Un petit chat anxieux – Les émotions de Petit Chat de Audrey BOUQUET et Fabien Ockto LAMBERT | 14 août 2019

C’est l’heure de la visite médicale… À cette annonce, Petit chat se sent soudain moins en forme. Dans la salle d’attente, son petit cœur bat très fort. Mais heureusement, le docteur a de super pouvoirs anti-stress qui font s’envoler tous les petits maux d’anxiété.
L’air de rien, les petits exercices de sophrologie intégrés dans l’histoire aident nos petits chats à mieux comprendre et à mieux gérer leurs émotions.

Chronique : Ce livre est tout à fait aventureux, ludique, profondément intéressant pour l’enfanceLes auteurs ont trouver un moyen d’expliquer et de toucher les enfants qui luttent pour comprendre les émotions et tout ce qui peut arriver. Tout est prudemment optimiste tout en évitant tout élément télécommandé mais sait toucher avec de sublime dessin; ce livret est incroyable en termes de style d’écriture, de dessins et  de stimulation.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 28 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 8 années
  • Editeur : Langue au Chat (14 août 2019)
  • Collection : Les émotions de petit chat
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2806309794

419T3uhTC0L._SY495_BO1,204,203,200_.jpg

 

L’école des Mini-garous de Julien HERVIEUX et Juliette LAGRANGE | 14 août 2019

La pleine lune réserve bien des surprises !

Au cœur de la forêt, cachée dans le plus grand des chênes, se trouve l’école des mini-garous : on y apprend aux enfants mordus un soir de pleine lune à devenir de vraies terreurs. Mais pour Béa, Franz et Pavel, c’est un peu difficile… En effet, ils se transforment tous les trois en animaux mignons ! Heureusement, pour convaincre leur classe qu’ils ont leur place à l’école, ils ont un plan !

Chronique : Avec «L’école des Mini-garous »  Julien HERVIEUX nous offre un petit bijou cette histoire nous plonge dans le monde de livre de contes d’horreur . Les personnages sont charismatiques et bien ancrés dans les traits de personnalité mis en avant dans les contes. Ils sont simple mais très doux et prenne la magie des personnages de contes pour leurs offrir une âme. Les gentils sont ici superficiels, imbus d’eux-même alors que les méchants se repentissent et apprennent à une mener une vie simple. L’histoire est originale, drôle, bien ficelée et utilise de façon détournée nos habitude pour une relecture loufoque.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 48 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 8 années
  • Editeur : Poulpe Fictions (14 août 2019)
  • Collection : Mini-Poulpe
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2377420826

61V1DrMHt2L._SX367_BO1,204,203,200_.jpg

 

Coloriages pixels, mystères et labyrinthes de Eugenie VARONE | 14 août 2019

Coloriages pixels, points à relier, coloriages mystères et labyrinthes, cherche-et-trouve à colorier… Laisse libre cours à ton imagination en mettant en couleurs ces 96 pages !
Les pages sont agrémentées de fonds colorés et, grâce aux découpes présentes sur toutes les pages, c’est facile d’afficher ses œuvres les plus réussies !

Chroniques : Un album pour aider les enfants aux coloriages. Pour les faire progresser voici un album moderne, avec des dessins originaux qui pourraient leur plaire avec un bon niveau de détails. Les illustrations de Eugenie VARONE sont vraiment très jolies. Les enfants adorent. On y trouve 96 pages  avec des coloriages pixels, points à relier, coloriages mystères et labyrinthes, cherche-et-trouve des plus classiques aux plus originaux. La couverture donne bien envie avec ses motifs vernis. Les coloriages sont parfois larges, parfois détaillés.
Les avantages de cet album: ont que certaines pages ont déjà un fond coloré; chaque page est détachable et le papier est assez épais et supporte bien la peinture à l’eau. Les coloriages sont rectos verso.
Un superbe livre, à acheter où offrir si on a des enfants.

`Note : 9,5/10

 

  • Album: 96 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 8 années
  • Editeur : Grund (14 août 2019)
  • Collection : Temps calme
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2324024675

51ihkEfUE-L.jpg

 

Glouton : La Chasse au monstre de Emma Yarlett | 14 août 2019

Paré pour une nouvelle aventure de Glouton, le croqueur de livres ? En semant la pagaille dans la bibliothèque Glouton a réveillé…un dragon ! Vite, il faut le rattraper !

