Petra (8 mars 2018) de Marianna Coppo

Même les plus petites choses, les plus banales, peuvent devenir les plus belles grâce au pouvoir de l’imagination…

Chronique : PETRA C’est un rocher, convaincu de sa force et de sa stabilité. Mais alors elle est emportée par un chien, puis projetée par un humain, et assommée hors du nid d’un oiseau, et elle devient un caillou insignifiant. Ou un œuf, ou une île, pleine de possibilités. Ce livre précieux et insolent utilise un texte minimal et des illustrations délicieuses pour montrer que tout comme le changement peut être effrayant et frustrant, nous pouvons tous subir des transformations sans fin, devenant chaque jour quelque chose de nouveau.

Note : 10/10

 

  • Album: 48 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 8 années
  • Editeur : Seuil jeunesse (8 mars 2018)
  • Collection : ALBUM JEUNESSE

418hjQTyrLL._SX342_BO1,204,203,200_.jpg

 

Nom de Dieu ! – 50 expressions bibliques (1 mars 2018) de Anne Jonas et Daniel Pudles

Anne Jonas décrypte 50 expressions de la vie courante et revient avec humour sur leur origine biblique.

Chronique : Un ouvrage pour les curieux de tous âges. Curieux de la langue française, curieux de religion, curieux d’explications en tous genres,ce livre est fait pour vous.
Vous trouverez des expressions dont le sens paraît évidant à ceux qui connaissent un minimum la religion, telles que « un bouc émissaire » ou « Quelle plaie ». Mais d’autres peuvent être de vraies découvertes.
Un ouvrage ludique et agréable, qu’on peut feuilleter à l’envie. Superbe, et passionnant !

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 128 pages
  • Editeur : De la Martinière jeunesse (1 mars 2018)
  • Collection : DOCUMENTAIRE

410yyxDhoqL._SX277_BO1,204,203,200_.jpg

 

Le jour où mon doudou a dit non (1 mars 2018) de Virginy L. sam et Jules

Le doudou de Noé était toujours partant pour les sorties. Mais un matin, alors que Noé lui demande s’il est prêt pour partir à l’école, celui-ci lui dit  » non « . Non ? Non !

Chronique : A la naissance, le bébé ne fait qu’un avec sa mère et il arrive grâce à un objet; ici un nounours à garder cette fusion, indispensable, où il puise assurance et force. Cependant, il faut grandir et, pour cela, prendre de la distance afin de gagner de nouveaux territoires d’autonomie et de liberté. Mais peut-on se séparer sans peine ? Pourquoi la séparation fait-elle naître en nous un sentiment d’abandon ? Qu’est-ce que le travail de deuil, et est-il jamais terminé ? À quoi servent les souvenirs ? Sommes-nous vraiment nostalgiques de cette fusion première avec notre doudou? Avec ce livre qui ici répond avec de la chaleur et de l’humanité une grande empathie pour les enfants nous qui tendant ainsi un miroir où chacun retrouvera ses interrogations et ses appréhensions face à la séparation.

Note : 9/10

 

  • Album: 32 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 8 années
  • Editeur : De la Martinière jeunesse (1 mars 2018)
  • Collection : ALBUMS

5180FZPnEQL._SX496_BO1,204,203,200_.jpg

 

La piscine (1 mars 2018) de Antonin Louchard

Notre petit lapin préféré est de retour pour une sortie à la piscine. Et il est toujours aussi insupportable…

Chronique : Une histoire vraiment drôle et surtout à lire à vos enfants. Ce petit lapin n’est pas content d’être a la piscine et cela va s’aggraver quand le prof va lui demander le pourquoi il ne peut y aller.
Nous connaissons l’auteur grâce à Bouh!, Patate et super cagoule et comment dire que celui-là va être aussi dans notre bibliothèque.
Pour conclure, à faire découvrir à vos enfants. C’est drôle, bien écrit et surtout les illustrations sont parfaites. Vivement le prochain.

