L’Erreur (10 janvier 2019) de Susi FOX

Sasha a toujours voulu un bébé.
Sa grossesse se déroule à merveille, jusqu’au jour où elle se retrouve à l’hôpital pour subir une césarienne d’urgence. À son réveil, elle demande à voir son enfant. Alors qu’elle s’attend à vivre un moment magique, Sasha plonge dans un cauchemar bien réel. Le nourrisson qu’on
lui amène n’est pas le sien.
La jeune mère n’a aucun doute, même si personne ne la croit. Ni les infirmières qui évitent ses questions, ni son mari qui essaie de la convaincre d’accepter cet enfant.
Seule sa meilleure amie, pourtant loin, semble lui faire confiance.
Pour tous, Sasha souffre d’un stress lié aux circonstances de la naissance. Mais ce serait oublier combien l’instinct d’une mère est profondément ancré en elle, en dépit des apparences.
Si le bébé devant elle n’est pas le sien, où est passé son enfant ? Et qui a pu faire cette erreur ?

Chronique : L’écrivaine victorienne Susi Fox, devenue écrivain, a fait connaître sa présence sur la scène éditoriale australienne avec son premier roman, « l’erreur ». Alors que le cœur du roman tourne autour d’un possible vol d’un bébé et de la lutte d’une nouvelle mère pour récupérer son bébé, le mien est un conte basé sur les émotions.

Sasha Moloney souhaite ardemment que son propre enfant complète sa famille avec son mari Mark. Après un certain nombre de fausses couches et la perte presque totale de son mariage, Sasha est enfin enceinte. Lorsqu’elle est impliquée dans un accident à 35 semaines de grossesse, Sasha est amenée à l’hôpital le plus proche pour une césarienne d’urgence et son plan de naissance est jeté par la fenêtre. Comme elle était inconsciente pour la césarienne, quand Sasha se réveille après son opération, elle trouve sa chambre vide, son mari et son bébé ont disparu. Les sonnettes d’alarme retentissent fort et la panique s’installe. Quand elle accède enfin à son bébé dans la chambre d’enfant, une prise de conscience choquante tombe sur Sasha, le bébé dans le berceau n’est pas le sien. Lorsque Sasha soulève cette préoccupation, elle se heurte à l’opposition et à la suspicion de tous. Son mari, son propre père et tout le personnel médical refusant de croire Sasha, elle est rapidement étiquetée comme étant mentalement instable. Mais Sasha est convaincu que c’est une erreur médicale. En tant que pathologiste, Sasha a vu de terribles erreurs commises dans cet hôpital. Avec le passé qui la rattrape, les germes du doute enracinés dans les professionnels de la santé qui l’entourent et sans sa famille pour la soutenir, Sasha doit continuer quoi qu’il arrive. C’est le combat de la vie de Sasha alors qu’elle travaille pour réclamer son bébé.

Ce premier roman est un roman étonnant, explorant un territoire ténu et chargé d’émotions. Susi Fox a concocté un conte qui a définitivement laissé une grande tache émotionnelle. Si vous avez vécu une naissance traumatisante, un accouchement prématuré, souffert de dépression post-natale, de maladie mentale ou d’avortements spontanés et de problèmes de fertilité, celui-ci peut être un peu difficile à avaler. Cependant, l’approche de l’auteur de ce roman, Susi Fox, en est une de grande perspicacité émotionnelle et de crédibilité, en particulier dans les scènes médicales.

Le prologue est très puissant. Si puissant qu’il m’a aspiré dans une sorte de tourbillon et je suis resté dans cette soufflerie émotionnelle pendant toute la durée de ce roman. Il monte d’un cran dans la première et la dernière section du roman, mais dans l’ensemble, les lecteurs seront pleinement engagés dans ce roman. Il est raconté dans un laps de temps relativement court (sept jours) et fait un va-et-vient vers le passé, fournissant des flashbacks de la vie passée de Mark et Sasha. L’alternance des perspectives de Mark et de Sasha donne au lecteur un bon aperçu de ce qui fait vibrer ces personnages. Cela a également ajouté un sentiment de confusion à l’histoire, car je n’étais jamais sûr de savoir en qui je pouvais avoir confiance, qui disait la vérité et ce qui était une illusion. Dans ce domaine, Fox a des talents de conteuse, travaillant à tenter, tordre et déformer les perceptions de ses lecteurs à de nombreuses occasions. Susi Fox est une praticienne médicale et comme la majeure partie de ce livre se déroule dans un hôpital et même le plomb, Sasha est elle-même une professionnelle médicale, cela ajoute beaucoup de poids à cette histoire. Fox présente au lecteur un récit extrêmement bien documenté, où elle explore un éventail de questions liées à la santé mentale, à la grossesse, à l’accouchement et aux soins des nouvelles mères et de leurs nourrissons. Elle est équilibrée par un niveau correct de perspicacité, d’attention psychologique et d’émotion.C’est dans sa caractérisation que Susi Fox brille dans ce roman.  A lire en ce début d’année.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 360 pages
  • Editeur : Fleuve éditions (10 janvier 2019)
  • Langue : Français

41PZJvlub6L._SX331_BO1,204,203,200_.jpg

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s