Klaus – Tome 02 de Grant Morrison et Dan Mora | 30 octobre 2019

Une reine des glaces sans âge commandant une armée de bonhommes de neige robots construits en bois magique. Une société de soda voulant à tout prix faire de Noël une marque commerciale, sur l’ordre d’un double maléfique… Rien d’autre qu’une journée ordinaire dans la vie de Klaus, l’homme qui est devenu celui que l’on appelle Santa Claus : le Père Noël !

Achat : https://amzn.to/33gRYrm

Chronique : Prenez courage ! Klaus  tome 2 est si bon que tu peux le lire à tout moment de l’année ! En fait, vous devriez le lire en tout temps de l’année !  Dans la premiere partie  le Père Noël doit revenir d’une guerre sur la Lune ( ?!!?) pour sauver les enfants kidnappés par la sorcière de l’hiver. Il est clair que nous sommes entrés dans un nouveau territoire lorsque le Père Noël a commencé à combattre des monstres de glace sculptés par Geppetto (de la renommée de Pinocchio). Tout cela mène à un point culminant  à l’intérieur de l’une des vieilles usines du Père Noël avec les compétences artistiques sans précédent de Dan Mora qui s’épanouit dans de nombreuses pages.

Et ce n’est même pas le meilleur conte de cette collection ! La deuxième histoire met en scène Xmasville, une ville entièrement composée de pères Noël ayant subi un lavage de cerveau qui a permis à Pola Cola de dominer le monde. Une vision bizarre des profondeurs dans lesquelles le marketing d’entreprise ira devient encore plus bizarre lorsqu’il est révélé qu’un univers alternatif Santa a sucé l’imagination des enfants pour propulser Xmasville au pouvoir. Bientôt, le Père Noël arrive pour combattre les extraterrestres, détruire le Père Noël maléfique et sauver les enfants avant que leur créativité ne soit aspirée.

Ces deux histoires passent un temps non négligeable à étendre le monde de Klaus, de ces mentions d’une guerre lunaire aux révélations sur les multiples pères Noël qui existent. Encore et encore et encore dans ces histoires, la créativité sans fin de Grant Morrison n’a d’égal que l’art incroyable de Dan Mora. Je suis sûr de l’avoir dit dans le premier tome et je le répète ici : même si vous n’êtes pas sûr de lire les BD du Père Noël, prenez ce volume de Klaus simplement pour regarder  les belles illustrations de Mora. Et avec ce volume en particulier, il vaudrait la peine que vous preniez le temps de lire aussi.

Note : 9,5/10

 

  • Album : 128 pages
  • Editeur : Glénat Comics (30 octobre 2019)
  • Collection : Comics
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2344038655

51dlqaHAWNL._SX325_BO1,204,203,200_.jpg

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s