Note : 9/10

 

  • Album: 40 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 8 années
  • Editeur : Seuil jeunesse (1 mars 2018)
  • Collection : ALBUM JEUNESSE

51M5PIgJ3SL._SX490_BO1,204,203,200_

 

Une pluie d’amour (1 mars 2018) de Helen Docherty et Ali Pye

L’amour, on ne peut pas le mesurer dans un récipient. On a beau en donner, il en reste toujours plein. L’amour n’est pas un jeu, on ne compte pas les points. Retrouvez les différents types d’amour dans une histoire amusante sur notre capacité à aimer sans limites.

Chronique : Contrairement aux biscuits et au chocolat, à la patience et à la chance, on ne peut jamais, ne jamais manquer d’amour. Docherty et Pye emmènent les lecteurs faire une promenade amusante à travers des moments où nous atteignons de nombreuses fins. Nous sommes épuisés après une journée bien remplie et nous sommes à court d’énergie. Il y a des piles et des piles de linge, mais on n’ a plus de chaussettes. Le carton de lait est vide. On a oublié d’acheter de nouvelles couches. Heureusement, l’amour ne vient pas dans un bocal ou n’ a pas besoin de piles, il est partout où vous êtes, et « Chaque fois que vous en donnez, vous en aurez toujours plus.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 32 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 8 années
  • Editeur : De la Martinière jeunesse (1 mars 2018)
  • Collection : ALBUMS

51KNLmHJakL._SX425_BO1,204,203,200_

 

Tom Gates – tome 9 Premier de la classe (1 mars 2018) de Liz Pichon

Tom Gates a beau être le roi des distraits, il rêve de devenir premier de la classe. Mais ça demande beaucoup d’efforts, comme rester éveillé en cours, ne pas dessiner dans son cahier (même si c’est très drôle et très réussi), et ne pas se laisser déconcentrer pas sa grande sœur, l’abominable Délia…

Chronique : Premier de la classe ressemble beaucoup à tous les autres romans de la série Tom Gates.
Mais les nouveaux personnages présentés par Liz Pichon quelque chose de nouveau et différent qui ne rend pas la lecture de la série ennuyeuse à lire.
C’est un roman au sentiment de réalisme et quelque chose que tous les enfants ressentent à un moment donné.
Super histoire drôle et des illustrations à la fois. Très agréable à lire car il a des griffonnages presque partout et enrichit l’imagination. Les enfants peuvent aussi comparer leur vie avec celle de Tom Gates. Une série brillante et une excellente lecture.

Note : 9/10

 

  • Broché: 240 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 12 années
  • Editeur : Seuil jeunesse (1 mars 2018)
  • Collection : TOM GATES

61DqtENNJ8L._SX339_BO1,204,203,200_.jpg

 

 

Chevaux – Sauvages ou dressés (1 mars 2018) de Iris Volant et Jarom Vogel

Bel et fier animal, le cheval partage la vie des hommes depuis des milliers d’années. Utilisé pour cultiver la terre, combattre à la guerre, traîner de lourdes charges ou nous porter vers de nouvelles contrées, le cheval est depuis toujours un compagnon fidèle.

Chronique : Voici un livre extrêmement instructif et visuellement engageant qui explore l’évolution des chevaux, des races de chevaux, des chevaux célèbres, des chevaux de travail, des chevaux de sport et de l’équitation. Les faits d’Iris Volant sont accessibles, faciles à lire et les faits capteront l’intérêt des lecteurs de tous âges. L’auteur nous emmène dans un voyage historique depuis l’aube des temps, lorsque le petit Eohippus nord-américain de la taille d’un chien avait les pattes avant avec quatre orteils à sabots et les pattes arrière avec trois orteils à crochets.
Les illustrations numériques de Jarom Vogel audacieusement galopantes, se dandinent et courent à travers les pages, avec leurs bords nets et croquants, les chevaux se démarquent de leur environnement naturel. Chaque scène est détaillée, les chevaux sont montrés prêts à sauter des pages, en train de courir autour du Colisée, tandis que le Pégase argenté et ailé crème vole haut dans le ciel bleu profond.
C’est un excellent livre de non-fiction qui convient aux étudiants engagés dans la recherche en biologie animale, leurs adaptations aux environnements et pour écrire des rapports d’information à partir de textes réalistes. Les amateurs de chevaux et les lecteurs qui apprécient les informations factuelles présentées d’une manière élégante et visuellement attrayante apprécieront pleinement ce livre.

