Requiem pour Miranda (12 septembre 2018) de Sylvain Kermici

Un huis clos tragique, entre les bourreaux et la victime, où chacun finit par vaciller. Un texte vertigineux, qui hante les lecteurs longtemps après avoir été lu.

Chronique : Requiem pour Miranda est un thriller psychologique qui met en avant le fonctionnement de l’endoctrinement et nous fait découvrir comment une personne qui souhaitait une vie tranquille et calme finit par vaciller. L’histoire fonctionne très bien . C’est un huis clos sombre et terrifiant. Au fil du temps, l’histoire nous donne à voir un attachement progressif entre les deux personnages, attachement qui va de pair, chez la victime et son bourreau avec la peur de la fin et la découverte du manque viscéral. Ce  roman de Sylvain Kermici est dur et très fort avec des mots saccrocheurs, le rythme est rapide. On se prend un coup de poing, on retient sa respiration …. A lire.

Note : 9,5/10

 

  • Editeur : Les Arènes (12 septembre 2018)
  • Collection : AR.HORS COLLECT

51n+eofLNkL._SX304_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s