L’Échange (7 juin 2018) de Rebecca FLEET

Quand Caroline et Francis reçoivent une offre pour échanger leur appartement de Leeds contre une maison en banlieue londonienne, ils sautent sur l’occasion de passer une semaine loin de chez eux, déterminés à recoller les morceaux de leur mariage. Mais une fois sur place, la maison leur paraît étonnamment vide et sinistre. Difficile d’imaginer que quelqu’un puisse y habiter.

Chronique : Ce livre est raconté à la première personne après Caroline et Francis alors qu’elle et son mari emménagent dans la maison d’une autre personne pour passer une semaine dans le registre de l’échange de maison. Ils avaient besoin d’une escapade pour rafistoler leur mariage sans leur fils. Eddie comme tampon. House Swap fourni l’occasion parfaite pour une escapade amicale budgétaire. Ce livre est dit dans deux chronologies, la maison dans le passé et loin dans le présent. Il y a un récit mystérieux en italique qui semble parler de Caroline. Dans le passé, le mariage de Caroline était irréparable. Le cœur et l’esprit de Caroline s’égarent vers un autre, plus jeune et Francis a un problème d’addiction. Leur fils Eddie est jeune. Dans le présent, le couple semble travailler à la réparation de leur mariage. Francis est compréhensif et semble essayer tandis que Caroline a du mal à se concentrer sur Francis quand elle a commencé à remarquer de petits signes dans la maison qui lui rappelaient son passé. Il y a aussi ce voisin de leur maison de retraite, Amber, qui semble aussi rappeler à Caroline son passé.
Ce livre est une bonne lecture si vous aimez le mystère combustion lente, quand le premier rebondissement a eu lieu, c’est tellement inattendu et ça vient de nulle part. Bien écrit avec un concept très intéressant,l’histoire est captivante et fascinante. Il faut du temps pour s’habituer aux différentes lignes du temps, points de vue, etc. mais une fois que vous comprenez où l’histoire vous emmène, vous êtes tellement absorbé qu’il est presque impossible d’arrêter de lire.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 336 pages
  • Editeur : Robert Laffont (7 juin 2018)
  • Collection : LA BÊTE NOIRE

51BNr9dTEzL._SX311_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s