Nanofictions (3 octobre 2018) de Patrick Baud

« Il avait un sablier à la place du coeur, qui égrenait doucement le temps qu’il lui restait. À la fin de sa vie, il commença à marcher sur les mains pour inverser le processus. Et il put tout recommencer, la tête en bas. » Avec les Nanofictions, Patrick Baud s’est lancé dans un étonnant défi littéraire : raconter des histoires complètes en quelques phrases. Teintées de fantastique, d’onirisme, de poésie et d’humour, ces micronouvelles invitent les lecteurs à plonger dans un imaginaire riche et foisonnant.

Chronique : Une superbe anthologie pour s’évader.  Ces textes sélectionnés atteignent à leur but, voilà un ouvrage qui vous donnera en tous les cas enviez de vous plonger en dans des univers différant garce à un petit texte.  L’ensemble se lit avec une grande fluidité sans que jamais l’ennui ou la répétition ne s’installe ce qui permet de découvrir ses textes aux côtés de personnages attachants et tourmentés tour à tour drôles, touchants, surprenants ou envoûtants. Outre la qualité des nanofiction, on peut également saluer la présence au sein de l’ouvrage de préface  de Bernard Weber.
Qu’il s’agisse de rendre hommage à cet écrivain ou tout simplement d’amener de nouveaux lecteurs à découvrir cet univers dans les deux cas le pari est parfaitement réussi                         

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 128 pages
  • Editeur : FLAMMARION (3 octobre 2018)
  • Collection : POP CULTURE LIT

41QcRDuE2QL._SX296_BO1,204,203,200_

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s