Chronique : Je suis moi-même un monstre du livre, bien que je ne mange pas vraiment de livres, du moins pas comme Glouton le fait. Je dévore les livres en les lisant.

D’autre part, les grignotines aiment manger des livres, entrer dans leurs histoires et troubler leur paix. Dans ce livre, nous le voyons réveiller un dragon  et y faire des ravages. Pisser les résidents des histoires, et ne pas se faire beaucoup d’amis parce qu’il grignote aussi sur les livres.
Je ne pouvais toujours pas haïr le petit bonhomme, mais je me moquais de sa beauté et de son oubli total de tout ce qui se passait autour de lui. Mais parfois, on pouvait voir qu’il savait ce qu’il faisait.

Le lecteur va aimer ouvrir les volets (il y en a beaucoup), chasser les grignotages, et à la fin faire ce qu’il fallait faire.
Le livre est criblé de trous ici et là, trous par lesquels Nibbles s’est mangé une porte de sortie. J’ai adoré le fait qu’ils aient été ajoutés, ce qui a rendu le livre tellement plus amusant.

Je dois aussi accorder un crédit supplémentaire à la couverture du livre. Normalement, les livres sont en papier et sont froids ou durs au toucher, mais pas celui-ci. Il a de la texture,J’adore quand les éditeurs et les auteurs font quelque chose de spécial à leurs livres.

L’art et les illustrations étaient magnifiques et charmants, ils étaient tout aussi amusants que l’histoire l’était. Glouton  est dessiné d’une manière mignonne.

La fin est ouverte, donc j’ai bon espoir que nous aurons un autre livre de grignotages ! Avec de nouvelles aventures !

Je recommande vivement ce livre à tout le monde.

Note : 9,5/10

Extrait :

23

 

  • Album: 17 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : Editions Gründ (14 août 2019)
  • Collection : Coin des histoires
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2324024128

1.jpg

 

 

Apocalypse Blues, T2 : Le Crépuscule du monde de Chloé Jo Bertrand | 14 août 2019

Matthew, Charly, Kiran, Tobias et sa meute de loups ont survécu à l’effondrement de la caldeira du Yellowstone. Leur voyage se prolonge, alors qu’ils décident de rallier New York à pied, dans l’espoir d’y retrouver les parents de Charly.

Chronique :  Bravo à Chloé Jo Bertrand pour ce super tome 2 avec cette histoire qui raconte une superbe histoire.J’ai bien aimé les personnages, et surtout l’idée centrale de famille (re)trouvée/choisie. Les relations entre les quatre garçons sont fortes et platoniques, et j’ai adoré cet aspect. En tant que personne blanche, je ne peux pas vraiment dire si la représentation des deux personnages racisés était bonne, mais j’ai pas eu l’impression que c’était super bien fait, surtout pour Kiran. Me.

L’écriture est très fluide , et la première personne présent utilisée pour les quatre personnages marche bien avec le contexte de l’histoire, mais j’ai eu un peu de mal à me mettre dedans au début.

Dans certaines parties du point de vue de Tobias, on a du « Tu » et du « On » et du « Je » mélangés et parfois c’était soit pas clair, soit très étrange. Les trucs du genre « Tu les regardes, on est bien. » me perturbent parce que « on » devrait être « vous » pour être cohérent ? Je ne sais pas, mais en tout cas ça aussi ça m’a perturbée un peu. Mais c’est aussi du chipotage.

Au final, c’était une très bonne lecture globalement. Ça me fait aussi me rendre compte que je suis aussi souvent obligé de baisser mes standards en termes de diversité/ »non-offensiveté »  avec des livres français même de genre  mais c’est aussi pourquoi il faut soutenir nos auteurs.

Note : 9/10

 

  • Broché: 603 pages
  • Editeur : Castelmore (14 août 2019)
  • Collection : Big Bang
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2362316483

41huJoDT4oL._SX331_BO1,204,203,200_.jpg

 

Aurora (Bragelonne SF) 14 août 2019 de Kim Stanley Robinson

Brillamment conçu et merveilleusement écrit, un roman majeur d’une des voix les plus puissantes de la science-fiction moderne. Aurora raconte l’histoire incroyable de notre premier voyage au-delà du système solaire, pour trouver un nouveau foyer.

