise dont on peut saluer les performances impeccables et respectives de Jaeden Lieberher, Sophia Lillis, Finn Wolfhard, Jack Dylan Grazer, Jeremy Ray Taylor,Wyatt Olef et Chosen Jacobs qui parviennent à donner vie à ces personnages attachants.  En conclusion, Ca est une véritable perle en matière de cinéma d’épouvante qui parvient à apporter une certaine nostalgie au cinéma des années 80 qui montre au passage tout le génie d’un metteur en scène plein de talent en la personne d’Andy Muschietti qui signe une adaptation plus contemporaine mais également une œuvre à la fois Terrifiant, Haletant, Drôle, Émouvant et Saisissant qui entre déjà au panthéon des meilleurs films d’Horreur des années 2010 dont les inconditionnels du Roman et des œuvres de Stephen King ne seront certainement pas déçus par ce petit bijou horrifique dont on trépigne avec impatience de découvrir la deuxième et dernière partie qui s’annonce grandiose.

Note : 9,5/10

71j7Z9bBa2L._SX522_

Test Blu-ray:

Vidéo :Le film est livré avec un beau transfert et il est présenté dans un rapport d’aspect de 2.40: 1. Dans cette présentation , il y a certainement une mise à niveau notable dans les détails et dans la palette de couleurs de la version Blu-ray. Le film a beaucoup de couleurs très sombres  Que les enfants soient dans un sous-sol sombre et profond, sous un égout, dans un garage rouillé ou dans une salle de bains sombre, le film a une tonne de moments sombres qui sont stylisés avec une lumière très minimale. Cette présentation met certainement l’accent sur ces scènes plus sombres avec de beaux noirs et des verts sombres. En fait, vous pourrez distinguer différentes ombres et coins sombres dans certaines parties de la maison. La scène où Richie entre dans la pièce pleine de tous les clowns à l’air sadique est un parfait exemple de la palette de couleurs plus riche du disque . Il y a beaucoup plus de nuances de verts, de bleus et de rouges dans cette pièce sombre . Même les différentes conditions d’éclairage qui mettent en valeur la couleur jaune dans les scènes sombres sont plus réalistes. Le détail est ici à un niveau plus élevé avec zéro trouble ou points faibles. Les niveaux de noir sont très profonds et les tons chair sont naturels dans toutes les conditions d’éclairage. Il n’y a aucune preuve de bruit ou de bandes à proprement parler, laissant cette présentation vidéo  avec de bonnes notes.

AudioQuel mélange audio fantastique et effrayant ce film évoque. Le spectateur va avoir des frissons au fur et à mesure que le film progresse, à cause des effets sonores et du score. C’est une bande-son totalement immersive et parfois vous souhaiteriez que ce ne soit pas … c’est si bon. Les choses commencent bien avec un orage puissant où il semble qu’il pleut littéralement à l’intérieur de votre salle de visionnage. Les haut-parleurs envoient les gouttes de pluie, le tonnerre et les coups de foudre avec une grande directionnalité Bien sûr, quand Pennywise apparaît dans l’égout, vous pouvez entendre la réverbération naturelle qu’il apporte, comme lorsque le Losers Club voyage dans les tunnels d’égouts. La partition de Benjamin Wallfisch a cette sonorité effrayante qui persiste ; nous avons de la musique excellente, des années 80, qui convient à toutes les scènes et qui nous fait rire autant qu’elle nous fait peur. Le dialogue est toujours clair et facile à suivre. Il n’y a pas de pops, de craquements, de sifflement ou de stridences dans cette excellente présentation audio.

Bonus :

« Grippe-Sou est de retour ! » : la préparation de Bill Skarsgård pour son rôle de Grippe-Sou! (HD, 17 Mins.) – Un excellent regard sur la façon dont Bill a pris le rôle emblématique de Pennywise. Il s’avère qu’il a fait une tonne de ses propres cascades et mouvements oculaires, et a été maquillé. En outre, tous les enfants du film n’ont pas vu, ni conversé avec Bill ou le personnage de Pennywise jusqu’à ce que tous aient eu leur première scène avec lui, et ont obtenu leurs réactions initiales sur le film. Les acteurs et l’équipe parlent de travailler avec lui et comme c’était amusant et effrayant sur le plateau. Dans les coulisses, des images, du maquillage et des costumes sont tous évoqués ici. Un super extra à coup sûr.

