Test DVD : Zombillénium (20 février 2018) de Arthur de Pins, Alexis Ducord avec Emmanuel Curtil, Kelly Marot

Dans le parc d’attractions d’épouvante Zombillénium, les monstres ont le blues. Non seulement, zombies, vampires, loups garous et autres démons sont de vrais monstres dont l’âme appartient au Diable à jamais, mais en plus ils sont fatigués de leur job, fatigués de devoir divertir des humains consuméristes, voyeuristes et égoïstes, bref, fatigués de la vie de bureau en général, surtout quand celle-ci est partie pour durer une éternité… Jusqu’à l’arrivée d’Hector, un humain, contrôleur des normes de sécurité, déterminé à fermer l’établissement. Francis, le Vampire qui dirige le Parc, n’a pas le choix : il doit le mordre pour préserver leur secret. Muté en drôle de monstre, séparé de sa fille Lucie, et coincé dans le parc, Hector broie du noir… Et si il devenait finalement la nouvelle attraction phare de Zombillénium ?

Chronique : Si l’idée de départ semble sombre, avec tous ces êtres horrifiques émergeant des profondeurs, le résultat s’avère incroyablement réjouissant. Des pointes d’humour détonantes, qui viennent donner de la couleur à ce monde grisonnant et enflammé. Le tout, souligné par une excellente bande-originale d’Eric Neveux, accompagnée par les chansons rythmées et dynamisantes de Mat Bastard. Une recette de l’animé brillamment menée.Zombillenium est assez intelligent pour proposer deux niveaux de lectures, un plus enfantin avec ces histoires de parc, cette relation parents-enfants plutôt classique des dessins animés et le deuxième complétement adulte avec cette critique des fermetures des mines du nord. D’ailleurs tout le côté interaction syndicat / patron du parc est tellement juste et intéressant. Cela offre quelques passages humoristiques très bien pensé, assez léger et des blagues drôles qui maintiennent le rythme sur un bon film.

Note : 9/10

61tbS-IiZTL._SL1000_

TEST DVD :

VIDÉO : Très beau transfert SD, où on ne distingue guère de défaut qui serait rédhibitoire avec des couleurs chatoyantes, une certaine précision du trait. C’est peut-être sur ce point que la HD peut faire la différence.

SON :  La piste audio en 5.1 est très efficace grâce à une spatialisation qui met souvent à contribution les enceintes arrière, aussi bien pour les bruits d’ambiance que pour la musique. Les voix se détachent parfaitement d’un ensemble clair. A noter la présence d’une piste en audiodescription et des sous-titres pour malentendants.

BONUS : Près d’une heure de supplément vient compléter ce film avec un making of de 28mn qui revient sur chaque étape de la conception, de l’écriture du scénario en passant par l’animation, le doublage, la sonorisation, la création de la musique et ainsi de suite. Tout ceci est clair et complet. On continue le tour des bonus par sept minutes de scènes coupées. Attention, il s’agit d’une prévisualisation de storyboard, mais cela n’empêche pas de constater l’excellence de certaines idées sans doute abandonnées pour des raisons de rythme ou de redondance. L’éditeur nous propose également quelques petits clips illustrant la musique du film et notamment les chansons de Mat Bastard. L’ajout de trois courts-métrages dont deux sont incontournables sont une belle découverte .

 

  • Acteurs : Emmanuel Curtil, Kelly Marot, Alexis Tomassian, Mat Bastard, Alain Choquet
  • Réalisateurs : Arthur de Pins, Alexis Ducord
  • Format : PAL
  • Audio : Français (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 5.1), Anglais
  • Audio description : Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Français
  • Région : Région 2
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Universal Pictures France
  • Date de sortie du DVD : 20 février 2018
  • Durée : 75 minutes

 

71of+yThsTL._SL1000_

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s