Chronique : Il est intéressant de voir comment, l’autre jour, j’écrivais à quel point j’aime la science-fiction de la colonisation, un sous-genre fascinant qui célèbre la foi et l’ambition qui accompagnent le départ vers l’inconnu, dans l’espoir de trouver un tout nouveau foyer à la fin de ce voyage. Bien sûr, l’idée du vaisseau de la génération est étroitement liée au thème de la colonisation. Les premiers occupants d’une arche interstellaire ne vivront peut-être pas assez longtemps pour voir leur destination finale, mais ils savent que leurs descendants le verront probablement, et ce potentiel à lui seul laisse une grande place à l’esprit pionnier.

Mais que se passe-t-il si tout se passe mal ? Et si, après tout le temps et les vies investis, vous et votre groupe arriviez à la fin de votre voyage pour découvrir que votre destination n’est pas ce qu’elle semble être, et que maintenant tous vos espoirs sont anéantis, vos plans faits à la va-vite ?

C’est l’histoire d’Aurora, un livre sur un vaisseau lancé en l’an 2545, transportant deux mille des meilleurs et des plus brillants de la Terre, tous en route pour trouver à l’humanité un nouveau foyer dans le système Tau Ceti à quatorze années-lumière de là. Il faudra donc de nombreuses générations pour y parvenir, et en fait plus de 150 ans se sont écoulés depuis le début du roman.

L’histoire suit Freya, notre protagoniste principal, bien qu’il y ait ici un rebondissement qui rend Aurora spécial – presque tout le récit est raconté dans la perspective du navire lui-même, un navire équipé d’un A.I. intelligent et conscient de lui-même. Devi, la mère de Freya, l’ingénieur en chef, a chargé le navire de construire un récit historique qui décrit les vies des gens à bord, utilisant sa fille comme point central. Suivant les instructions de Devi, le navire commence à fouiller les bases de données et la littérature afin de faire le meilleur travail possible, pour finalement développer sa propre présence et sa propre personnalité en racontant cette histoire.

Mais alors que Freya est le personnage principal du livre, sa mère Devi est celle qui a tout gardé ensemble, s’assurant que tout se passe bien à l’approche de la destination finale, une lune dans le système Tau Ceti appelé Aurora. Mais le temps personnel de Devi est court, et sa fille se retrouvera à se mettre à sa place plus tôt qu’elle ne le pense. Freya, cependant, n’a rien à voir avec sa mère, qui n’a pas le don de Devi pour faire des calculs et résoudre les problèmes, mais ce que notre protagoniste a, c’est la ruse et le charisme pour gagner la confiance du peuple. Et avec ce qui les attend sur la planète étrangère, c’est peut-être ces qualités de leader dont tout le monde a besoin.

Le rapport de Freya avec les gens devient d’autant plus important quand les choses tournent mal, et en tant que groupe, ils doivent tous faire face à la dure réalité et décider de la meilleure ligne de conduite à adopter pour assurer leur propre survie. Ce qui se passe ensuite est une expérience que je ne peux décrire qu’en sentiments : exaltation à l’arrivée des passagers dans le nouveau système ; incrédulité devant ce qu’ils découvrent après avoir fait planetfall ; chagrin devant la façon dont ces nouveaux développements déchirent la communauté du navire. Je ne veux pas aller beaucoup plus loin dans l’intrigue par peur des spoilers, mais heureusement, il y a aussi l’espoir qui vient après, ainsi que l’admiration pour la force et la volonté des personnages. L’atmosphère du roman, créée par la description vivante des différents biomes du navire et du mode de vie de ses habitants, avant et après le moment décisif qui a changé le cours de leur vie, mérite également d’être soulignée.

