Ce feu qui me dévore (25 janvier 2018) de Paul COUTURIAU

A tout juste dix-huit ans, Bernard Bertin est désigné coupable de l’incendie criminel qui a tué sa mère et laissé pour mort son père. Depuis toujours, un feu contenu brûle en lui : une sensibilité à fleur de peau, une posture solitaire et secrète ont fait de lui un enfant incompris. Après sa peine de prison, il revient vivre sur les lieux du drame, à Metz. Il est devenu écrivain et n’a jamais levé le voile sur son histoire. La vraie et insoupçonnée. Celle qui se tramait derrière la façade bourgeoise de la maison familiale. A la faveur de ses retrouvailles avec Alexandra, son amour de jeunesse, Bernard est poussé dans ses derniers retranchements.

Chronique : Ce roman est une invitation au voyage.Paul COUTURIAU  nous offre avec ce livre une écriture  fluide, l’histoire prenante et les personnages principaux mais aussi secondaires très intéressants et attachants. En dehors de ses personnages, l’auteur nous brosse une romance simple et belle, qui semble aller de soi mais qui va se retrouver compliquée dans un premier temps.Des personnages extraordinaires, uniques ; avec des défauts comme des qualités, des humains pour lesquels on s’attache véritablement, le lecteur ressens une vraie tristesse de les quitter à la fin du roman . Un suspense perceptible tout en ayant un récit assez prévisible en raison du résumé. Des émotions profondes et intenses, toutefois elles sont authentiques et évidentes, des sentiments à l’état brut ; un bonheur de lire ça ! Un livre à découvrir et à partager avec amour.

Note : 9/10

 

  • Broché: 384 pages
  • Editeur : Presses de la Cité (25 janvier 2018)
  • Collection : TERRES FRANCE

517fx6f7mGL._SX309_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s