La terrifiante histoire de Prosper Redding – tome 1 Une Alliance diabolique (11 janvier 2018) de Alexandra Bracken

Vivre avec un démon – un véritable démon ! – à l’intérieur de soi n’est pas chose facile… Surtout si votre famille, après l’avoir découvert, veut vous faire disparaître…

Chronique :  Ce livre est d’une beauté inattendue.  La prose est tellement lyrique, les personnages sont si réconfortants et les messages si importants.  Voici l’histoire d’un jeune garçon du nom de Prosper qui a grandi et qui n’ a jamais eu l’impression de s’intégrer. Sa sœur jumelle est la seule personne qu’il estime le comprendre, alors qu’elle est également aux prises avec une maladie cardiaque très effrayante. Prosper a toujours eu l’impression d’être bizarre, d’autant plus que sa famille est très riche, très prospère et très puissante. Mais alors il devient très évident pourquoi ses ancêtres ont été si chanceux. Dans ce monde, il y a quatre dimensions, et il est très important de les maintenir en équilibre:
Le monde humain – où nous vivons.
Le Monde du Fiend – où les méchants humains qui font des affaires servent pour l’éternité.
Le Monde des fantômes/spectateurs – où vont les mauvais esprits humains quand ils meurent.
Le royaume des Anciens – où vivent les créatures qui ont créé la magie.                         Salem, démons, sorcières, goblins, elfes, ogres, vieux livres et bibliothèques, feuilles tombantes, Creuset, citrouilles, cafés… Nous sommes jetés dans le décor parfait d’Halloween. Alastor ca vous faire rire tout le temps. Ses monologues intérieurs avec Prosper ne sont rien de moins que du génie, et Alastor découvrant à quel point le monde humain a changé au cours des siècles a été la perfection littéraire. Les messages dont Alexandra Bracken parle dans ce livre sont importants! Prosper, Alastor et Nell (le nouveau cousin de Prosper), tous apprennent constamment qu’il n’est jamais trop tard pour recommencer à zéro et devenir la personne que l’on veut être. Tout le monde mérite un nouveau départ et nous ne devrions pas être les erreurs de nos parents. Et garder rancune, qui garde la haine dans ton coeur, ne vaut rien.

Ce livre véhicule également un message extraordinaire sur l’importance d’avoir des programmes d’art à l’école. Cette histoire parle abondamment des différents arts, qu’il s’agisse de la peinture, du dessin ou du théâtre, et de la façon dont les jeunes enfants ont vraiment un bel exutoire dans l’art et comment il peut façonner qui ils sont en tant que personnes. Il y a aussi eu une discussion importante sur Nell, une jeune fille, qui voulait jouer le rôle de John Proctor, le principal personnage masculin et sur le fait qu’il n’ y a aucune raison pour laquelle elle ne pouvait pas auditionner pour le rôle. De plus, la mère de Nell est une sorcière lesbienne ce qui normalisent les familles LGBT+.  Le livre à par contre un  cliffhanger très abrupt qui va vous préparer à faire un marché avec un démon pour avoire au plus vite  le prochain livre.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 368 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 12 années
  • Editeur : De la Martinière jeunesse (11 janvier 2018)
  • Collection : FICTION

61B8VwBzisL._SX335_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s