C’est incroyable ce dont les êtres humains sont capables, quand on les pousse à bout. Quelles conclusions pourrait tirer une intelligence artificielle aussi sensible qu’un navire, après un siècle et demi d’observation de ses occupants ? C’est peut-être que l’humanité est animée par un but ; nous nous perdons et nous sommes désabusés une fois que ce but nous est enlevé, ou quand on nous présente des vérités difficiles qui nous obligent à reconstruire vers une nouvelle direction. Certains cèderont sous la pression, tandis que d’autres persévéreront. Mais quand il s’agit de survie, l’humanité peut accomplir de grandes choses en tant que groupe collectif tant qu’il y a de l’espoir.

Aurora est un roman très beau et puissant pour cette raison, provocateur et profond. Il s’agit d’une histoire de génération de bateaux très différente, imprégnée de plus de misère que d’optimisme, pour dire la vérité. Néanmoins, c’est un festin pour l’esprit, plein de merveilles descriptives, de personnalités intéressantes et de relations engageantes. Une lecture très satisfaisante.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 480 pages
  • Editeur : Bragelonne (14 août 2019)
  • Collection : Bragelonne SF
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 979-1028107246

413n8p1U9YL._SY346_.jpg

 

L’étrange histoire du collectionneur de papillons de Rhidian BROOK | 22 août 2019

Llew Jones, jeune Gallois d’une vingtaine d’années, souhaite voir les États-Unis et écrire le roman de sa vie.
Installé depuis peu dans la demeure de sa tante dans les montagnes Catskills, il passe son temps à flâner, fumer de l’herbe et lire.
Un beau matin, alors qu’il est plongé dans sa lecture au bord d’une rivière, un homme étrange l’aborde. Joe Bosco, vendeur de papillons aussi charismatique qu’exaspérant, lui propose de l’accompagner à travers le pays pour développer son commerce de specimens rares.
Commence alors un voyage extraordinaire qui finit pourtant par échapper à leur contrôle, le jour où Joe disparaît. Llew se retrouve en prison et il n’a plus qu’une seule chance pour s’en sortir : convaincre tout le monde que sa version des faits est la bonne.

Chronique : Bien souvent, lorsque l’on ouvre un livre et que l’on commence à lire les premières pages on se demande encore si l’histoire va nous plaire, si les personnages vont être attachant et si l’auteur va parvenir à nous ravir de notre quotidien. C’est un sentiment que connaît chaque lecteur et puis parfois vous tombez sur une œuvre et dès les premières pages, dès les premiers mots vous savez que le charme opère. C’est précisément le cas ici avec l’ouvrage de Rhidian Brook.
L’auteur lance tout d’abord un premier sort par le biais de ces personnages, qu’il parvient à rendre vivant par le biais d’une narration dynamique et de délicieux dialogues. À l’instar du narrateur de l’histoire, qui se demande si on ne lui a pas jeté un sort, on se retrouve très vite sous le charme de cette famille exubérante et excentrique mais tellement attachante.
Nous allons vivre l’épopée de Rip Van Jones à travers ses yeux et sa voix, ce long voyage qu’il nomme son « americodyssé« l’auteur nous dépeint un personnage nonchalant, hédoniste mais néanmoins attachant de par ses défauts. Il nous servira de guide pour nous introduire dans le monde à part des représentants en papillons. Toutefois malgré le courage dont il fait preuve vers la fin de l’ouvrage et son ingéniosité pour surmonter les obstacles qui se dressent sur sa route, il reste en retrait par rapport aux membres de la famille Bosco.
Famille unique s’il en est, cette tribu remplie de caractère bien trempé est l’attraction principale du livre, entre Joe qui invente un nouveau mot tous les jours, la petite sœur qui se donne des airs de lolita mais qui dissimule une profonde blessure ou encore la mère qui use d’un langage fleuri, notre narrateur n’a pas le temps de s’ennuyer et nous non plus d’ailleurs.
Même si on peut regretter de ne pas avoir un autre point de vue au cours de l’histoire, cela permet une meilleure immersion du lecteur. Il est à noter également que même si le récit prend place durant les années 80 rien ne nous rappelle concrètement cette époque en particulier ce qui fait qu’il se dégage de l’œuvre une douce intemporalité qui lui donne des airs de conte enchanteur. Car c’est là que va agir le deuxième sort de l’auteur, sa capacité à nous faire voyager sur les routes des différents états des U. S. A . Voyage dont on voudrait prolonger la durée tant il représente une bulle de respiration dans le récit avant que celui-ci ne prenne une tournure plus tragique. Le dernier tiers du livre prend en effet une tournure plus sombre. Les enjeux se font plus graves et les masques tombent, et c’est là que l’auteur en profite pour lancer son troisième sort. La transition entre l’atmosphère plus légère du road trip et l’aspect tragique est certes un peu brutale mais nécessaire. Il s’agit pour l’auteur de redistribuer les cartes pour la dernière partie de l’histoire, l’heure n’est plus à la bravade ni au grand discours. La tension s’installe très vite et on sent bien que l’on est passé à une autre étape du récit, celui où tout va se dénouer pour le meilleur ou le pire. L’auteur nous livre ici une véritable épopée moderne tantôt drôle tantôt tragique toujours finement maîtrisée avec un Ulysse bien souvent dépassé par les événements, traversé par une galerie de personnages haut en couleur.

