Le berceau vide (6 février 2019) de Jessica Auerbach

Chacun sait que l’on ne doit pas laisser seul un nourrisson, ne serait-ce qu’une poignée de secondes…
Sylvie n’aurait jamais dû prendre ce risque. Sa fille Cally, six mois, s’était endormie. Elle en a profité pour courir à l’épicerie la plus proche. Cet intervalle aura suffi pour qu’un ravisseur pénètre dans son appartement… et kidnappe l’enfant !
Chronique : Je pense que c’est un bon livre où j’ai trouvé une intrigue intéressante, une belle et tentante histoire critiquant la réalité d’aujourd’hui et reflétant ce qui se passe dans de nombreuses familles dans le monde.
J’ai aimé la façon dont ils se sont concentrés sur des questions sociales comme les relations entre les couples mariés, les parents séparés et leurs jeunes enfants, entre les médecins et leurs patients et aussi sur les maladies des jeunes enfants.
Cependant, je n’ai pas aimé la fin, c’était un peu décevant. C’est ce qui devait arriver, mais c’est très léger et il manque beaucoup de détails. On dirait que ça a été écrit rapidement.
Quoi qu’il en soit, le sentiment général que le lecteur peut en tirer est très bon. J’ai vraiment aimé lire ce livre et je le recommande à tout le monde.
Note: 9/10
  • Poche: 352 pages
  • Editeur : Archipoche (6 février 2019)
  • Collection : Suspense
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2377352405

41l7D2GryPL._SX307_BO1,204,203,200_.jpg


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s