Zéro cool (7 juin 2018) de Michael CRICHTON

Jeune radiologue américain, Peter Ross aspirait simplement à passer de bonnes vacances sur la Costa Brava quand il rencontre Angela Locke sur la plage. Et le voilà aussitôt devenu la cible de gangs rivaux à la recherche d’un précieux artéfact.

Chronique : Dans Zero Cool, vous suivez le radiologue Peter Ross qui aspire à des vacances bien méritées après toutes les périodes mouvementées qu’il a traversées à l’hôpital dernièrement. Il veut juste quelques choses, un bon moment, beaucoup à boire et une gentille fille pour lui tenir compagnie. Peter obtient tout cela et beaucoup, beaucoup plus que ce qu’il avait osé anticiper. Le début de l’histoire montre des vacances faciles pour Peter, il arrive en Espagne, se promène sur la plage et rencontre une belle fille nommée Angela. Bientôt, il rencontre un étranger qui le pousse à ne pas faire d’autopsie, et Peter est comme… euh, je ne sais pas de quoi vous parlez. De plus, il est radiologue et non pathologiste. Cependant cette scène est suivie d’une autre dans laquelle Peter est confronté à l’autopsie, bien que pas vraiment confronté, plus ou moins de forces ou il ne sortira pas d’Espagne….. Michael Crichton a très bien construit cette partie de l’histoire, il a jeté toute l’histoire dans un tour rapide et sans arrêt. Tout le rythme de l’histoire est rehaussé lorsque Peter procède à l’autopsie et qu’il se retrouve entre des gangs rivaux qui ont tous l’esprit fixé sur un artefact précieux….. Le protagoniste de Zero Cool, Peter Ross, était très amusant à lire. Il voulait seulement partir en vacances, visiter le congrès des radiologues à Barcelone pour recharger ses batteries. Cependant, il se retrouve jeté dans les profondeurs d’un complot meurtrier et des gangs rivaux qui veulent tous lui poser des questions. Comme beaucoup de ces événements ne sont pas « standard » pour un médecin dans un service de radiologie. Michael Crichton écrit le personnage de Peter avec beaucoup plus de confiance et il sait ce qu’il fait et comment le faire. La meilleure chose à la fin, c’est que quand il en a parlé à ses amis à l’hôpital, il s’en est désinvolte. Les personnages secondaires comme Angela ont eu leur propre influence dans l’histoire et ont ajouté une couche différente au personnage de Peter. Il l’a fait flirter en vacances mais s’est vite avéré être plus….. Michael Crichton a montre les différents méchants du livre. Il y a deux partis et chacun d’eux veut mettre la main sur Peter. Voir des parties de leur intrigue et de leurs intrigues et les actions subséquentes qu’ils ont mises en mouvement et la façon dont ils se déroulent tout au long du livre m’a vraiment mis sur le bord de mon siège. Et Peter est en plein milieu de cette lutte acharnée. Ne pas savoir à qui faire confiance et quoi faire ! Michael Crichton écrit d’une manière qui vous permet d’être complètement immergé dans l’histoire.  Si vous êtes à la recherche d’un grand thriller et que vous n’avez pas besoin d’un certain temps pour terminer ou entrer, procurez-vous ce livre.

Note : 8,5/10

 

  • Broché: 270 pages
  • Editeur : Robert Laffont (7 juin 2018)
  • Collection : BEST-SELLERS

51ZnffZ8nvL._SX315_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s