Note : 9/10

Chronique de Christophe.C

 

  • Broché: 528 pages
  • Editeur : Fleuve éditions (22 août 2019)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2265118354

410JsvQtPLL._SX331_BO1,204,203,200_.jpg

 

LEGO- Hidden Side – Le Bateau Hanté Lego 70419

  • Ce jouet incluant une application de réalité augmentée comprend 4 figurines pour vivre l’action dans le monde physique et dans l’application Lego hidden side
  • Le bateau hanté à construire comprend un bateau hanté qui peut être séparé en deux et ré-assemblé, ainsi qu’une falaise en briques qui peut devenir hantée
  • Basés dans la ville fictive de Newbury, les jouets Lego hidden side proposent aux enfants de vivre de passionnantes aventures de chasse aux fantômes
  • Lego hidden side associe les modèles Lego physiques à une expérience de jeu en réalité augmentée totalement interactive
  • Les enfants peuvent construire le modèle physique et jouer avec, puis lui faire prendre vie en interagissant avec l’application de réalité augmentée
  • Utiliser l’application Lego hidden side, c’est comme observer à travers une fenêtre un monde caché amusant et fantasmagorique, avec des mystères à résoudre, des fantômes à capturer
  • L’expérience en réalité augmentée nécessite l’utilisation d’une tablette ou d’un smartphone (non inclus)
  • L’application est compatible avec une sélection d’appareils iOS et Android L’autorisation des parents est nécessaire

Chronique : LEGO a produit de nombreux thèmes fantasmagoriques qui reprennent souvent des sujets populaires, notamment des laboratoires sinistres et des cimetières. Hidden Side ressemble à ses prédécesseurs à certains égards et semble également innovant. Chaque ensemble peut interagir avec une application de réalité augmentée et incorporer des fonctions agréables.

Le Bateau Hanté semble donc très intéressant et se concentre sur un bateau de pêche distinctif qui se distingue radicalement des modèles précédents. Ces figurines sont également superbes.

48418828516_5601b1e14e_b.jpg

Minifigures

Presque tous les ensembles de Hidden Side contiennent Jack Davids . Cet exemple présente une veste à capuche blanche avec des rayures rouges sur l’épaule, qui correspond à sa conception dans trois autres ensembles. Les pompons semblent assez réalistes et j’adore le capuchon et le capuchon à double moulage. Les poches sont imprimées à côté d’un charme complexe en forme d’os sur les jambes, tandis que la tête présente des expressions souriantes et effrayées.

Différentes versions de Parker L. Jackson sont également disponibles. Cette figurine comprend une tête à double face qui semble gaie d’un côté et frustrée de l’autre. De plus, le torse manque de la veste bleu clair éclatante qui apparaît dans de nombreux ensembles, mais d’une chemise noire avec un superbe sac de corail vibrant! Les jeans déchirés de Parker sont aussi merveilleux.

Cependant, mon aspect préféré de cette figurine est certainement le couvre-chef unique, composé de poils de lavande et d’un chapeau jaune pâle et brillant. Les deux figurines sont équipées de téléphones mobiles lors de leur mission de capture des fantômes terrorisant Newbury. Ces dalles 1×2 imprimées sont relativement simples mais je pense que leurs dessins sont splendides.