Note: 9/10

 

  • Album: 48 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 12 années
  • Editeur : De la Martinière jeunesse (1 mars 2018)
  • Collection : DOCUMENTAIRE

 

Les animaux de la savane (1 mars 2018) de Philippe Jalbert

Cette collection, ludique et originale, propose aux enfants des images en relief pour découvrir le monde avec les yeux, mais aussi du bout des doigts.

Chronique : Ce livre nous propose de découvrir toute sorte de famille et surtout de savoir que mange le lion, l’éléphant, Ect…? Comment s’ appel leurs petits ?
Bien sûr, ces explications sont accompagnées avec de très belles illustrations ainsi qu’avec des personnages en relief.
C’est un livre très court, mais parfait pour expliquer aux enfants des questions qu’ils ce posent.

Note : 9/10

 

  • Relié: 24 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 5 années
  • Editeur : Seuil jeunesse (1 mars 2018)
  • Collection : DOCS EMBOITES

51TiCsP5-oL._SY497_BO1,204,203,200_.jpg

 

Dictionnaire Frankenstein (1 mars 2018) de Claude AZIZA

Un ouvrage de référence pour un des grands mythes modernes, né en mars 1818 sous la plume de Mary Shelley.

Chronique :  C’est le propre des mythes d’être sans cesse réinterprétés. Celui de Frankenstein, qui trouve son origine dans le récit de Mary Shelley (Frankenstein, or the Modern Prometheus, 1818), s’y prête tout particulièrement en ce qu’il joue sur le thème du double. Le savant Frankenstein tente de créer un homme, mais cette créature lui fait bien vite horreur et le monstre sans nom est condamné à la solitude, à la vengeance et à l’anéantissement final dans les glaces. Le passage, à partir de 1931, à un langage cinématographique, fait constitutif du mythe, accentue et précipite les distorsions apportées à l’histoire. N’en est-on pas venu progressivement, par un étrange déplacement dans la nomination, à confondre le savant et le monstre, le créateur et sa créature ? C’est que l’« humain » n’est pas si aisé à circonscrire. Déjà, dans l’histoire présentée par Mary Shelley, le mythe prométhéen peut se lire à un double niveau : celui du savant, dans son désir d’égaler un dieu créateur, et, d’une certaine façon, celui du monstre, dans son désir d’égaler l’homme. La relation dialectique qui s’instaure entre les deux figures porte, de part et d’autre, la marque de la révolte, de la culpabilité et de l’échec. Mais les possibilités visuelles d’un film, l’ajout d’éléments divers, la précision des images opèrent des décentrements, enrichissent ou modifient l’interprétation d’un mythe. Pour la trentaine de films qui prennent Frankenstein pour sujet, l’écart est grand, le plus souvent, par rapport à l’œuvre d’origine, jusqu’à atteindre parfois la dissolution complète du mythe dans le burlesque comme dans l’horreur c’est à cela que l’auteur Claude AZIZA essaye de nous  metre les points importants sur cette belle histoire.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 224 pages
  • Editeur : Omnibus (1 mars 2018)
  • Langue : Français

9782258150409ORI

 

Jefferson (1 mars 2018) de Jean-Claude Mourlevat

En ce radieux matin d’automne, le hérisson Jefferson décide d’aller chez son coiffeur se faire rafraîchir la houppette. Comment pourrait-il imaginer, alors qu’il arrive plein d’entrain au salon Défini-Tif, que sa vie est sur le point de basculer ? Accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, le brave Jefferson, 72 cm de frousse et de courage, est jeté dans une aventure qui le mènera, pour le meilleur et pour le pire, au pays des êtres humains.

Chronique : Mourlevat nous offre avec ce récit un roman plein d’aventures, de tendresse, d’humour, d’amitiés dans laquelle l’inventivité de l’auteur est remarquable et une formidable invitation à découvrir la littérature jeunesse de qualité pour les indécis. Le ton trépidant et enlevé nous donne envie d’ aimer ….cette fable animalière et pour autant  profonde qu’elle nous touche et nous interpelle avec des thèmes universels sur la protection des animaux; drôle et féroce à la fois un livre à lire et a découvrir.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 272 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 12 années
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (1 mars 2018)
  • Langue : Français

51y68wd-KdL._SX339_BO1,204,203,200_.jpg