Des dieux et des boulettes – L’Odyssée des bras cassé – Tome 3 de Maz Evans| 11 avril 2019

La vie d’Elliot est sens dessus dessous : son père est de retour après sa sortie de prison, sa mère perd la tête, il est suspendu du collège… En plus, la guerre menace d’éclater dans le monde des dieux ! Pour l’empêcher, Elliot, aidé de Vierge et de Zeus, part en quête de la troisième pierre du Chaos, gardée par le terrible cyclope Polyphème.

Chronique : Les fans de la série seront ravis de voir le troisième épisode.
Fidèle à lui-même, ce livre est un hululement du début à la fin, vous emmenant dans des montagnes russes pleines d’action, d’humour et de moments très émouvants aussi.

On reprend l’histoire avec la vie du jeune Elliot qui va de mal en pis. Avec la détérioration rapide de l’état de sa mère, sa maison pleine d’immortels plus grands que nature qu’il est presque impossible de cacher, son père (en qui Elliot n’est pas sûr de pouvoir avoir confiance) maintenant sorti de prison et le sentiment agaçant d’un travail inachevé dans sa quête pour trouver les quatre pierres du chaos, le pauvre Elliot a beaucoup à penser. Sans parler de l’ingérence collective des enseignants irritants, de la voisine Patricia Porshley-Plum et des travailleurs sociaux en visite qui tentent d’évaluer la vie familiale d’Elliot. Malgré tout, Elliot est un héros intransigeant et déterminé et, parallèlement à sa quête constante pour sauver le monde, il devient très motivé à faire tout ce qu’il faut pour trouver une potion magique qui, si les rumeurs se révèlent exactes, pourra guérir sa mère de sa démence. En plus de la distribution hilarante des dieux grecs, Elliot s’embarque dans une quête aux proportions  » épiques  » qui l’amène à rencontrer certains des incroyables monstres et héros de l’Odyssée d’Homère, bien que chacun ait reçu une touche hilarante et tout à fait moderne. En plus de l’humour d’observation fantastiquement amusant de Maz Evans, l’histoire est très émouvante en partie aussi, avec des larmes de rire cédant parfois la place à des larmes de tristesse. La mère d’Elliot est gravement malade et ce qui n’est pas drôle, c’est la dure réalité de sa démence précoce et le fait qu’Elliot a dû devenir une jeune aidante. Beaucoup de lecteurs s’identifieront au sentiment d’Elliot que la vie est dure, même si tous les lecteurs ne se rapportent pas à sa situation exacte. Un aspect de cette série que j’aime particulièrement est la façon dont la distribution comique des personnages mythologiques représente le rôle incroyable que les histoires peuvent jouer en fournissant le soulagement et l’évasion comique si nécessaire pour les lecteurs jeunes et vieux. Le récit est tellement intelligent et plein d’esprit que je recommande vivement cette superbe aventure pleine d’action comme un choix  » totalement optimal  » à lire à haute voix dans la partie supérieure du KS2. Il ne reste plus qu’à attendre le quatrième et dernier versement et j’ai vraiment hâte de savoir ce qu’il adviendra d’Elliot.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 384 pages
  • Tranche d’âges: 9.0 années et plus
  • Editeur : Nathan (11 avril 2019)
  • Collection : GRAND FORMAT DIVERS
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2092575007

61R6xYoI8pL._SX331_BO1,204,203,200_.jpg

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s