Les Blessures du silence (28 mars 2018) de Natacha Calestrémé

Amandine Moulin a disparu. Son mari évoque un possible suicide. Ses parents affirment qu elle a été tuée. Ses collègues pensent qu elle s est enfuie avec un amant. Une succession de témoignages contradictoires qui ne collent pas avec la description qui est faite de cette mère de trois petites filles. Qui croire ? Qui manipule qui ? Connaît-on vraiment la personne qui vit à ses côtés ?

Chronique : C‘est un roman passionnant, qui prend le lecteur dès les premières pages, et qui le tient en haleine jusqu’au bout, tant l’intrigue est bien construite.
On suit le destin de cette femme, Amandine, tantôt de son point de vue, tantôt de celui des flics qui sont chargés d’enquêter sur sa disparition avec de plus en plus d’intérêt au fil des pages.
Les personnages à la fois très attachants, fragiles, complexes, essaient de se (re)construire et de faire les bons choix dans leur vie malgré leurs blessures profondes. L’histoire nous est racontée selon le point de vue de deux narrateurs différents, alternant les chapitres d’avant la disparition dans lesquels Amandine raconte son histoire avec ceux d’après la disparition dans lesquels Yoann raconte l’enquête, à la première personne et au présent, rendant ainsi l’histoire plus vivante, plus aisée à s’approprier. Et là où ça devient encore plus intéressant, c’est que l’auteure présente différentes perceptions d’un même événement du passé, ou d’une même personne, par exemple comment Amandine est perçue par ses proches, proposant des portraits psychologiques très fouillés. Outre l’enquête policière, ce roman nous renseigne sur la réalité quotidienne du harcèlement familial et nous permet de comprendre les réactions parfois déroutantes des victimes. Sur le thème de la violence psychologique,ce roman écrit pour deux voix,que l’on suit en parallèle,ne manque pas d’intérêt .Le récit est bien documenté sur le sujet abordé,avec une expertise qui concurrence toutefois l’émotion et la « chair » du personnage central.

Note : 9,5/10

  • Broché: 352 pages
  • Editeur : Albin Michel (28 mars 2018)
  • Collection : A.M. ROM.FRANC

41BWzvLvckL._SX342_BO1,204,203,200_.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s