Histoires d’une nation de Carl Aderhold, Françoise Davisse| 31 octobre 2019

L’histoire de la France au pluriel, par celles et ceux qui l’ont faite. Le livre de la série TV à succès diffusée sur France 2.

C’est quoi l’histoire de France, quand un quart de la population a ses racines ailleurs ? De Michel Drucker à Camélia Jordana, de Ramzy à Estelle Mossely, ces enfants d’Italiens, de Polonais, d’Arméniens, de Russes, d’Espagnols, de Portugais, d’Algériens, de Maliens, de Cambodgiens, … nous racontent leur histoire et à travers elle, l’histoire de France depuis 150 ans.

Achat du livre :https://amzn.to/2OtCyKE

Chronique : En 1889, la France pavoise. Elle vient de construire à l’occasion de l’Exposition universelle l’édifice le plus haut du monde : la tour Eiffel, araignée de métal appelée à porter l’âme de la République. La veille de l’inauguration, un ouvrier, Angelo Scagliotti, fait une chute mortelle. Mais rien ne doit venir gâcher la fête : l’affaire est étouffée, le nom de cet immigré italien est oublié. En 1889, on célèbre aussi le centenaire de la révolution française. La IIIe République, qui veut construire une véritable nation, a décidé en 1880 de faire du 14-Juillet la fête nationale. Après le double traumatisme de la défaite face à l’Allemagne et de la Commune de Paris en 1871, les républicains forgent l’idée de la nation française : dans chaque village, dans chaque quartier, à l’école comme sous le drapeau, tout le monde doit se sentir français, y compris les enfants d’immigrés. En effet, en 1889 également, les républicains instituent le droit du sol : les enfants nés en France de parents étrangers ont le droit de réclamer la nationalité française à leur majorité

C’est parce que 1889 résume si bien le projet républicain, à la fois positiviste et productiviste, que Françoise Davisse et Carl Aderhold ont choisi cette année comme point de départ de leur Histoire d’une nation. Ce, livre raconte comment, au cours des cent cinquante dernières années, la République a accueilli les étrangers à certains moments, leur a refusé l’entrée à d’autres, quand elle ne les a pas internés ou expulsés.

Au centre de ce récit chronologique: l’expérience de l’assimilation, puis de l’intégration, par l’école et le travail, mais aussi la lutte pour l’égalité et les révoltes contre les discriminations. La parole est donnée aux enfants, petits-enfants, arrière-petit-enfant d’immigrés, dont Michel Drucker à Camélia Jordana, de Ramzy à Estelle Mossely. Photos de famille en main, ils racontent la misère et la gloire de ces pères venus d’Italie, de Pologne, de Russie, d’Arménie, du Maroc ou du Cambodge, pour épauler la France en guerre, mais aussi pour la reconstruire, en se chargeant des travaux pénibles et sales que les Français ne voulaient pas faire.

Guidé par le souci de construire un récit national dans lequel « tout le monde trouve sa place », ce livre montre comment la nation française s’est réinventée et s’est enrichie grâce à ces différentes générations d’immigrés.  Mais ce qui frappe, c’est la permanence de la stigmatisation. Les périodes xénophobes sur fond de crises économiques et sociales se répètent. A Aigues-Mortes (Gard), près de 150 ouvriers italiens sont massacrés en 1893. Dans les années 1930, près de 500 000 étrangers, dont de nombreux Polonais, sont expulsés. Pendant la seconde guerre mondiale, des milliers de juifs et d’Espagnols sont internés dans des camps, notamment à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales). Déjà victimes d’un racisme colonial, les Maghrébins et les Africains, sont, pour leur part, sujets aux violences verbales et physiques, depuis qu’ils se sont établis dans l’Hexagone.

La force de ce livre réside dans le choix de donner chair à ces histoires. En les rétablissant dans leur épaisseur émotionnelle, il parvient à montrer comment les enjeux changent d’une génération à l’autre. Si nombre d’ouvriers immigrés ont courbé l’échine, leurs enfants s’élèvent contre les discours stigmatisants. Le comédien Ramzy Bédia résume très bien le sentiment d’injustice que la génération des fils et des filles d’immigrés maghrébins nés en France a ressenti face à l’injonction à l’intégration.

Note : 9,5/10

Extrait :

234567

 

  • Album : 128 pages
  • Tranche d’âges: 9.0 années et plus
  • Editeur : Nathan (31 octobre 2019)
  • Collection : Histoire d’une nation
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2092591223

1

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s