Les fantômes occupent une place importante dans le thème Hidden Side, mais Spencer , le chien adorable de Jack, est le seul fantôme à rester visible sans utiliser l’application. Cet élément à double moulage semble idéalement aérien, combinant du plastique blanc et trans-clair qui a l’air magnifique. Les détails imprimés sont plutôt rudimentaires, mais confèrent une charmante personnalité et j’aime aussi ses oreilles tombantes.

Deux pêcheurs sont inclus, le premier est le capitaine Jonas . Ce personnage comporte un imperméable orange flamme jaune traditionnel avec des reflets tan sur les jambes. Le pull bleu sable en dessous est superbe et j’aime bien sa chevelure touffue. Cependant, le chapeau exclusif Sou’wester est sans aucun doute le clou de cette figurine et semble tout à fait réaliste.

Jonas Jr. ne possède pas ce chapeau distinctif Sou’wester, mais porte un bonnet tricoté bleu foncé qui semble tout aussi approprié pour la crevette. J’aime aussi les combinaisons orange jaunâtre, bien que leur couleur soit quelque peu incohérente entre le torse et les jambes. Cette expression faciale terrifiée a l’air bien, mais aucun des personnages ne comprend une tête à double face, malheureusement.

Cependant, vous pouvez remplacer la tête standard du capitaine Jonas par une alternative macabre! Ce composant vert trans-néon présente les poils du visage, mais semble plutôt macabre. De plus, des tentacules vert trans-néon s’attachent autour du cou, distinguant davantage la version possédée du capitaine Jonas de son homologue humain susmentionné.

Le modèle complété

Les alligators sont apparus à plusieurs reprises mais cette créature albinos est unique et a l’air fantastique. La palette de couleurs beige fonctionne parfaitement ici et j’adore ses yeux rouge vif, révélant peut-être que cet alligator est possédé par un esprit. Comme d’habitude, sa mâchoire supérieure s’ouvre pour révéler des dents déchiquetées et la queue peut s’agiter.

Alors que les occupants du bateau à crevettes pourraient probablement repousser cet alligator albinos, Jack et Parker semblent vulnérables à bord de leur kayak! Ce composant comprend de superbes détails moulés et n’est apparu en jaune qu’une seule fois dans 60240 Kayak Adventure. Il y a juste assez d’espace pour placer Jack, Parker et Spencer sur les montants exposés et une rame est fournie pour diriger le kayak.

Les rochers mettent également en danger les marins autour de Newbury. Cette structure a l’air assez simple mais présente un feuillage réaliste et je suis particulièrement ravi des racines brun foncé suspendues en dessous. Malheureusement, le modèle manque d’eau environnante. Certaines plaques bleu foncé ou des pentes courbes autour du bord auraient donc été utiles à mon avis.

Un danger supplémentaire se retrouve dans les rochers, car l’ouverture de la partie centrale révèle un visage intimidant! Les dents de printemps vert jaunâtre sont brillantes et j’adore les yeux imprimés qui sont minutieusement détaillés. Idéalement, l’espace en dessous aurait été masqué, mais cela reste une fonction agréable et démontre que les fantômes peuvent même posséder des objets inanimés.

Les essieux techniques sont situés à chaque extrémité des rochers, fournissant des points de fixation pour le bateau à crevettes. La connexion de ses deux moitiés crée un affichage intéressant, bien que leur position surélevée semble assez étrange. Vraisemblablement, la marée s’est apaisée depuis le naufrage et le bateau est donc perché de manière précaire au sommet des rochers. En réalité, les deux moitiés se sentent absolument en sécurité.

Les bateaux de pêche sont apparus dans les précédents ensembles LEGO, bien qu’ils ressemblent généralement à des bateaux de plaisance plutôt qu’à des bateaux industriels. Cet exemple est donc attrayant et pourrait certainement être intégré à la gamme City sans aucune modification. Néanmoins, sa conception délabrée semble appropriée pour Hidden Side et le modèle mesure 18 cm de long, ce qui laisse suffisamment de place pour les figurines à bord.

