L’autre personne que j’ai rencontrée là-haut (30 janvier 2019) de Mitch Albom

Il y a quinze ans de cela, Eddie, un vétéran de guerre devenu mécanicien dans un parc d’attractions, est mort en sauvant la vie de la jeune Annie. L’accident a laissé une trace indélébile sur la fillette. Blessée, marquée et incapable de se rappeler pourquoi, elle lutte pour trouver son équilibre à mesure qu’elle grandit. Quand, jeune femme, elle retrouve Paulo, son amour d’enfance, elle pense avoir enfin trouvé le bonheur. Mais à la suite d’un terrible accident, Annie entame à son tour un voyage vers là-haut – où elle retrouve Eddie, l’une des cinq personnes qui lui montreront à quel point sa vie a compté.

Chronique : Peut-être aimerions-nous tous croire, et probablement mieux le savoir, à l’existence d’une vie après la mort, où nos joies seraient sans fin et où nos peines et nos erreurs seraient laissées pour compte. C’est l’endroit que Mitch Albom a créé pour une fille nommée Annie et il nous emmène à travers sa vie avec sa tristesse et ses malentendus, ses blessures et ses récriminations. En Annie, on pourrait peut-être voir notre propre vie. Nous avons tous fait des erreurs, des péchés dont nous préférerions ne pas nous souvenir, mais ils sont là et, parfois, nous nous sommes infligés des blessures en pensant à quel point nous étions horribles.

Comme Annie l’apprend, nous pouvons être pardonnés. Il y a des raisons pour lesquelles nous sommes ici et auxquelles nous n’avons peut-être jamais vraiment pensé. Il y a des gens que nous avons rencontrés pendant seulement une minute et que nous avons touchés de la manière la plus positive qui soit, et tout comme Annie, nous devons nous pardonner. Bien que nous ayons pu faire de mauvaises choses, nous avons aussi pu faire des choses vraiment merveilleuses.

J’apprécie ce livre très édifiant. Parfois, un livre peut être ce dont vous avez besoin et dans ce cas, avec toute la haine et la cruauté qui semblent nous entourer aujourd’hui, ce livre m’a offert, avec quelques larmes, un port dans une tempête. Il n’y a jamais rien de mal à un livre qui donne de l’espoir.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 216 pages
  • Editeur : Kero (30 janvier 2019)
  • Collection : Littérature
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2366582471

31vrYc0yF3L._SX309_BO1,204,203,200_.jpg

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s