Le voyage & Les pionniers – Kepler 62 (3&4) de Timo Parvela, Bjørn Sortland| 2 mai 2019

L’expédition vers le système solaire Kepler62 est prête à partir. Ils sont 12 enfants, et il n’y aura pas de retour. Ari, Joni et Marie embarquent dans le même vaisseau et prennent place à bord de capsules qui les maintiendront endormis le temps du voyage.

Chronique : Les voyageurs arrivent à la station spatiale, où Santa María, Pinta et Niña attendent les voyageurs. Toutes sortes de secrets et d’imprécisions à cette étape du processus conviendront, mais seuls les voiliers se mettront en mouvement.

Sur « le Voyage », le narrateur est encore Ari, qui va enfin à l’infini et au-delà avec d’autres jeunes. La navette emmène les astronautes à la station spatiale, où des marins trois étoiles attendent leurs passagers. Aria est intéressé par une capsule supplémentaire à emballer sur un navire: qui est mis dessus? Avant que l’affaire ne soit réglée, la foule entre dans les rêves des pays où Ari est réveillé pendant son voyage. Pourquoi?

Dans « les pionniers », le narrateur est Marie et atteint finalement la surface de Kepler62. Peu de temps avant que les jeunes se rendent compte qu’ils ne sont pas les seuls habitants de la planète. Mari croise les armes et la sécurité, et la fille fait face à une petite crise lors de son propre voyage. Était-ce un tueur s’il était pris? Pendant ce temps, la maladie du frère d’Ari, Joni, empire et aucune aide ne semble pouvoir être trouvée …

Il y avait un peu d’un problème typique avec la partie centrale de la série. L’intrigue se met en marche, mais en réalité rien n’est révélé et aucun problème n’est résolu de façon permanente. Nous voulons enregistrer de grandes révélations dans les dernières parties de la série et nous concentrer sur les bases. Mais ce n’est rien, oui, c’étaient encore de bons lecteurs! Les Pionniers étaient particulièrement excitants et j’aime bien Mari en tant que narratrice.

Je suis encore un peu étonné de voir comment ces livres sont sombre . Des couvertures colorées peuvent vous faire penser à autre chose. Cependant, les personnages meurent, Ari craint de mourir pour Joni et Marie comprend à quel point les eaux sont dangereuses. J’ai déjà quelques doutes quant à savoir s’il y a une fin heureuse pour cette histoire ou pour tout le monde.

Et j’aime toujours l’illustration de Pasi Pitkänen! Bien que les images soient grandes et colorées, elles sont souvent mélancoliques ou même sombres. Pour le moment, mon tome préféré est le 4éme. C’est luxuriant et fructueux.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 176 pages
  • Tranche d’âges: 10.0 années et plus
  • Editeur : Nathan (2 mai 2019)
  • Collection : GF 8-10 ANS
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2092576992

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s