Les combinaisons de couleurs cohérentes font partie intégrante de la construction d’un modèle attrayant, de sorte que cette combinaison de bleu foncé, de brun rougeâtre, de blanc et de vert sable semble assez confuse. Le résultat est magnifique, et les autocollants sont utilisés pour fournir des détails supplémentaires. Celles-ci sont imprimées sur une feuille transparente, de sorte qu’il y a peu de risque que les autocollants se détériorent avec le temps, bien que la poussière reste parfois emprisonnée.

Malgré tout, les autocollants de fenêtre craquelés ont l’air merveilleux et j’aime bien les bouées de sauvetage situées à côté de la cabine. Des briques 1×2 texturées sont également utilisées avec un excellent effet. En outre, le navire comprend des anneaux noirs qui représentent les défenses de chaque côté et ses balustrades gris bleuté sont parfaites. Cependant, je pense que mon détail préféré est probablement la lanterne vieillie suspendue au-dessus des fenêtres.

L’espace interne est extrêmement limité et contient des panneaux de contrôle et un volant. Il a l’air sympa et le toit de couleur vert sable contraste agréablement avec le reste de la cabine. Un petit mât, abritant des équipements de communication et de navigation, est placé sur le toit, à côté d’un autre autocollant comportant un motif de crevette.

Des broches techniques relient les deux moitiés du bateau, en veillant à ce qu’elles restent solides une fois jointes, tout en pouvant être séparées facilement. Cette fonction est principalement destinée à afficher le navire sur les rochers, même si vous pouvez positionner la section avant avec la proue dirigée vers le haut, comme si l’arrière était descendu sous les vagues!

L’intégration de l’application est importante pour la gamme Hidden Side; chaque modèle comprend donc une roue chromatique. Cet exemple a été intégré à merveille et fait partie du moteur. En tournant la molette, on découvre des briques incurvées 2×2 corail de couleur bleu azur, jaune, bleu foncé et vif, qui vont déclencher certaines actions dans l’application. Les pièces colorées présentées ici se démarquent certes, mais la brique bleu foncé semble correspondre à ce qui l’entoure.

Global

70419 Le bateau à crevettes naufragé a attiré l’attention du public lorsque la gamme Hidden Side a été dévoilée et cet ensemble ne vous décevra pas. La sélection de figurines est exceptionnelle et je pense que le métier de crevette a un aspect fantastique et qu’il établit un équilibre idéal entre réalisme et fantaisie. Je suis particulièrement satisfait de la roue des couleurs dissimulée et suis impatient d’explorer son interaction avec l’application.

Les rochers hantés sont moins attrayants de mon point de vue, bien que leur intégration avec le bateau soit agréable. De plus, inclure un alligator et un kayak améliore encore l’expérience de jeu et cet ensemble coûte 24,99 £ ou 29,99 $, ce qui représente un bon rapport qualité-prix à mon avis. Pour cette raison, je n’aurais aucune hésitation à recommander le bateau.

81PJ8e0b2mL._SL1500_.jpg

 

Le Gène Atlantis de A.G. Riddle / 14 aout 2019

En Antarctique, des chercheurs ont mis au jour, enfouie dans la glace, une mystérieuse structure vieille de plusieurs milliers d’années. À l’intérieur, l’équipe fait une découverte qui va radicalement changer l’histoire de l’homme – mais qui pourrait également déclencher son extinction…

Chronique : Le gène de l’Atlantide m’a attiré depuis le début. Ce livre est extrêmement rapide, presque comme un film. Superbe scénario et personnages. J’ai particulièrement aimé le développement du caractère de Kate et David. Je pense que le livre fait un bon travail de révélation de l’histoire sans trop le faire. Beaucoup de livres que je lis s’enlisent dans les détails et je perds intérêt mais pas ce livre.

Je me suis surpris à chercher des détails dans le livre et j’ai trouvé que le site Web de l’auteur contenait une excellente section faits vs fiction (atlantisgene.com). Avec tous les éléments scientifiques (évolution, génétique, essais cliniques) et aussi les détails historiques intéressants. L’auteur a clairement fait ses recherches.

Les éléments d’espions du livre maintiennent l’action et l’excitation. Chaque chapitre se termine sur une bonne note. Il y a de nombreuses couches à ce livre, mais l’auteur est capable de tout enchevêtrer d’une manière qui suscite la réflexion. Ce qui semble être à l’époque des détails mineurs réapparaissent tout au long de l’histoire reliant le présent au passé.

