Au coeur du solstice (14 juin 2018) de Jacques VANDROUX

Grenoble, mois de juin. Le corps d’une jeune femme est découvert dans l’ancien baptistère. Très vite, l’autopsie révèle que l’assassin a retiré le coeur de sa victime. Quelques jours plus tard, un second cadavre va plonger la ville dans la psychose. Meurtres rituels ? Actes d’un dément ?
Saisis de l’enquête, le capitaine Nadia Barka et son équipe ne disposent d’aucun indice, si ce n’est du témoignage surprenant de Julien Lombard, qui se dit averti des disparitions et des meurtres par d’étranges visions. Mythomane, illuminé ou piste providentielle ? La policière, en proie au doute, va devoir s’appuyer sur des alliés parfois singuliers pour tenter de stopper ce tueur à l’efficacité redoutable.

Chronique : Le capitaine Nadia Barka a de nombreuses années d’expérience en tant qu’officier de police. Quand le cas d’une femme mutilée laissée dans un baptistère fermé à clé lui incombe de résoudre, elle est déconcertée. Avec très peu de pistes, elle prend une pause lorsqu’un technicien en informatique lui dit qu’il a vu l’enlèvement et le meurtre, mais il s’agissait de visions, pas de preuves tangibles. Barka est sceptique, mais sans autre piste à suivre, elle vérifie son histoire. Julien Lombard pense qu’il devient fou lorsqu’il est témoin de l’enlèvement et du meurtre d’une seconde femme. Pourquoi voit-il ces choses ? Mais plus important encore, comment peut-il convaincre la police de le prendre au sérieux alors qu’il n’arrive pas à se convaincre lui-même ?  Il y a quelques sauts de tête et quelques maladresses dans l’écriture et les dialogues. Un tueur en série avec son propre programme bizarre, un policier dévoué et son équipe, et un homme qui est soudainement jeté dans une situation qu’il n’aurait jamais cru possible. Très habilement l’auteur nous parle de l’assassin qui se dévoile un peu plus à chaque découverte des enquêteurs, mais la recherche du coupable n’est pas tout, et le suspense va aller crescendo jusqu’à la fin.
Un très bon livre que je recommanderais à tous les amateurs de policiers
Ils ne seront certainement pas déçu de se plonger dans cette histoire aux multiples rebondissements
A lire

Note : 9/10

 

  • Broché: 416 pages
  • Editeur : Robert Laffont (14 juin 2018)
  • Langue : Français

51Cm8bjwZBL._SX317_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s