« Le club des losers » : le quotidien des jeunes acteurs sur le tournage (HD, 16 Mins.) – Un autre excellent regard sur le lien que tous les enfants du film ont formé au cours de la production du film. La distribution et le réalisateur donnent des interviews sur certaines scènes qui étaient difficiles, y compris des pleurs et des rires dans certaines scènes. Il y a des tonnes de vidéos sur le tournage de tous les enfants qui font des bêtises et font leur travail. On dirait qu’ils ont passé un excellent moment à filmer.

« La maître de la peur »: entretien avec Stephen King sur les origines de Ça (HD, 14 minutes) – L’homme lui-même Stephen King parle de l’écriture de son célèbre livre, comment il est venu avec l’histoire, les histoires vraies qui l’ont inspiré, les personnages, et plus encore. C’est une super interview avec des extraits du film intercalés entre les deux.

Scènes supprimées (HD, 16 Mins.) – Il y a plusieurs scènes supprimées, alternées et étendues ici, qui méritent d’être regardées. Les faits saillants incluent la relation abusive avec Bowers et son père et la scène étendue de Bar-Mitzvah. Peut-être la meilleure chose à propos des extras est la première inclusion ici, qui est un bêtisier de la première scène. Georgie prend simplement le bateau en papier de Pennywise facilement, et se lève et laisse en vie – laissant Pennywise à maudire.

 

  • Acteurs : Bill Skarsgard, Jaeden Lieberher, Finn Wolfhard
  • Réalisateurs : Andy Muschietti
  • Audio : Anglais (DTS-HD 5.1), Français (DTS-HD 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 2.40:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Warner Home Video
  • Date de sortie du DVD : 24 janvier 2018
  • Durée : 134 minutes

81PRBF0TPPL._SY445_

 

 

 

Test DVD : Heartbeats (7 février 2018) de Duane Adler avec Krystal Ellsworth, Amitash Pradhan

Kelli, jeune californienne n’a qu’une raison de vivre : la danse. Elle va à l’encontre de tout et de tous pour vivre sa passion. Alors qu’elle et son crew doivent préparer une chorégraphie pour une compétition qui pourrait changer leur vie, Kelli doit s’absenter une semaine pour un mariage… en Inde. Durant ce voyage, elle fait la rencontre de Aseem qui l’initie à un tout nouveau style de danse. Elle tombe dès lors amoureuse des deux…

Chronique : Ce n’est pas le film de l’année mais pour le spectateur qui cherche un film de danse et une histoire d’amour ce film est vraiment sympathique. Ce film a tout, le pays coloré de l’Inde avec les couleurs et le style de la culture. Drame, Romance, Comédie… et Musique & Danse. Bien que vous verrez Bollywood, vous verrez aussi à quel point il est difficile d’être dans un pays que vous ne connaissez pas. Ce film vous permettra de vous plonger dans un monde d’acceptation et de compréhension ainsi que d’apprécier chaque moment de la vie!  La danse est plus intéressante dans ce film que dans d’autres films de danse et le personnage principal est à un mariage indien et elle apprend la danse traditionnelle indienne qui est visuellement magnifique. Un très bon divertissement.

1091798.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

TEST DVD :

Image : L’image est portée par un master sans défaut, du fait de son origine numérique. Parfaitement envoutante, l’image nous plonge dans des couleurs éclatantes de l’inde, en adéquation avec les intentions de l’auteur.

Son : Le dvd nous propose une pistes 5.1 qui spatialisent magnifiquement le film pour nous projeter dans la musique du film, dont les effets fulgurants  nous projettent en un instant dans cette danse indienne.

 

  • Acteurs : Daphne Zuniga, Paul McGillion, Justin Chon, Krystal Ellsworth, Vidya Malvade
  • Réalisateurs : Duane Adler
  • Format : PAL
  • Audio : Anglais (DTS 5.1), Anglais (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Wild Side Video
  • Date de sortie du DVD : 7 février 2018
  • Durée : 90 minutes

91KoOyyM7kL._SY445_.jpg