J’essaie de ne pas gâcher le livre et de donner tout de même une bonne critique alors excusez-moi si mes mots deviennent un peu confus. Le roman concerne la cité perdue d’Atlantis, dont nous avons sans doute tous entendu parler. Cette idée d’une ville perdue s’imbrique dans l’intrigue principale de la question : « D’où viennent les humains ? puis sur les personnages dont la vie a été bouleversée par le mystère entourant la naissance de leur espèce.

Si vous aimez la science-fiction/thrillers, vous aimerez probablement ce livre. Parce qu’il s’agit du premier livre d’une série, ne vous étonnez pas qu’il ait une fin ouverte un peu comme le font les séries télévisées. Certains critiques se sont plaints de la fin, mais je pense qu’ils ne comprennent tout simplement pas que le twist est conçu pour aiguiser suffisamment la curiosité du lecteur pour acheter le prochain livre de la série. Un roman qui vaut le détour et qui vous accompagnera en voyage avec grand plaisir.

Note : 9/10

Lien achat du livre : https://amzn.to/33qt7Sl

  • Broché: 608 pages
  • Editeur : Bragelonne (14 août 2019)
  • Collection : Thriller
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 979-1028105273

51ZLIXPCAhL.jpg

 

Codex Aléra, T1 : Les Furies de Calderon de Jim Butcher | 14 août 2019

Depuis mille ans, les habitants d’Aléra repoussent les peuplades sanguinaires qui rançonnent le monde en usant de leur relation particulière avec les furies – les forces élémentaires de la terre, de l’air, du feu, de l’eau, du bois et du métal.
Mais dans la lointaine vallée de Calderon, Tavi ne maîtrise encore aucun élément, à son grand désespoir. À quinze ans, il n’a toujours pas de furie du vent pour l’aider à voler, ou de furie du feu pour allumer ses lampes.

Chronique  : Les Furies de Calderon  est une épopée fantastique typique. L’épée, la sorcellerie, les bouleversements du monde, le plus noir du mal et le plus noble du bien. Seulement, le vrai héros de l’histoire n’est pas seulement impuissant…. Parce que ça a déjà été fait. Non, le vrai héros n’est plus que impuissant, c’est le SEUL personnage impuissant. Même les autres petits fermiers peuvent ordonner aux rochers de se retirer tout simplement des champs de culture.

Les barbares sauvages de Marat ont tous des années d’expérience de combat depuis leur naissance et de grandes bêtes puissantes qui tuent avec et pour eux. Les Alerans ont tous accès à leurs furies qui contrôlent le métal, la terre, le feu, l’air, l’eau et les plantes, ce qui les rend puissants d’une manière très intéressante que vous ne pourriez pas immédiatement considérer comme les pouvoirs des domaines traditionnels.

Mais Tavi n’est qu’un jeune garçon intelligent qui sait vraiment courir. Faire de lui le héros est brillant, mais mieux encore, ce n’est pas lui faire faire des choses si incroyables qu’elles annulent le fait qu’il est impuissant par rapport à tous ceux qui l’entourent. Combien de fois quelqu’un doit-il sauver son cul ? Je ne m’en souviens même pas, mais c’était rafraîchissant.

Jim Butcher porte son incroyable histoire à une toute autre dimension. Le narratif à la première personne des Fichiers de Dresde est le seul moyen pour que ces histoires puissent fonctionner aussi étonnamment qu’elles le font, mais les multiples points de vue des Furies de Calderon en font une vaste épopée, tout aussi étendue que Dresde est intime.

Mais le point culminant de ce livre concernant les personnages était le Marat. Leur façon de vivre selon leurs propres lois me rappelle un peu les Dothraki et j’aimerais en savoir plus sur leur culture dans la suite de la série.
Dans l’ensemble, il s’agit d’une introduction absolument étonnante et brillante à la série.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 672 pages
  • Editeur : Bragelonne (14 août 2019)
  • Collection : Fantasy
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 979-1028102845

41ubucVYeRL._SX307_BO1,204,203,200_.jpg