Test DVD Ocean’s 8 ( 13 octobre 2018) de Gary Ross avec Sandra Bullock, Cate Blanchett

Cinq ans, huit mois, 12 jours… et le compteur tourne toujours ! C’est le temps qu’il aura fallu à Debbie Ocean pour échafauder le plus gros braquage de sa vie. Elle sait désormais ce qu’il lui faut : recruter une équipe de choc.

Chronique : On appréhendait un autre film sur Oceans , ajouté au mélange sans la distribution originale, avec la poussée apparemment arbitraire d’une bande de voleurs composée exclusivement de femmes. Heureusement, Gary Ross et sa co-auteur Olivia Milch ont trouvé un moyen de faire en sorte que les aventures de Debbie Ocean de Sandra Bullock s’intègrent dans l’univers de Daniel Ocean de Clooney. Ce qui en fait non seulement la fratrie, mais aussi la progéniture d’une longue lignée de voleurs et d’arnaqueurs.

Alors que le film joue sur la possibilité que Danny soit mort, cela laisse beaucoup de temps pour que Clooney puisse faire un retour si les choses bougent.
Comme dans tout bon film, le diable est dans les détails, mais il suffit de dire que c’est assez complexe et vraiment amusant de regarder les morceaux bouger. Toute la distribution a fonctionne même le pirate informatique de Rihanna, Nine Ball -, mais Helena Bonham Carter en tant que créatrice d’antan Rose Weil s’est probablement avérée être la plus amusante. Elle est parfaite pour le secteur de la mode sans être trop caricaturale, mais continue avec une désinvolture amusante et comique qui montre sa portée quand elle devient un grand personnage avec lequel jouer (en dehors d’un film de Tim Burton). Carter s’épanouit vraiment pendant que Bullock s’avère un leader stable pour ce groupe hétéroclite. Ocean8 a donc réussi le pari de plaire, d’innover tout en restant dans le thème. Un cambriolage lors du Met Gala, soit l’un des événements les plus attendus chaque année est très bien pensée puisque nous pouvons apercevoir des visages connus tout du long et c’est plutôt sympa. Bien que prévisible, le sectateur passe un bon moment.

Note : 8,5/10

Oceans_8_Blu-ray_4K_-_1.JPEG

VIDÉO : Ocean’s 8 maintient l’intégrité de la franchise en arrivant avec un transfert fort: 2,40: 1 1080p. Comme ses cousins, 8 est une production élégante avec des personnages, des costumes et des décors exceptionnels. Beaucoup de petits gags et d’intrigues reposent sur de petits détails visuels et ce transfert reprend tout à merveille. Les détails sont forts offrant des traits du visage clairs. Les vêtements attirent vraiment le regard, car toute une gamme de costumes complexes est utilisée et, une fois que l’intrigue est transférée au Met Gala, les images se complètent. Les couleurs sont vives et audacieuses avec de fantastiques primaires, les rouges et les bleus passent leur journée au soleil avec de jolis jaunes brillants. Mis à part quelques bruits vidéo très légers et quelques taches qui semblaient un peu molles, cette image est vraiment superbe.

Oceans_8_Blu-ray_4K_-_5

AUDIO : Ocean’s 8 tire son épingle du jeu avec une belle piste audio où le dialogue est clair et net, sans aucun problème de chevauchement des éléments audio. Les effets sonores et les résultats sont vivants, ce qui maintient l’énergie du film. Le mix est à son meilleur pendant les scènes de ville animée, le club de Lou et en particulier le Met Gala – partout où il y a une activité constante, le mix gère parfaitement le sens de l’image et de l’espacement pour donner un paysage sonore complet basé sur des objets. Les séquences du Met Gala sont époustouflantes, car il y a des tonnes de gens qui se mêlent, des serveurs en mouvement, des équipes de cuisine et beaucoup de clichés pour la caméra et de cris de presse pour remplir les scènes. Il y a des moments où le mixage n’attire pas trop l’attention, mais c’est quand il compte le plus que ce titre offre le meilleur.

BONUS : Les fonctionnalités de bonus pour Ocean’s 8 ne sont peut-être ni nombreuses ni longues, mais leur qualité est au moins supérieure à la moyenne.

 

  • Acteurs : Sandra Bullock, Cate Blanchett, Elliott Gould, Dakota Fanning, Anne Hathaway
  • Réalisateurs : Gary Ross
  • Format : PAL
  • Audio : Italien (Dolby Digital 5.1), Allemand (Dolby Digital 5.1), Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Néerlandais, Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Italien, Anglais, Allemand
  • Région : Région 2
  • Rapport de forme : 2.40:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Warner Bros.
  • Date de sortie du DVD : 13 octobre 2018
  • Durée : 106 minutes

61auun-CeKL._SY445_.jpg

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s