Des lumières dans la nuit – Tome 02: Hicotea de Lorena Alvarez Gomez| 29 mai 2019

Lors d’un voyage scolaire à la rivière, Sandy s’éloigne du reste groupe et découvre une carapace de tortue vide. En jetant un œil dans la cavité, elle plonge soudainement dans un monde magique. Emplie de sculptures, tableaux et autres grimoires, la carapace s’avère être un véritable musée sur l’histoire du monde, gardé par une tortue portant le nom d’Hicotea. Sauf qu’une peinture reste inachevée, elle a besoin de l’aide de Sandy pour la terminer..

Chronique : Les couleurs de ce livre ont été décrites comme polychromes, ce qui correspond bien à la façon dont elles semblent rayonner hors de la page. Tout est profond, riche et vibrant jusqu’à ce que la destruction vient le noir et les gris et les violets délavés. La créatrice Lorena Alvarez insuffle la richesse de l’art latino-américain dans un voyage scolaire qui devient une aventure dans un lieu nouveau et merveilleux comme quelque chose de l’histoire d’anime la plus sauvage. La combinaison fonctionne évidemment, sur la base de sa nomination à Eisner en 2018 pour le premier livre de la série.

Là où Le tome 1 était plus une histoire de fantômes traditionnelle, Hicotea est une fable. Il a un couple de personnages étonnants, qui se sentent plus enracinés dans le monde qui les entoure que leurs homologues dans le premier épisode. Il en va de même pour les camarades de classe de Sandy (la protagoniste), qui reçoivent chacun une sorte d’arche de caractère.

L’art, encore une fois, est spectaculaire et chaque détail sur la page est digne d’attention, devenant presque un tourbillon d’attraction. Il y a un flux dans le récit visuel, avec Lorena Alvarez créant des compositions engageantes et fraîches tout au long du livre : sa représentation du temps et de l’espace est grande.

Je ne peux pas en dire autant de l’histoire et de l’intrigue : le récit est trop lent et trop rapide à la fois, sautant des étapes importantes, donc quand vous arrivez à la conclusion, il ne se sent ni logique ni gagné émotionnellement. Magique.

Note : 9,5/10

Extrait

2345

 

  • Album: 56 pages
  • Editeur : Vents d’Ouest (29 mai 2019)
  • Collection : Jeunesse
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 234402722X

1.jpg

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s