Dans le même bateau ? (6 février 2019) de Cassandra Rocca

Coincés, ensemble, sur le même paquebot!«Je hais la Saint-Valentin!» C est la devise d Emily, exaspérée par cette fête stupide qui célèbre l?amour en rose alors qu elle-même n y croit plus.

Chronique : Ce livre est la comédie romantique classique avec un soupçon de souvenirs et un voile de tristesse qui couronnera d’un doux épilogue.
Une des parties qui m’a le plus plu a été d’interrompre la narration du présent qu’ils vivaient pour nous raconter le passé d’Emily et Matt, deux jeunes adolescents avec des peurs, des insécurités et divers tourments familiaux. Peu de coups de pinceau pour brosser un tableau de cette période qui sait transmettre immédiatement tant d’émotions ainsi que nous donner un exemple clair de la façon dont ils étaient Emily et Matt, puis les comparer avec ce qu’ils sont devenus aujourd’hui, quand le destin décidera de les faire se rencontrer à nouveau.

Emily échappe à l’amour qui l’a fait souffrir. Il était facile de compatir avec elle parce que son expérience des relations et l’avenir de l’amour a souvent été le même que le mien… et après tout, qui ne s’est pas senti inadéquat et se demande pourquoi ce Prince Charmant n’arrive jamais ou s’il arrive est toujours le mauvais ?
Il a tellement souffert qu’il est maintenant devenu allergique aux amants, aux hommes et surtout à la Saint-Valentin. Matt m’a impressionné dès le début pour son personnage, à première vue il semble égoïste et gâté, le fils classique de papa qui ne croit pas en l’amour et ne le cherche même pas, mais ce n’est que la pointe d’un iceberg, page après page, nous allons commencer à faire ressortir le vrai Matt … celui qui n’a peur de l’amour parce qu’il ne le connaît pas vraiment.
Que dire d’autre sur ce merveilleux roman sans tomber dans un aileron ? Eh bien, il devrait certainement être recommandé à tous ceux qui aiment les comédies de malentendus et les romans dans lesquels vous mettez en place le jeu de faire semblant…
C’est un de ces livres où rien ne manque absolument, des blagues drôles et hilarantes, des histoires entre les deux, un peu de passion qui fait battre le cœur, pétillant et crépitant parfois, doux et mélancolique ailleurs.
Félicitations et bonne chance à Cassandra Rocca !

Note : 9,5/10

 

  • Poche: 284 pages
  • Editeur : J’ai lu (6 février 2019)
  • Collection : Lj
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290159972

51Pc57D-n9L._SX340_BO1,204,203,200_.jpg

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s