Un ours est un ours (ce n’est pas compliqué) (12 septembre 2018) de Karl Newson et Anuska Allepuz

L’histoire d’un drôle d’ours qui, réveillé avant la fin de l’hivernation, n’est plus sûr de savoir qui il est. Il se prend alors pour un oiseau, un élan, un renard ou encore un écureuil, pour finalement comprendre que quelque chose cloche ! Une quête identitaire amusante et poétique.

Chronique : Le concept d’un animal particulier essayant de se classer ou de s’identifier est un thème assez commun dans les livres d’images, mais il a un nouveau sens dans ce livre. Au début de chaque nouvelle page, l’ours endormi s’émerveille.
« Un ours est un ours.
Sauf quand il n’est pas…
Que serait-il, si un ours oubliait ? »

Les enfants observeront que de nombreux animaux ont des caractéristiques similaires, mais que chaque espèce a quelque chose qui la rend un peu différente des autres. Les lecteurs se rappelleront également la confusion que vit le petit ours lorsqu’il est réveillé de son hibernation trop tôt. Magnifiquement illustré par l’illustratrice espagnole Anuska Allepuz, il s’agit d’une histoire d’être soi-même.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 32 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : Hatier Jeunesse (12 septembre 2018)
  • Collection : Albums Hatier

51HW-U8E0ZL._SX429_BO1,204,203,200_

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s