En lettres de feu: Les Brillants (24 mai 2018) de Marcus Sakey

La Maison-Blanche est un tas de ruines fumantes. Le Madison Square Garden a été transformé en camp d’internement. Dans le Wyoming, une milice surarmée est en marche vers une communauté pacifique. L’affrontement final entre les Brillants, cette fraction de la population dotée de facultés extraordinaires, et les normaux est imminent.

Chronique : Ce Tome 3 commence avec le pays sous le choc d’une attaque dévastatrice de la communauté des anormaux. Cela a conduit à des lois qui exigent que toutes les anomalies soient dotées d’une micropuce pour en faciliter le suivi, mais pire encore, des foules de lynchage dans tout le pays les ciblent et les tuent simplement parce qu’elles sont différentes. Mais le pays veut toujours plus, veut toujours des représailles. Alors que des plans secrets sont en train d’éclore au sein du gouvernement américain, une milice de milliers de personnes dirigée par des citoyens prévoit d’attaquer la colonie où vivent de nombreux anormaux. Et dans le règlement lui-même, l’anormalité la plus remarquable – un terroriste brillant qui ne veut pas s’arrêter jusqu’à ce que le monde réalise le pouvoir absolu des génies – complote le chaos et la destruction ultimes.

Nick Cooper, un ancien détective qui avait l’habitude de cacher ses propres capacités en tant que brillant pour aider le gouvernement à traquer d’autres personnes comme lui qui souhaitaient faire le mal, comprend pourquoi ses collègues brillants sont en colère. Mais en même temps, il ne peut pas permettre que le monde qu’il connaît, le monde dans lequel vit sa famille, soit détruit par la guerre civile. Il fera tout ce qu’il peut pour combattre ses vieux ennemis afin de mettre fin aux forces qui veulent faire du mal au pays, quel qu’en soit le prix.

Bien que ce livre soit extrêmement imaginatif, une grande partie de son intrigue sonne étrangement familier aux circonstances actuelles, avec tant de gens craignant tous les musulmans, exigeant qu’on les traque, qu’on leur interdise d’entrer dans le pays, et même qu’on les tue. Mais ce livre explore les deux côtés de l’argument : Des années de mauvais traitements et d’abus devraient-ils justifier la violence et la destruction ? Est-il juste de craindre catégoriquement ce que nous ne savons pas ou ne comprenons pas ? L’autodéfense est-elle vraiment un argument valable pour attaquer ?

Sakey équilibre l’intrigue provocatrice, l’action palpitante et les personnages vraiment complexes et mémorables, même les méchants. Au troisième livre,on est vraiment attaché à ces personnages, cette trilogie est l’une des grandes œuvres de fiction commerciale jamais mises en page. Épique, compulsivement lisible et provocante jusqu’à la toute dernière phrase.

Note : 9,5/10

 

  • Poche: 448 pages
  • Editeur : Folio (24 mai 2018)
  • Collection : Folio Policier

41xee63dwpL._SX302_BO1,204,203,200_

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s